en train de devenir... Comment lâcher prise,tout en ne lâchant rien

Blog de Tâm Chân Hanh (Action Juste du Cœur)-un bouddhiste engagé plutôt du coté "extrême gauche" (la Gauche radicale , ANTI-CAPITALISTE) - pour un autre monde possible, plus juste, plus fraternel et plus humain.

Depuis mon départ à la retraite ...

il y a 2 mois
Qu'ai je fait de mes journées?
Rien ou presque rien, à première vue (de celles et ceux qui ne me connaissant pas, me voyaient m'enfermer chez nous (...)

15 juin 2010

Spiritualité et Politique (2)


Pourquoi ai-je eu le besoin de relancer ou compléter cette première reflexion faite il y a bientôt 3 mois sur ce blog ?
plusieurs événements depuis sont venus me faire ressentir ce besoin:
plutôt qu'une réponse, c'est une piste de travail sur moi même qui m'a été apportée: recherche en moi même des causes de ma souffrance, et des blocages qui font que je ne peux m'en libérer.
2/ des critiques plus ou moins fondées sur mon engagement militant (je n'ose dire Politique car ce mot a pour certaines et certains d'entre vous une connotation largement négative... et pourtant le Politique c'est l'autre face du Spirituel, l'un ne pouvant aller sans l'autre...voir mon premier article)
Je me vois ainsi reprocher des vues dualistes, d'être dans le jugement ou de n'avoir rien compris aux enseignements des maîtres dont je me réclame, ou d'avoir un vocabulaire trop violent, pour exprimer mes pensées...  et je me vois même conseiller de renoncer à mon engagement militant, ne devant que m'appliquer à me changer moi même, pour voir le monde autrement...
Et cerise sur le gâteau , une nouvelle fois, 15 mois environ, après l'histoire de l'Arbre des Refuges, je me vois viré d'une liste d'amis, par quelqu'un se disant également sur le chemin de lumière, et que mes réflexions sur son profil facebook, gênaient dans sa progression spirituelle ...
(Disons qu'il était plutôt gêné de s'apercevoir que mes réflexions, faisaient ...réfléchir, certains de ses "fans" et peut être lui même aussi ... et que ça n'allait pas dans le sens de ses certitudes... )

Je reconnais volontiers, je l'ai déjà dit, "ces défauts" qui viennent des souffrances évoquées dans le 1/ (devant Thay) et dont la violence verbale est pour moi une manière de "vider ce trop plein" d'énergies  qui est en moi. Je cherche, je l'ai déjà dit maintes fois, à m'en débarrasser (ou plutôt à les transformer), ceci afin d'avoir seulement un peu plus de Paix interieure et non pour renoncer à mon engagement militant.
En m'analysant moi même afin de mieux me connaître et me comprendre, j'en arrive au fait que cette violence est pour moi un moyen de "vider" l’énergie du désespoir que je ressens, face à notre impuissance, devant toutes ces forces du mal qui continuent leur œuvre de destruction. J'ai nommé bien sur les forces de l'avidité et de l’égoïsme, qui s'expriment aujourd’hui et depuis 2 siècles sous la forme du système capitaliste, et , qui s'est exacerbé à l’extrême en la forme des marchés financiers.
Oui ces forces du mal qu'il nous faut combattre sont clairement identifiées...  ce sont les marchés financiers ...( "les banksters") qui détruisent tout sur son passage...(ou asservissent tout) même les autres formes de capitalisme, dont le capitalisme industriel des siècles derniers...
Le dernier exemple  de destruction en date est celui de la Grèce, au"bord de la faillite" parce qu'elle ne peut honorer ses dettes; 

La vision profonde à avoir est que en aidant la Grèce à honorer ses dettes, ce n'est pas la population grecque que l'UE aide, mais bien les "banksters" et ceci en imposant au peuple Grec, une cure d’austérité sans précédent. Après les pays du Sud, ceux de l'Europe ... asphyxiés par la dette...
L'avidité du système capitaliste est sans limites...
Après la crise des subprimes (emprunts pourris) c'est la 2eme aide massive que les états européens font au "système financier" , sans quoi ce système aurait explosé.


Ce dessin de Sarkozy au jeu du Pendu qui a suscité chez certain(e)s d'entre vous bien de l'incompréhension, mérite peut être une explication... Ce n'est pas à Sarkozy personnellement que j'en veux, mais au SYSTÈME QU IL REPRÉSENTE  et qu'il faut éradiquer... (par pendaison ... ou plutôt trancher par l'épée de la sagesse !)
(Le Bodhissatva Manjousri tranchant avec son épée de la sagesse nos afflictions mentales)

Lors de son enseignement sur les 37 pratiques des Bodhisattvas, Lama Gheshé Loden avait bien dit que l'amour et la compassion, c'était pour les êtres dont l'esprit était voilé par ces poisons,, mais pas pour les poisons eux mêmes, pour lesquels il ne faut avoir AUCUNE PATIENCE.
Il existe pour illustrer cela des bouddhas ou bodhisattvas représentant la COMPASSION COURROUCÉE .


 


Si la manière douce ne suffit pas, il faut employer la manière forte, et brusquer les esprits... comme dans cette Dharani par exemple qu'on vient d'étudier au centre Vajra Yogini de Lavaur

J’adhère totalement à cela qui me plait beaucoup. 
Bien sur je suis loin d'être semblable à ces êtres éveillés, ma colère étant actuellement bien réelle, et pas du tout feinte ...
Mon chemin, c'est de travailler à transformer cette colère "émotionnelle", en une colère feinte, que j'exprimerais en restant serein, ce qui n'est pas du tout le cas actuellement.
3/
A celles et ceux, qui n’arrêtent de répéter à longueur de forum, qu'avant de vouloir changer le monde, il faut se changer soi même,  et surtout qu' il faut voir le monde autrement, je les renvoie sur le texte et la vidéo "j'accepte"
Plus que jamais je me sens engagé dans les affaires de ce monde, et plus que jamais, je ne supporte plus de le voir souffrir.

Et plus que jamais , j'éprouve de la colère contre celles et ceux qui sous prétexte de se sentir des êtres spirituels,  se voilent la face derrière des idées et des pensées qui veulent être des pensées d'amour et de lumière, mais qui pour moi sonnent creux s'il n'y a pas avec , une référence à la Justice et au Partage .


et plus que jamais, je veux le faire savoir haut et fort... quitte à choquer.

Plus que jamais je me sens engagé dans les affaires de ce monde, et plus que jamais, je ne supporte plus de le voir souffrir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire