En train de devenir... Comment lâcher prise,tout en ne lâchant rien

Blog de Tâm Chân Hanh (Action Juste du Cœur)-un bouddhiste engagé plutôt du coté "extrême gauche" (la Gauche radicale , ANTI-CAPITALISTE) - pour un autre monde possible, plus juste, plus fraternel et plus humain.

Depuis mon départ à la retraite ...

il y a 2 mois
Qu'ai je fait de mes journées?
Rien ou presque rien, à première vue (de celles et ceux qui ne me connaissant pas, me voyaient m'enfermer chez nous (...)

25 mars 2010

Spiritualité et Politique



On me demande, comment je peux concilier, ma pratique bouddhiste et mon engagement politique et militant assez radical...  (je le reconnais) pour un autre monde possible ?
Comment concilier la voie du "juste milieu" ou plus exactement "la vue juste", "la pensée juste", "la parole juste", "l'action juste" avec un engagement qui se veut partisan?
Comment concilier le combat politique, avec tout ce qu'il occasionne comme perturbations mentales avec la recherche de la paix interieure ? 
Ce sont assurement des questions "à méditer"
 
Je dirais tout d'abord qu'il n'y a pas à mon sens de "dualité" entre Spiritualité et Politique,
On peut définir la spiritualité, comme la recherche ou l 'aspiration personnelle ou collective, ou l'ensemble des croyances, pratiques et études qui ont trait à la nature essentielle de l'être vivant, à l'âme, à ce qui est en deçà ou au-delà des besoins matériels ou des ambitions terrestres, voire à la relation à Dieu dans le cas d'une spiritualité non athée.

La spiritualité est généralement associée à une quête d'éternité et de sens en opposition à l'évanescence apparente du monde. Pour réaliser cet objectif, elle s'appuie parfois sur une ascèse afin de libérer l'individu des attachements qui empêchent le progrès spirituel. (wikipedia)

Le mot politique vient du grec politikè (« science des affaires de la Cité »). Étymologiquement, la politique est donc synonyme d'organisation de la Cité. (wikipedia)

Gerer ou organiser la cité (la société) , et les Hommes qui la composent...ceci pour leur assurer quoi,...  si ce n'est une vie en harmonie.... le bonheur... ?
ces Hommes qui sont tous à la recherche du bonheur et qui ont (ou qui n'ont pas ... ou plus ) une aspiration, un sens à leur vie ou un idéal...
 Le lien est donc fait entre Spiritualité et Politique
Spiritualité et Politique sont comme les 2 faces d'une même pièce de monnaie...
idéal individuel et ideal commun, aspiration individuelle et aspiration collective, y a t'il opposition, "dualité" ?

** Soyons le changement que nous voulons voir pour le monde **
Spiritualité et Politique sont toutes  deux contenues dans cette si belle citation de Gandhi.

Comment fais-je pour concilier, la pratique spirituelle et mon engagement militant? 

Volilà toute la difficulté du chemin que j'ai choisi (Camino)
J'avoue être d'abord un militant avant d'être un pratiquant (bien que je sacrifie de plus en plus de meeting ou de réunions, pour aller méditer) ...
mais si je le fais, c'est d'abord, pour me ressourcer personnellement, reprendre des forces et "des bonnes énergies" qui vont me permettre de continuer mon combat
.
Quant aux perturbations mentales...

OUI  j'avoue avoir la haine pour ce systeme capitaliste que je combat, ce combat qui pour moi est le sens même de ma vie.
Je ne sais pas me défaire de cette haine, 



j'essaie de me dire et de dire qu'il faut avoir de la compassion pour ces gens là , qui sont aussi prisonniers de leurs voiles mentaux, l'avidité et l’égoïsme d'abord qui ont fait marcher le monde depuis que l'Homme est apparu... et l'ignorance aussi...
ignorance du fait que tant qu'il y aura de la misère et de l'injustice, il ne pourra y avoir de Paix sur cette Planète
mais l'ignorent ils vraiment ? ou plutôt s'en foutent ils? si oui, c'est aussi l'ignorance (qu'ils vont à leur perte), mais enfin comment peuvent ils ignorer que le naufrage du monde les entrainera eux aussi ? Ils pensent donc pouvoir se protéger avec leurs richesses (mal) acquises par l'exploitation de es hommes et de la planète? se payer des milices privées pour se protéger de la colère légitime de leurs victimes? ou partir dans une autre galaxie ?
sans parler de leur karma qu'ils se creent ... ouille ouille ouille, bonjour le royaume des enfers (ou des esprits avides, plutôt)...
Voila où me mènent mes "pensées compassionnelles", sont elles justes ou sont elles erronées? toujours est il que  cela ne me procure aucune paix intérieure, et j'ai toujours cette haine pour le systeme qui a produit de tels individus.
et pour ces individus qui produisent un tel systeme.
Je souffre de voir le monde souffrir par leur avidité ...
Je me réfugie dans la pratique pour me calmer, et aussi me protéger moi même, de ce monde empoisonné comme le dit si bien Thay, et rien ne vaut pour cela une bonne retraite spirituelle pour se ressourcer... je me réfugie aussi dans les textes pour approfondir ma connaissance de la pratique.
Mais une fois ces pratiques terminées et une fois revenu dans le monde... je retrouve ma haine, et ma souffrance...

Bonjour la dualité !  Je ne sais comment m'en sortir ...faudra que je demande conseil à Thay...
Oui je sais... il me manque la sagesse,  pour soutenir la compassion 

Sagesse et Compassion sont les 2 ailes du Bouddhisme
  ( c'est symbolisé par ma main droite posée sur ma main gauche en méditation assise) 
qu'il manque une aile et l'oiseau ne peux pas voler...

il me manque , cette paramita qu'est la patience qu'il me faut travailler.

Il me faut aussi travailler la parole juste et aimante, afin de convaincre sans agresser (4eme entrainement à la pleine conscience)
http://michel1955.blogspot.com/2009/04/les-5-entrainements-la-pleine.html
Voila ou m'a mené ma méditation...m'a t' elle apportée "la vue juste"

amitiés /un lotus pour vous toutes et tous
Michel
** Il y a assez sur Terre pour répondre aux besoins de tous, mais pas assez pour satisfaire l'avidité de chacun ** Gandhi

Suite de mes reflexions (méditations) Voir les articles suivants :

    Et sur facebook

    5 commentaires:

    1. J'ai lu avec grand plaisir le livre de Thich Nhat Hanh "La colère" que je vous conseille vivement et après une année de méditation sur mes colères, j'avoue ne plus ressentir cette rage que vous décrivez.
      Je n'irai pas jusqu'à dire que je me moque des capitalistes, mais mon combat n'est plus le même, le capitalisme est une illusion humaine des hommes aveugles.
      Quand vous aurez découvert cette prise de conscience, vous ne verrez plus le monde ainsi.

      Il y a ceux qui ont des yeux pour voir et qui sont aveugles, et ceux qui ouvrent le regard du coeur et qui lèvent le voile de l'illusion.
      Bien à vous et bonne recherche, vous êtes sur la bonne voie !

      RépondreSupprimer
    2. C'est un vrai et juste questionnement
      il me suit aussi (je dis "il me suit" car moi aussi j'avance parfois plus vite que lui, ou plutot je n'attends pas la fin de ma méditation pour être déjà dans l'action ;)) )

      On peut trouver des moyens habiles au début pour développer sagesse et compassion

      in fine nous pouvons toucher le fait qu'il n'y a pas d'être, d'ego à sauver, quela vie est au delà de cela même si elle s'exprime par cela
      nous n'avons qu'à agir pour aider ceux qui souffrent, dans qqs camps qu'ils soient (un peu comme henri Dunant et sa Croix Rouge à Solférino, la bataille, pas la rue ;))) )

      Mais cette vision juste n'empêche pas des actions de force, c'est tout le pb souvent on mélange non-violence et non-action
      lâcher prise et laisser faire

      Nous n'avons pas à laisser faire, quand un système, ou qqs personnes à la tête de ce système, exploite l'immense majorité et met en péril la totalité
      nous avons il me semble, à agir, sans attachement mais avec détermination, sans haîne, mais avec enthousiasme, sans violence mais avec force

      chaleureusement

      frédéric

      RépondreSupprimer
    3. Merci à tous deux pour vos réponses que je découvre ce soir

      Rocrocodile, j'ai lu le livre de Thay, et j'ai beau méditer sur mes colères, je n'avance pas...encre ce soir à cause de piles rechargeables tombées en panne, (elles durent de moins en moins longtemps) et à l'idée que c'est encore voulu par le systeme capitaliste, pour nous faire consommer toujours et toujours plus..., ca m'a foutu en rage...malgré ma séance de zazen d'ou je rentrais.

      Tu me diras ce n'est que de l'argent et je ne dois pas m'y attacher... oui certes, mais cet argent que je vais être obligé de donner pour acheter d'autres piles, à une entreprise capitaliste, j'aurais pu le donner à une cause militante...

      je ne m'attache pas à l'argent, mais à l'utilisation militante que je peux en faire.

      si le capitalisme est une illusion, les souffrances qu'il cause sont bien réelles (et je ne pense pas à mon histoire de piles...)

      je souffre de voir tant de souffrances autour de moi et contre lesquelles je ne peux rien faire...

      bien à toi

      RépondreSupprimer
    4. Frederic, tu as "la vue juste" et la "parole juste"

      on me l'avait dit sur une autre forum... "agir sans s'attacher au résultat"

      tres dur cela

      Namasté

      RépondreSupprimer
    5. bonjour, un petit clin d'oeil en passant ...

      Une bonne action pour la paix !

      https://secure.avaaz.org/fr/petition/Instaurer_dun_jour_de_paix_annuel_national/

      merci à tous et bonne journée

      RépondreSupprimer