En train de devenir... Comment lâcher prise,tout en ne lâchant rien

Blog de Tâm Chân Hanh (Action Juste du Cœur)-un bouddhiste engagé plutôt du coté "extrême gauche" (la Gauche radicale , ANTI-CAPITALISTE) - pour un autre monde possible, plus juste, plus fraternel et plus humain.

31 mars 2017 : Depuis mon départ à la retraite ...

il y a 2 mois
Qu'ai je fait de mes journées?
Rien ou presque rien, à première vue (de celles et ceux qui ne me connaissant pas, me voyaient m'enfermer chez nous (...)

4 juillet 2009

LA MISSION DE MAITREYA


La venue de Maitreya 5 eme Bouddha (Gautama Sakyamuni était le 4eme) suscite beaucoup de septicisme aussi bien chez les Bouddhistes que chez les non Bouddhistes Pour les premiers, il est trop tôt, la venue de Maitreya le Bouddha de l'Amour est prévue seulement 5000 ans après "la mort" du Bouddha Sakyamuni (Bouddha de la compassion) soit dans encore 2500 ans environ, et quand les enseignements de celui ci auront disparu. Toutefois le canon bouddhique indique que puisque Gautama avait du accepter des femmes dans sa sangha, cette periode de degenerescence serait raccourcie à 2500 ans (c'est vraiment pas tres sympa, pour elles, comme toutes les religions le bouddhisme est mysogine? ) Donc c'est grace à vous mesdames que Maitreya est aujourd'hui parmi nous, quelque part au sein de la communauté Pakistanaise de Londres !

lire ici la prophetie

http://www.maitreya.org/french/PBuddhism.htm

Maitreya est ici depuis 1977 et attend son heure pour se manifester au monde, plus exactement quand une grande télevision qui represente aux yeux des maitres de sagesse, le vouloir de l'Humanité , le lui demandera
Mais la plupart des bouddhistes sont sceptiques, car pour eux, le bouddhisme est loin d'avoir disparu, au contraire il est florissant disent ils.
Il faudrait que plus personne ne pratique la voie, que les symboles aient disparu, les vêtements religieux aussi, ce qui n'est pas le cas.
Mais faut il prendre à la lettre les paroles du Bouddha retranscrites plus de 500 ans après "sa mort" en pali ou en sanscrit, des langues qui n'etaient pas la sienne... puis traduites .... On sait aussi que les diverses écoles avaioent retranscrit differement certains sutras. Puis le pali et le sanscrit ont été traduits en tibétain chinois, japonais... avec les risques d'erreur que l'on sait ne faut il voir que la disparition des symboles religieux pour parler de déclin .?
Meme si le Bouddhisme ne décline pas, force est de constater le déclin d'autres grandes religions (qui ont tout fait pour cela) et force est de constater le déclin du spirituel au profit du materiel.

Pire encore notre periode est, personne ne peut le contester une periode de degenerescence, ou les valeurs ethiques (je prefere ce terme a morale) ont laissé la place au materialisme et à l'argent roi.

la disparition de l'enseigment du Dharma, est cela que le bouddha voulait décrire... ? comme une parabole?
un débat a lieu sur facebook ici

http://www.facebook.com/profile.php?id=1116698830&v=app_2347471856#/topic.php?uid=61122767741&topic=12320


d'autres pensent qu'on a pas besoin de Maitreya que nous pouvons changer le monde par nous mêmes en nous changent nous mêmes
c'est le "soyons le changement que nous voulons voir pour le monde" du Mahatma Gandhi
Certes nous sommes tous des Bouddhas en puissance, mais pour le devenir combien d'éons (milliers voire millions de vies) la Planete Terre sera détruite bien avant par l'avidité humaine....

voir le débat ici

http://www.facebook.com/note.php?note_id=98362478669


Je n'ai pas la réponse à ces débats, j'aimerais avoir l' avis éclairé des grands maîtres comme Thich Nhat Hanh ou le Dalai-Lama
, mais pour ma part je crois en Maitreya parce je souhaite sa venue, notre monde a trop besoin d'un nouveau sage qui nous montre la voie à suivre celle du PARTAGE et de la JUSTICE


En attendant ce jour...de clarté (voir la chanson de Graeme Alwright),
http://michel1955.blogspot.com/2009/06/musiques-engagees-de-mes-15-ans-suite.html

une autre explication sur la mission de Maitreya




LA MISSION DE MAITREYA

Toutes les religions avancent l’idée qu’une nouvelle phase de révélation doit leur être transmise par un futur instructeur. Les chrétiens espèrent le retour du Christ, les bouddhistes celui d’un autre Bouddha (le seigneur Maitreya), alors que les musulmans attendent l’Imam Mahdi, les hindous une réincarnation de Krishna et les juifs, le Messie.Les étudiants de la tradition ésotérique savent que bien que les noms soient différents, ils font référence au même individu, l'Instructeur mondial, dont le nom personnel est Maitreya.

Maitreya, tel qu'il est apparu à Nairobi en 1988Préférant être présenté plus simplement comme l'Instructeur, l'Enseignant, Maitreya ne vient pas comme dirigeant religieux, ni pour fonder une autre religion, mais comme Instructeur et guide pour tous les hommes, qu’ils suivent ou non un enseignement religieux.

Maitreya aidera l'humanité à se percevoir comme une seule grande famille, et il indiquera la voie pour créer une civilisation fondée sur le partage, la justice économique et sociale, ainsi que sur une collaboration internationale.

Il lancera tout d'abord un appel à l'action, pour sauver les millions de personnes qui meurent de faim chaque année dans un monde d'abondance. Parmi les recommandations de Maitreya, la principale sera un changement dans les priorités sociales, de telle sorte que l'alimentation, l'habitation, l'éducation et les soins médicaux de base deviennent des droits universels.

Sous son inspiration, l'humanité elle-même réalisera les changements nécessaires, et posera les bases d'un monde plus sain et plus juste pour tous.

Voilà ce qu’en dit le Maître de Benjamin Creme dans son article "La mission de Maitreya".

(Le Maître -- est un des membres aînés de la Hiérarchie des Maîtres de Sagesse, avec qui Benjamin Creme se trouve en contact télépathique permanent. Pour diverses raisons, son identité, bien connue des cercles ésotériques, n'a pas encore été révélée.)

Beaucoup de gens attendent le retour du Christ dans l'appréhension et dans la crainte. Ils pressentent que son apparition provoquera de grands changements dans tous les domaines de la vie. Ils n'ignorent pas que ses valeurs ne pourront que transformer leur façon de penser et de vivre, et ils pâlissent face à une telle perspective. En outre, à travers les siècles, les églises ont donné du Christ une image si mythique, que beaucoup craignent son jugement et son pouvoir omnipotent; ils l'attendent comme un Dieu venu pour punir les méchants et récompenser les fidèles.
Il est profondément regrettable qu'une vision aussi déformée du Christ ait ainsi pénétré la conscience humaine. Un tel être n'existe pas. Pour comprendre la véritable nature du Christ, il est nécessaire de le voir comme un être égal aux autres fils de Dieu, chacun doté d'un potentiel pleinement divin, et ne différant des autres que par son degré de manifestation de cette divinité. Que le Christ l'ait réalisée dans sa plénitude est ce qui fait sa gloire, et nous pouvons nous incliner devant cet accomplissement. Bien sûr, qu'un tel accomplissement soit rare est également indiscutable. Mais pour les hommes, le prodige est que le Christ ait été l'un d'entre eux. Il n'est rien, parmi les épreuves et les souffrances des hommes, qu'il n'ait partagé. Ainsi, vraiment, il est le Fils de l'Homme.

Etablir la fraternité humaine

Il n'y a guère de doute que s'il devait apparaître parmi nous sans être annoncé, peu le reconnaîtraient. Il est si différent de la manière dont on se le représente habituellement, qu'il passerait inaperçu dans la foule. Il en est ainsi, aujourd'hui qu'il se trouve parmi ses frères, n'attendant que l'invitation des hommes pour commencer sa mission: nombre de ceux qui le voient quotidiennement ne le reconnaissent pas; d'autres le reconnaissent, mais craignent de parler; d'autres encore attendent et prient, dans l'espoir qu'il soit celui qu'ils n'osent espérer. Seule sa déclaration au monde le révélera aux yeux des hommes et dans leur coeur.
Tandis que nous attendons ce jour sans pareil, clarifions dans notre esprit les raisons de son retour. Comprenons la nature de la tâche qu'il s'est lui-même imposée. Pour établir parmi nous la réalité de Dieu, il est venu. Pour recréer les Mystères divins, il est ici. Pour apprendre aux hommes comment aimer, et aimer encore, il est parmi nous. Pour établir la fraternité de l'homme, il foule à nouveau le sol de la Terre. Pour tenir ses engagements envers Dieu et envers les hommes, il accepte ce fardeau. Pour annoncer le nouvel âge, il est revenu. Pour consolider le trésor du passé, pour inspirer les merveilles du futur, pour glorifier Dieu et les hommes, il est descendu de sa haute montagne.

Les lois de la Vie et de l'Amour

Etudions ses priorités: l'établissement de la paix; l'inauguration du système de partage; l'élimination de la culpabilité et de la peur - la purification du cþur et de l'esprit des hommes; l'enseignement à l'humanité des lois de la vie et de l'amour; une introduction aux Mystères; l'embellissement de nos villes; la suppression des obstacles aux voyages et à la communication des peuples; la création d'un foyer de connaissances accessible à tous.
Il est évident qu'une telle tâche n'est pas facile, même pour le Fils de l'Homme. Les habitudes anciennes de division et de séparation ont de profondes racines, tandis que la peur et la superstition semblent avoir ensorcelé des millions d'êtres. Mais jamais auparavant, dans l'histoire du monde, un instructeur n'est venu qui fût si bien équipé pour sa tâche. Maitreya vient faire la guerre à l'ignorance et à la peur, à la division et au dénuement. Ses armes sont la compréhension spirituelle, la connaissance et l'amour. Son armure resplendissante est la Vérité elle-même.

Voir d'autres textes et explications ici

http://www.instructeurmondial.org/m-mission.html

13 commentaires:

  1. Entre le Maitreya de Benjamin Creme et celui du Bouddhisme il y a un océan ;-)

    Celui du bouddhisme doit venir dans des éons, on a encore le temps de taper sur la gueule ;-) ou d'apprendre à ne pas se détruire
    « Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots » (Martin Luther King, extrait du discours du 31 mars 1968)

    ce que nous enseigne Maitreya (pour moi), c'est que l'amour (Maitri) est la voie

    sinon la pancarte de la photo est bien parlante ;-)

    chaleureusement

    RépondreSupprimer
  2. dans des éons? non justement... d'après le canon bouddhique dont j'ai mis le lien , il est déjà là.

    reste bien sur à connaître l'authenticité et de la non transformation de ce canon comme de toutes les paroles et sutras du Bouddha d'alleurs.

    J'en seulement suis là dans mes recherches que j'essaye de poursuivre car comme le disait le Bouddha lui même

    "Ne prenez pas pour vrai tout ce qu’on vous dit, même si ces paroles viennent de votre maître. Ne prenez pas pour vrai tout ce qui est écrit, même si ces écritures viennent d’hommes sages. Ne prenez pas pour justes toutes les traditions, les rumeurs, les déductions, les analogies de toutes sortes.

    Mais lorsque vous savez par vous-mêmes que certaines choses sont fausses et mauvaises, alors renoncez-y. Et lorsque par vous-mêmes vous savez que certaines choses sont bonnes et vraies, alors acceptez-les et suivez-les".


    un lotus pour toi

    RépondreSupprimer
  3. Un instructeur arrive et dit "devenez responsable de vous-même"
    souvent il donne une méthode ou montre comment lui-même a fait (il s'appelle Jésus, Bouddha ou autres)
    les humains le suivent touchés par son expérience, son charisme, son authenticité
    Il meurt, d'autres continuent son oeuvre et commencent à mettre des règles, et à de plus en plus éloigner l'enseignement de la responsabilité pour l'amener vers la culpabilité (par exemple)
    Pour ma part il n'y a pas de sauveur qui puisse nous sauver, autre que nous mêmes
    enfin ce n'est que mon point de vue ;-)

    chaleureusement

    RépondreSupprimer
  4. "il n'y a pas de sauveur qui puisse nous sauver, autre que nous mêmes"

    nous sauver nous mêmes... oui mais à part une poignée qui voulons sauver la planete et changer nos modes de vie comment faut il faire pour que la majorité des "autres" qui ne pensent qu à consommer de + en +, en deviennent conscients?

    Il nous faut un nouveau Bouddha ou Jesus pour cela... avis perso également

    un lotus pour toi

    Michel

    RépondreSupprimer
  5. Un instructeur arrive et dit "devenez responsable de vous-même"

    oui justement Maitreya n'est pas un sauveur...c'est un instructeur

    un lotus pour toi

    RépondreSupprimer
  6. Jean-Laurent Gillain
    Je ne sais pas Michel. D'abord les explications donn... Lire la suiteées par le texte que tu donnes en lien me laisse dubitatif. Soit on dit qu'il y a des erreurs de traductions et de retranscription dans tous les textes et on prend tous les passages du Canon avec méfiance et même sur la prétendu misogynie du Bouddha (je peux te donner des tas de passages du Canon Pali qui montre le contraire). Soit on dit que ce sont vraiment les paroles du Bouddha et on accepte toute les paroles. Soit encore on fait une vrai étude philologique sur la genèse du Canon et on a un rapport critique (c'est un travail qui n'a pas encore été fait en langue française je pense).

    Mais on ne dit pas que c'est des textes mal recopiés quand ils ne vont pas dans notre sens et qu'ils sont authentique quand ce qu'il disent nous plais.

    Et puis Maitreya c'est pas la peine de se prendre le choux sur ce truc. Si il vient il vient temps mieux, si il vient pas nous avons encore suffisamment d'enseignements authentiques pour pouvoir pratiquer. Dont sa propre pratique qu'il nous a donné pour réaliser la nature de Bouddha. Chose qui me semble plus constructif que de l'attendre ou de le chercher dans le relatif. Enfin c'est mon opinion peut-être que je me trompe.
    Bonne soirée Michel peut-être à un de ces jours.
    Hier, à 18:31

    RépondreSupprimer
  7. bonsoir jean Laurent, enchanté de faire ta connaissnace, je ne prends pas les canons bouddhistes avec méfiance, bien au contraire, mais j'essaie d'appliquer cet enseignement profond "Ne prenez pas pour vrai tout ce qu’on vous dit, même si ces paroles viennent de votre maître. Ne prenez pas pour vrai tout ce qui est écrit, même si ces écritures viennent d’hommes sages. Ne prenez pas pour justes toutes les traditions, les rumeurs, les déductions, les analogies de toutes sortes. Mais lorsque vous savez par vous-mêmes que certaines choses sont fausses et mauvaises, alors renoncez-y. Et lorsque par vous-mêmes vous savez que certaines choses sont bonnes et vraies, alors acceptez-les et suivez-les".**Le Bouddha Gautama Sakyamuni **

    mais j'ai l'intuition mais peut être est elle une perception éronnée que le temps du Bouddha Maitreya est venu, le monde actuel a besoin de sagesse, et même si toi, moi et d'autres devenons des bouddhas, par notre pratique ce sera pas dans cette vie ci, et il sera trop tard ...

    je sais la patience n'est pas mon point fort, mais la survie de notre planete ne justifie t'elle pas cette impatience ?

