En train de devenir... Comment lâcher prise,tout en ne lâchant rien

Blog de Tâm Chân Hanh (Action Juste du Cœur)-un bouddhiste engagé plutôt du coté "extrême gauche" (la Gauche radicale , ANTI-CAPITALISTE) - pour un autre monde possible, plus juste, plus fraternel et plus humain.

31 mars 2017 : Depuis mon départ à la retraite ...

il y a 2 mois
Qu'ai je fait de mes journées?
Rien ou presque rien, à première vue (de celles et ceux qui ne me connaissant pas, me voyaient m'enfermer chez nous (...)

7 juillet 2012

Les Sciences du Bouddha , la retraite de 21 jours (suite)

 1ere partie : voir ici 

(photos de la marche méditative vers Son Ha , le vendredi 14 juin 2012, pour célébrer les 30 ans du Village des Pruniers)

Je me serais donc laissé porter par ce courant, en suivant instant après instant, chaque invitation des cloches de Pleine conscience, pour me donner à fond à chaque activité ...

Je me serai beaucoup laissé porter par les pas de Thay au cours des marches méditatives où j'ai eu plusieurs fois le bonheur de me retrouver juste derrière lui... et j'aurais même oublié que j’étais à une retraite de scientifiques... je le réaliserai de nouveau tout à la fin au dernier partage, sur une petite déception exprimée par Éric ...j'y reviendrais dans une 3eme partie ultérieure...




Bien sur Thay faisait référence aux avancées de la science à chacun de ses enseignements, qu'il mettait surtout en parallèle avec tout ce qui concerne "la dimension ultime"

Mais comme je l'ai dit souvent lors des partages en famille, je n'étais pas encore prêt à recevoir ces enseignements, les conditions n'étant pas encore réunies, pour que la compréhension se manifeste, et je les ai mis de coté en attendant que la graine plantée dans ma conscience du tréfonds germe...

Je n'aurais pas pu réaliser ou expérimenter comme d'autres dans la famille... les pensées sans penseur, ou les actions sans acteur... l'objet sans sujet, l'être ou le non-être, etc.... ma compréhension est restée purement intellectuelle, mentale ...



par contre j'ai bien compris qu'il  fallait, en tant que scientifique, lâcher prise avec les connaissances acquises, pour pouvoir avancer.

le savoir pouvait être un obstacle (page 17 du livret de retraite, le savoir comme obstacle)



Comme aussi lâcher prise, avec ce désir d'atteindre un but (pour moi,  compréhension de ma propre souffrance, et la transformation de ce monde...)

 Marc me dira au cours de ce partage du 7 juin.. à propos des 51 formations mentales, qu'il faudrait lâcher prise avec notre désir de comprendre, qui est aussi une peur de ne pas tout contrôler.... Il parlera d'abandon complet à la Terre. Une méditation de plus pour moi... Merci Marc, gratitude...

Cela me renvoie à un enseignement de Thay sur la non poursuite, une des 3 portes de la libération...




 Gratitude encore à Marc pour son partage sur les cloches de pleine conscience, et de nous avoir ainsi fait toucher, qu'il ne fallait pas se contenter de s’arrêter de manière automatique pour respirer, puis de reprendre ensuite ce qu'on faisait.
mais qu'il y avait 3 temps :
- s’arrêter et revenir en sa respiration
- s'observer à cet instant présent (comment on se sent)
- éprouver de la gratitude à être ici et maintenant ...

Gratitude encore au frère Tu Thé (Philippe excuse moi si j'ai mal écrit ton nom de Dharma) , qui le dernier jour de la retraite je crois, m'a dit "ne pas vouloir toujours faire, simplement être, et laisser les énergies se mettre en place" (à propos toujours de mon activisme militant, et sur la non discrimination qu'il me faut travailler , entre "le système" et nous )



Gratitude aussi au frère de notre famille Néon, Phap Khé qui  tout au long de ces 21 jours, m'aura permis de réaliser que le Village des Pruniers, n'est pas ce "pays des bisousnours" (clin d’œil à Richard)  que je m'étais imaginé. 
Oui frère, pour toi et d'autres frères francophones c'est parfois difficile, tu mets cela sur les différences culturelles avec les frères vietnamiens ... et tu nous as souvent demandé de te soutenir dans ta pratique. 
Je l'ai fait dès mon retour, à la fin de toutes mes méditations , et aussi en sangha, au moment des dédicaces... 


Et enfin gratitude à toute la famille Néon pour ces si beaux partages tous ensemble à 16 heures , ou entre nous... qui m'ont aussi permis de mieux voir où je devais aller.

"being yourself", "sois ce que tu es" "ne pas vouloir être quelqu'un d'autre" ... ou plus concrètement rééquilibrer en moi l’énergie de l'eau, qui fait que je me dessèche... ce que j'ai fait à mon retour...

Autant de "flashs de Vision profonde" pour moi,  grâce à vous, ou du moins des pistes  à approfondir pour mes méditations futures, en tout cas des moments intenses de joie et de bonheur , où j'avais l'impression d'avoir fait un pas en avant...







De la JOIE, il y en a eu beaucoup aussi , lors de cette marche méditative au hameau nouveau (mercredi 13 juin ,nous étions sous la pluie)  au retour, quant à l'approche de la grande cloche , Thay a subitement démarré un sprint, faisant par l'occasion éclater de rire, tout le groupe qui l'entourait.
Au moment de nous saluer il était rayonnant de joie et ravi de ce bon tour !

De la joie et du pur bonheur encore le lendemain lors de la marche méditative vers Son Ha,  avec ces banderoles tout au long du chemin




et en arrivant ...









La musique pour nous accueillir 








 











MOMENT PRÉSENT MOMENT MERVEILLEUX !!!
toutes les photos de la journée à Son ha
(à suivre )

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire