En train de devenir... Comment lâcher prise,tout en ne lâchant rien

Blog de Tâm Chân Hanh (Action Juste du Cœur)-un bouddhiste engagé plutôt du coté "extrême gauche" (la Gauche radicale , ANTI-CAPITALISTE) - pour un autre monde possible, plus juste, plus fraternel et plus humain.

Depuis mon départ à la retraite ...

il y a 2 mois
Qu'ai je fait de mes journées?
Rien ou presque rien, à première vue (de celles et ceux qui ne me connaissant pas, me voyaient m'enfermer chez nous (...)

2 juillet 2011

Retraite Vipassana : Méditation assise (3) la respiration

Vipassana , c'est se concentrer sur l'observation d'un objet.
Cet objet peut être la respiration. C'est l'objet le plus facile le plus naturel

Pour cela, Antonio nous demandait d'observer les mouvements de notre abdomen, mais j'avais depuis longtemps pris  l'habitude de me concentrer sur l'air qui entre et  sort de mes narines air frais qui entre, air chaud qui en sort .et de compter ...j'inspire, j'expire (1), j'inspire j'expire (2) ceci jusqu'à 12 plutôt que 10 puis retour à 1...  car ais- je noté le 2eme jour... " le chiffre 12 est un chiffre magique"
c'était d'ailleurs tout ce que j'avais noté ce jour là sur la méditation assise..

Les premières instructions d'
Antonio: sur la respiration que j'ai vraiment notées sur mon calepin sont celles du 5eme jour
où , il nous a indiqué d'observer le début, le milieu et la fin de chaque respiration.

voici ce que j'ai donc noté :


Antonio: "observer le début le milieu et la fin de votre respiration "

"je change donc ma manière de compter mes respirations . au lieu du j'inspire, j'expire 1, j'inspire j'expire 2 ect ... jusqu'à 12 puis recommencer , et si une pensée arrivait ou une douleur je reprenais à 1 ... je me mets à compter ainsi:  j'inspire 1,2,3,4 je retiens (5,6,7,8) c'est le milieu ,  j'expire 1,2,3,4,5,6 ... je retiens (7,8) par exemple

j'observe ainsi les changement de rythme de ma respiration. alternance des rythmes lents comme ci dessus et plus rapides comme ,  inspire 1,2,3 (4,5) expire 1,2,3,4 (pas de rétention)  ou inspire 1,2 expire 1,2 (pas de rétention du tout)...
je fais même des OM AH HUM :  inspire OM retiens AH  expire HUM....

Cette assise s'est très vite passée et j'ai éprouvé le besoin de la prolonger au delà de la cloche, (je suis sorti parmi les derniers) et d'aller noter cela tout de suite donc remonter dans la chambre avant d'aller au petit déjeuner... j'ai noté aussi que j'ai très peu bougé et très peu eu des sensations physiques ...
"

toutes les assises suivantes ainsi que les jours suivants je m'appliquerais donc à cette méthode d'observation et de comptage ce qui me permet de découvrir , d’expérimenter comme le dit Antonio ma respiration

ainsi le 7 eme jour 
Assise  de 14 h 30 :
" (...) ai pu suivre comment ma respiration se calme par le comptage
d'abord 1,2,(3)/ 1,2,3,4
puis 1,2,3 (4,5) /1,2,3,4,5
puis 1,2,3,4 (5,6)/ 1,2,3,4,5,6 (7,8)
"

ou le 11eme jour
Assise 6 heures 15 après les versets du matin

commencé par un rythme très lent -1,2,3,4 (5,6,7,8) -1,2,3,4,5,6 comme souvent avec respirations assez fortes puis ai observé qu'il s'est raccourci et adouci 1,2 / 1,2,3,4.. ai pu noter parfois, mais pas toujours , des changements de rythme quand il y avait des pensées qui venaient.


j'ai également ressenti qu'il me fallait quelques fois revenir à la méthode classique ( compter de 1 à 12) ou alterner les 2 manières au cours de la même assise, car j'avais l'impression de mon esprit se lassait assez vite d'avoir toujours à compter de la même manière et qu'il lui fallait du changement... car il m'arrivait de "perdre le fil" de ma respiration même sans qu'il y ait des pensées ... et même il ne voulait plus du tout suivre la respiration...  (voir mes notes des 8eme , 9eme, 10eme jour  et celles du 11eme jour sur mon entretien avec Antonio )
  ...L'esprit est comme un éléphant fou...  récitions nous chaque matin ... ! il me faut donc le dompter , ce que j'ai fait en changeant volontairement le rythme de ma respiration, en respirant plus lentement, plus profondément,   ou parfois plus rapidement .
Antonio lors de l'entretien m'a indiqué , qu' on pouvait le faire pour Shamatha (retour au calme mental) mais que pour Vipassana , il fallait seulement observer ...

Vers la fin de la retraite (
je l'ai noté le 12eme jour) j'ai eu envie (ou mon esprit a eu envie?) de compter sans interruption jusqu'au moment où "il perdait le fil" à cause d'une pensée ou d'une sensation (voir mes notes de l'assise de 11 heures où j'ai compté jusqu'à 400 ...)
 et même plus compter du tout...
car j'ai cru observer que compter finissait par pertuber le rythme naturel de ma respiration car compter produisait des pensées ( voir 13 eme jour assise de 9 h)

Toujours à propos de la respiration j'ai également noté:

-que ma respiration parfois se bloquait à la fin d'une expiration avant l'inspiration suivante ...le passage ne se faisait pas naturellement, mais brutalement et je devais même avaler ma salive... j'ai fini par "voir " que cela se passait quand il y avait un changement de rythme , passage d'un rythme lent à un rythme plus rapide ... il me fallait alors arrêter de compter et observer ce qui se passait mais en retenant un peu ma respiration... voir assise du matin du 7eme jour ... ou celle de 14h30 du 13eme jour.. cela fait partie des observations qu'il me faudra poursuivre et approfondir même après la retraite...

- quand des pensées venaient, ou des sensations physiques,  le rythme de la respiration s’accélérait .. 


J'ai ainsi pu , comme l'avait demandé Antonio,  lors d'une assise du 10eme jour (9 h) contemplé relativement bien, l’impermanence de ma respiration, comme j'ai pu expérimenter l'impermanence de ces assises, qui n'étaient jamais les mêmes ... Pas une ne ressemblait tout à fait à la précédente ... 

A suivre : les pensées

voici quelques conseils supplémentaires sur les sites déjà cités de  VIPASSANASANGHA

ou sur  bouddhisme theravada et Méditation vipassana

L'ATTENTION SUR LE SOUFFLE et le comptage des respirations
 (vue extérieure de la salle de méditation, "la bergerie")

1 commentaire:

  1. 7 mois après la fin de cette retraite, et juste après une matinée de Zazen, j'ai eu envie de relire ces "notes", et le lien vers le site de Katty et sa page http://bica-vipassana.blogspot.com/2007/12/lattention-sur-le-souffle.html sur le souffle et lme comptage des respirations, m' a paru devoir être mis en pratique pour mes prochains zazen..

    RépondreSupprimer