    RépondreSupprimer
  8. Jean-Laurent Gillain

    Je comprend ta position. Mais peut-être aussi que ce renouveau de l'humanité coïncide aussi avec son entrée dans la maturité spirituelle. C'est-à-dire une spiritualité qui n'attend plus de sauveur, plus de prophète, plus de révélation. Tout à été dit il s'agit maintenant de réaliser toute ces paroles de sagesse accumulées depuis des siècles. Quant à l'urgence la question c'est qu'est-ce que le bouddha Maitreya peut nous apprendre plus que le Bouddha Sakyamuni. Je pense que sans trop m'avancer, il ne nous apprendra pas plus que nous ne savons déjà. Il faut développer l'Amour et sa sagesse jusqu'à la perfection et jusqu'au moment où il ne font plus qu'un.

    Ce n'est que dans une humanité entièrement plongée dans l'obscurité que la venue d'un Bouddha aura du sens. Je crains malheureusement que ce qu'il faut déduire de cela c'est que nous n'avons pas encore touché le fond. Il y a toujours une petite possibilité de ne pas le touché. Si on en croit le Dalai Lama et d'autres personnes le potentiel de changement sur Terre n'a pas encore disparu et qu'il est toujours possible d'éviter le pire. Mais il va falloir sortir de bien des mécanismes, de bien des habitudes de penser qui existe même chez nous qui sommes plus ou moins conscient. Je pense que c'est en nous mettant comme par le passé dans une attitude d'attente que nous mettons l'avenir en danger. Rien ne sert d'attendre un Messie. Ce qu'il faut comprendre c'est que le Messie, le Prophète, le Bouddha, le Sauveur est en chacun d'entre nous. Là nous poserons les causes d'un monde meilleur. Non pas à travers une seule vie mais de vie en vie.

    Et mon intuition est que il nous reste quelques vies avant que tous enseignements disparaissent. Si on prend d'autres prophéties. Par exemple une prophétie du Karmapa (je sais plus le quel) dit qu'il aura 25 Karmapas. On est au 17eme. Ca nous laisse au moins 5 vies pour bien bosser. Et puis tout c'est grand maître qui continue à s'incarner est plutôt un signe que les conditions de la pratique existent encore, Dilgo Kyemsé Rimpoché, Boka Rimpoché, Kalu Rimpoché, et le Dalai Lama a confirmé qu'il reviendra. Donc pas de panique et bossons un max. ;-) ce qui me semble plus urgent c'est de promouvoir la contemplation dans toutes les traditions. Par exemple, dans le christianisme il sera important qu'ils puissent retrouver leurs propres pratiques contemplatives et qu'ils l'enseignent aux fidèles et qu'ils ne les réservent pas à la seul voie monastique. Pour éviter le pire il faut une mobilisation spirituelle générale et pas forcement un nouveau Sauveur.
    Merci pour cette chouette discussion. ;-)
    Il y a 2 heures

    RépondreSupprimer
  9. C'est moi qui te remercie de cette chouette discussion :-), cela me parmer d'approfondir ma comprehension, d'essayer d'avoir "la juste comprehension" de tout ce qui nous touche.

    pour en revenir à la venue prochaine de Maitreya, j'ai l'impression que cette philosophie theosophique "parle " beaucoup plus au monde chretien dont sont issus la plus grande partie de mes amis de ce groupe de méditation qu'aux bouddhistes.
    j'essaye donc d'approfondir cette philosophie qui me parle, à moi aussi en les rapprochant des notions bouddhistes que j'acquiers au fur et à mesure de ma pratique.... Lire la suite

    Et je viens de découvrir la pensée de Thich Nhat Hanh, qui m'a fait progresser ...va voir ici
    http://michel1955.blogspot.com/2009/08/du-venerable-thich-nhat-hanh-maitreya.html
    il y a environ une heure

