En train de devenir... Comment lâcher prise,tout en ne lâchant rien

Blog de Tâm Chân Hanh (Action Juste du Cœur)-un bouddhiste engagé plutôt du coté "extrême gauche" (la Gauche radicale , ANTI-CAPITALISTE) - pour un autre monde possible, plus juste, plus fraternel et plus humain.

31 mars 2017 : Depuis mon départ à la retraite ...

il y a 2 mois
Qu'ai je fait de mes journées?
Rien ou presque rien, à première vue (de celles et ceux qui ne me connaissant pas, me voyaient m'enfermer chez nous (...)

31 juillet 2009

Message de Thich Nhat Hanh pour le Nouveau Siècle




Merveilleux enseignement de ce grand maître Zen Vietnamien à la veille de l'an 2000, sous forme d'appel à transformer nos habitudes de vie

http://mpcmontreal.homestead.com/files/tnh2000.htm

Message de Thich Nhat Hanh pour le Nouveau Siècle

Temple Tu Hiêu et Village des Pruniers, 7 Décembre 1999


À tous les vénérables moines et moniales, hommes et femmes laïques de la lignée Tu Hiêu du Vietnam et à l’extérieur du Vietnam.

Chers amis,

Le vingtième siècle a été gâché par la violence collective et de gigantesques bains de sang. Grâce au développement de la technologie, l’humanité a maintenant le pouvoir de "conquérir" la nature. Nous avons commencé à intervenir dans les réactions chimiques de la vie, en les adaptant à nos propres fins. En même temps, malgré des moyens de communication nouveaux et plus rapides, nous sommes devenus plus solitaires. Nombreux sont ceux qui n’ont aucune croyance spirituelle. Sans base spirituelle, nous vivons dans le seul désir de satisfaire nos plaisirs personnels.

Nous n’adoptons plus aucune idéologie ou croyance et sommes nombreux à déclarer que Dieu est mort. N’ayant pas d’idéal et de directions pour notre vie, nous avons été déracinés de nos traditions spirituelles, de nos ancêtres, de notre famille et de notre société. Beaucoup d’entre nous, en particulier les plus jeunes, nous dirigeons vers une vie de consommation et de destruction de nous--même.

Les guerres idéologiques, le sida, le cancer, les maladies mentales, l’alcoolisme et la dépendance vis à vis de la drogue sont devenus les fardeaux les plus importants de notre siècle. En même temps, les progrès dans le domaine de la technologie, de l’électronique et de la biologie sont la source de nouveaux pouvoirs pour l’humanité. Au vingt et unième siècle, si les êtres humains ne se maîtrisent pas, le pouvoir des nouvelles technologies nous conduira ainsi que les êtres vivants à la destruction globale.

Pendant le vingtième siècle, de nombreuses graines de sagesse ont aussi germé. La science en particulier, en physique et en biologie, a découvert la nature de l’interdépendance, l’inter-être et le non-soi. Dans les domaines de la psychologie et de la sociologie, les mêmes vérités ont été découvertes. Nous savons que ceci est parce que cela est, et que ceci est comme ça parce que cela est comme ça. Nous savons que nous vivrons ensemble ou mourrons ensemble et que, sans compréhension, l’amour est impossible.

De nombreux efforts positifs ont été entrepris à partir de ces visions profondes. Beaucoup d’entre nous ont travaillé à prendre soin de l’environnement, des animaux d’une manière compatissante, à réduire la consommation de viande, à abandonner le tabac et l’alcool, à s’engager dans un effort social dans les pays en voie de développement, à militer pour la paix et les droits de l’homme, à promouvoir une façon simple de vivre, la consommation de nourritures saines, à apprendre l’art de vivre bouddhique qui a pour but la transformation et la guérison.

Si nous sommes capables de les reconnaître, ces expressions positives de sagesse et d’action deviendront une torche d’illumination. Elles montreront à l’humanité quelle est la voie juste à suivre pendant le vingt et unième siècle. La science et la technologie pourront être alors redirigées pour aider à construire une nouvelle façon de vivre dans la direction montrée par la vision profonde vivante exprimée par les termes d’inter-être, d’interdépendance et de non-soi.

Le vingtième siècle était le siècle de la conquête humaine de la nature et le vingt et unième siècle devrait être celui de la conquête des causes racines de la souffrance des êtres humains: nos peurs, notre ego, nos haines, notre avidité, etc…

Le vingt et unième siècle était caractérisé par l’individualisme et la consommation et le vingt et unième siècle sera caractérisé par la vision profonde de l’être. Au vingt et unième siècle, les êtres humains pourront vivre ensemble en harmonie les uns avec les autres et avec la nature, comme les abeilles dans la ruche ou les cellules d’un même corps, toutes dans un véritable esprit démocratique et d’équanimité. La liberté ne sera pas celle de se détruire soi-même ou de détruire l’environnement mais une liberté qui nous protège du débordement et de l’emprise de l’avidité, de la haine et de la douleur.

L’Art de vivre en Pleine Conscience exprimé en termes concrets tel qu’on les trouve dans les Cinq Entraînements à la Pleine Conscience peut-être notre voie. Les Entraînements nous montrent la direction juste pour le vingt et unième siècle. En retournant aux traditions de nos propres racines spirituelles, nous y trouverons et pourrons y rétablir les valeurs et les vues profondes équivalentes. C’est notre tâche la plus urgente.

Respectueusement, je propose à tous les Vénérables moines et moniales et laïcs de notre lignée Tu Hiêu au Vietnam et à l’extérieur du Vietnam, de porter une réflexion profonde sur les recommandations suivantes et d’y contribuer pour aider à trouver la direction de l’humanité pendant le siècle qui s’annonce:

    1. Nous devons continuer à établir des monastères et des centres de pratique. Ces centres peuvent organiser des retraites de 1, 3, 7, 21, 90 jours etc.. pour les membres monastiques et laïques de la Sangha. Le but de ces retraites sera d’activer la compréhension et la compassion et d’enseigner l’art de construire une Sangha. Les temples et les centres de pratique doivent réaliser une vie spirituelle véritable. Ils doivent devenir des endroits où les jeunes peuvent entrer en contact avec leurs racines spirituelles. On devrait pouvoir y faire l’expérience du non-attachement dans l’optique des enseignements des Entraînements à la Pleine Conscience de l’Ordre de l’Inter-Etre. En cultivant la tolérance en accord avec ces Entraînements, nos pays et l’humanité éviteront de devenir prisonniers de cycles futurs de guerres idéologiques et religieuses.
    2. Nous devrions étudier et pratiquer les Cinq Entraînements à la Pleine Conscience dans le contexte de la famille et faire de la famille l’unité de base de la grande Sangha. Nous allons créer l’harmonie et le bonheur et nous nous sentirons enracinés dans notre famille si nous pratiquons l’écoute profonde et la parole en pleine conscience. Chaque famille devrait dresser un autel pour ses ancêtres spirituels et de sang. Les jours de fête, toute la famille devrait se réunir pour entretenir la prise de conscience et l’appréciation de ses racines et de ses origines. Ainsi, la conscience de ses ancêtres s’approfondira. En acceptant le courant de nos ancêtres à l’intérieur de nous-mêmes, nous recevons leur énergie, reconnaissons leurs faiblesses et transformons des générations de souffrance. Chaque famille devrait aussi reconnaître l’importance de la vocation spirituelle approfondie de l’un de ses membres, qu’il ou qu’elle soit monastique ou laïque. La famille devrait investir dans cette personne, la soutenir et l’encourager.
    3. Nous devrions abandonner cette vie de consommation fièvreuse et transférer tous les mérites de nos actions crées par nos pensées, notre parole et notre travail à la Sangha. Notre bonheur devrait naître de la compréhension, de la compassion, de l’harmonie et non de la consommation. Nous devrions voir que le bonheur de la Sangha est notre propre bonheur. Nous devrions investir le temps et l’énergie de notre vie quotidienne à la tâche noble de construire une Sangha. Nous devrions partager ce qui peut être utilisé collectivement comme les maisons, les voitures, les téléviseurs, les ordinateurs, etc
    4. Nous devrions abandonner l’alcool, les drogues et le tabac. Nous devrions apprendre à vivre simplement, de façon à ce que nous ayions plus de temps pour vivre notre vie quotidienne profondément et dans la liberté. En vivant simplement, nous serons capables de toucher les merveilles de la vie, nous pourrons nous transformer et nous guérir et réaliser notre idéal de compassion dans les domaines éducatifs, culturels, spirituels et sociaux de nos vies.

Le vingt et unième siècle est une colline verte et belle avec beaucoup d’espace, ornementée d’étoiles, de lunes et de toutes sortes de merveilles. Grimpons cette colline du siècle à venir, non comme des individus séparés mais comme une Sangha.

Allons ensemble, main dans la main, avec nos ancêtres spirituels, de sang et nos enfants. Apprécions ensemble la montée, avec nos chants et nos sourires. Laissons chaque pas nous apporter paix et joie.

En vous souhaitant, ainsi qu’à votre Sangha, un siècle plein de joie et de bonheur.

Thich Nhat Hanh

Le plus ancien de la lignée Tu Hiêu

http://mpcmontreal.homestead.com/files/tnh2000.htm

1 commentaire: