Sélection du message

Depuis mon départ à la retraite

  il y a 2 mois Qu'ai je fait de mes journées? Rien ou presque rien , à première vue (de celles et ceux qui ne me connaissant pas, me...

2 juillet 2011

Retraite Vipassana , méditation assise (5) une expérience de bien être qui n'est que du relâchement subtil

Ce sera pour moi une véritable découverte ... la sensation que j'aurais pu vraiment expérimenter au cours de cette retraite 

voila ce que j'ai noté la première fois que j'ai ressenti cela  :
(10eme jour)

Assise 17 h 15 : (...) à un moment où c’était redevenu calme, j'ai senti un léger balancement de mon corps d'avant en arrière. j'ai suivi cela un moment, ai senti que ma respiration était très douce, le balancement s’accélérait et j'ai du accélérer le rythme de ma respiration pour l’arrêter.

ma respiration est devenue ensuite de plus en plus douce, jusqu'à devenir imperceptible, qui s'allongeait 2*2 puis 2*3 puis 3*4  de nouveau les douleurs mais qui n'ont pas influé sur la respiration et des balancements de droite à gauche... jusqu’à la cloche... me sentais vraiment bien ... calme total malgré les douleurs...ai laissé ce balancement qui s'amplifiait jusqu'à ce que Antonio se lève et ai pu enchainer naturellement avec les mouvements de décontraction de zazen ...
faudra que je parle de cela à l'entretien avec Antonio.


2*2 cela veut dire 2 temps à l'inspire et 2  temps à l'expire... et puis j'ai senti de nouveau cette sensation plusieurs fois le lendemain... samedi (11eme jour) aux méditations de 8h30, 14 h30 et 17 h15... c'était situé au bas du dos ...

pour
Antonio. lors de mon entretien ce même jour : les balancements observés alors que mon souffle devenait très doux presque imperceptible... c'est le signe d'une très grande détente...trop grande...qui risque de faire arriver toutes sortes de pensées...
 
j'ai donc observé attentivement ce phénomène lors de la méditation de 17 h 15 et les jours suivants mais n'ai jamais eu plus de pensées au contraire, juste un sentiment de plénitude
Voici ce que j'ai noté le dimanche 12 juin lors de l'assise de 11h


Assise 11 heures : (...)  après la cloche et l'annonce d'Antonio comme quoi il n'y aurait pas de méditation marchée imposée après le déjeuner...(mais on pouvait quand même la faire...) j'ai eu envie de poursuivre l'assise, et j'ai enfin pu suivre ma respiration, mais sans revenir à 1 après chaque cycle de 12...
je suis allé jusqu’à 400 et ai noté les changement de rythme... plus douce mais plus rapide aussi
changements à 20, 40, 100 , 200  et à partir de là sur un souffle très doux de nouveau les balancements d'avant en arrière de plus en plus rapide...comme ma respiration

méditation de 11 heures suite ...notes prises dans ma chambre après le déjeuner:

 pensées que j'ai eues à la fin: dois je arrêter ma méditation pour  noter sur le calepin ou continuer?


j'ai laissé faire jusqu'à 400, arrêté alors, noté puis je suis sorti, le dernier, en notant chaque mouvement, et tout doucement en marche lente suis remonté vers le Stupa et en ai fait 2 tours, toujours très lentement, dans le même état d'esprit que lors de cette fin de méditation qui n'avait pas vraiment fini.
..je me sentais vraiment bien, en Paix... sans pensées...sauf quelques unes pour Lise et la sangha...


(chemin de retour de la méditation assise )


même expérience lors des méditations de l'après midi


J'ai écrit à mon retour via François à Antonio. pour lui demander des précisions ...

mais j'ai eu une réponse lors du week end d'enseignement sur l'entrainement de l'esprit en  7 points avec Guéshé Tènzin Lodèn, lors de l'enseignement du samedi matin (25 /06) sur les 5 obstacles au calme mental, les 8 antidotes et les 9 stades ...

ce que j'ai expérimenté correspondrait à un niveau de relâchement subtil qu'on ressent au 5eme stade des 9 stades du calme mental...

http://www.institutvajrayogini.fr/GuesheLodenVideos/Lojong7points/streamingpl.html#video

le relâchement étant l'un des 5 obstacles dont la forme grossière est la torpeur 

j'ai envie bien sur de continuer à expérimenter "ce 5eme stade" mais depuis mon retour je n'ai jamais pu retrouver cette expérience dans mes méditations régulières de zazen et autres...par contre les torpeurs grossières... me faudra t' il au moins 10 jours de retraite intensive avant de retrouver les conditions favorables de calme pour de nouveau en faire l’expérience?


Suite la marche méditative

6 commentaires:

  1. j'ai retrouvé cette sensation au Village des pruniers mais vers la fin de la retraite, dans la salle de méditation de la maison de la colline, après l'avant dernier partage ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. To practice Vipassana meditation, you need to learn mindful every moment, even you are eat, talk, walk. I learn from a guru with 30 years experience. He is Ajahn Wimoak and you can get his MP3 teaching for free download at: http://www.kidbuxblog.com/ajahn-wimoak/
      Feel free invite Ajahn to your Vipassana meditation center.

      Supprimer
  2. ai pu encore retrouver cette experience au cours de mes méditations dans le jardin, surtout en 2eme partie... quand le calme s'était fait je pense

    https://www.facebook.com/photo.php?pid=2518234&l=ac8bb5bb5a&id=1116698830

    mais contrairement à ce qu'avais noté ces balancements ne suivaient pas le rythme de ma respiration...ils étaient bien plus rapides ...

    observations à poursuivre donc

    RépondreSupprimer
  3. ai noté lors d'un week end fin aout à Lavaur puis de la méditation du lendemain ...

    sur les balancements : je ne les ai constaté que tout à la fin à 11 heures alors que je m'appertais à finir... j'ai donc souhaité observer cela plus longtemps et ai fait 2 malas de plus (une demi heure) , j'ai pu cette fois ci suivre ma respiration en meme temps que les balancements ... 5 à 10 balancements par respiration...mais ce n'est pas évident de suivre 2 choses à la fois

    29 aout 2011 rentré à la maison et médité ce matin (8h45 - 9h45) après avoir écouté Metta, Chant pali sur l'amour bienveillant et inconditionnel...
    http://www.youtube.com/watch?v=FtUShC1ihXc&feature=related

    les balancements tres vite cette fois ci et concomittants avec d'autres sensations comme douleur aux chevilles (le sol est dur et mon tapis peu épais), ai pu + facilement suivre ma respiration, mais principalement sur l'inspir que je sentais nettement, l'expir, me paraissant diffus, et court... plus indetectable, plusieurs fois ai eu le sentiment de faire 2 ou 3 inspirs à la suite

    RépondreSupprimer
  4. ai pu retrouver cette sensation pendant et après la sesshin zazen http://michel1955.blogspot.com/2011/09/ma-premiere-sesshin-de-zazen.html?showComment=1317314340799#c709640762671533976

    et surtout ai eu une explication de ce que c'etait lors du week end REIKI avec Marie après avoir ressenti ces balancements dès la première des 4 initiations

    il s'agit de la kundalini, energie venant du chakra racine qui est en train de se liberer

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Kundalin%C3%AE

    RépondreSupprimer
  5. de nouveau ces balancements dès le début du premier zazen lors de cette matinée de pratique de ce 23 octobre

    ce phenomene survient de plus en plus frequement pendant mes méditations à la maison et souvent dès le début

    est ce les initiations du premier niveau de Reiki le week end dernier qui ont fait se réaliser ce "débloquage" de la kundalini ?

    RépondreSupprimer