    RépondreSupprimer
  10. Jean-Laurent Gillain


    C'est mignon mais en quoi le fait que la vie doit se fonder sur le partage, l'amour soit une révélation? On le sait et s'est pas parce que Maitreya sera là que spontanément nous en serons capable alors que nous peinons depuis toujours à l'appliquer. L'art de "la réalisation de Soi" est connu partout dans toutes les traditions. Ce n'est pas parce que Maitreya sera là que comme par magie tout le monde va se mettre à méditer ou pratiquer la contemplation. Si nous ne pratiquons pas dès maintenant il sera trop tard et si on l'attend et qu'il se pointe dans un ou deux siècles il sera trop tard. Il faut pratiquer maintenant ne fusse que 15 minutes par jours ce sera bien plus bénéfique pour le monde que tout les espoirs focalisés sur la venue hypothétique de Maitreya. Si il vient c'est bien, si il ne vient pas c'est bien. ;-)

    RépondreSupprimer
  11. sincerement, je pense que la venue de maitreya incitera la grande masse des gens à se mettre à pratiquer, mieux encore elle incitera cette masse qui inconsciement ressent le mal être de ce monde égoiste, et souhaite des changements, à faire pression sur nos gouvernants pour que ca change

    RépondreSupprimer
  12. Bonsoir à tous,
    Vous savez j'ai beaucoup apprécié vos écris, vraiment.
    Toutes les opinions ou points de vue exposés ici sont fort intéressant.
    Maintenant à mes yeux il est un critère qui prime par-dessus tout et c'est: Qu'est ce qui est accompli ici en ce moment ?
    Quelle personne ou quel groupe propose un savoir-faire et obtient des résultats concrets, tangibles, mesurables, vérifiables ?
    Si nous observions bien et si nous pouvions faire preuve d'intégrité personnelle nous serions obligés de reconnaitre que de nombreux Maitreya confirmés et également d'autres Maitreya en herbe mais authentiques sont effectivement déjà là en train de faire le job. En train de bâtir une nouvelle civilisation avec des résultats et statistiques indiscutables et ce dans un ordre de grandeur qui correspond aux besoins de notre époque. Oui, oui avec dévouement, compétence, et beaucoup d'amour et de respect. Ils sont très nombreux mais pas suffisamment encore tant la tâche à accomplir est immense. Je ne considère pas avoir de meilleurs amis, ils ont droit à toute mon admiration, toute ma reconnaissance et à mon soutient également.
    Voilà, je tenais juste à témoigner et à leur rendre hommage pour l'occasion.
    Si vous êtes un tant soit peu curieux et si l'envie vous en prend observez-les et osez prendre part à l'aventure, c'est de la spiritualité concrète, c'est la pratique du Yoga du feu pourrait-on dire et vous serez comblés comme je suis comblé moi-même. Leur aide et soutient vous sont acquis.
    Sérieusement, il est des Maitreya qui s'ignorent peut-être en faites-vous partie ?
    Much Love

    RépondreSupprimer
  13. Bonsoir Gerard peut être que tu n'as pas lu cet article que j'avais publié sur ce même blog, et dans lequel je formulais de serieux doutes sur l'existence de Maitreya: http://michel1955.blogspot.fr/2010/07/lemergence-de-maitreya-le-doute.html
    ou ici http://michel1955.blogspot.fr/2011/04/maitreya-doute-ou-vision-juste.html

    j'ai totalement abandonné ma croyance en une telle venue , et pense comme toi, que nous sommes plus ou moins, des Maitreya en herbe , et qu'il doit y en avoir beaucoup parmi les sanghas de Thich Nhat Hanh et d'autres maîtres spirituels et chez les laics dans les colibris, ou les batisseurs d'oasis en tout lieu . Nous ne sommes pas assez nombreux, c'est vrai

    RépondreSupprimer