En train de devenir... Comment lâcher prise,tout en ne lâchant rien

Blog de Tâm Chân Hanh (Action Juste du Cœur)-un bouddhiste engagé plutôt du coté "extrême gauche" (la Gauche radicale , ANTI-CAPITALISTE) - pour un autre monde possible, plus juste, plus fraternel et plus humain.

Depuis mon départ à la retraite ...

il y a 2 mois
Qu'ai je fait de mes journées?
Rien ou presque rien, à première vue (de celles et ceux qui ne me connaissant pas, me voyaient m'enfermer chez nous (...)

20 février 2010

Régionales 2010 Ensemble pour une Région à gauche, solidaire, écologique et citoyenne






Voici le "4 pages" tel que nous l'avons finalisé après presque 15 jours de travail intense de notre commission communication et qui va être distribué dans le public du Tarn et Garonne.

Vous pouvez le télécharger ici
Pages 1,2 et3
http://docs.google.com/fileview?id=0B4qs7dj5Ab03MjcxOTRmOWUtYjcyZC00ZGNkLWExMGYtMzhmNTQ4NmJjNGQx&hl=fr
 page 4
http://docs.google.com/fileview?id=0B4qs7dj5Ab03NWQ3ZTQ2M2EtOGY0MC00OTExLTk5MGMtMWE5OTkzZDZkNjEy&hl=fr

Personnellement, je le trouve un peu mou, certaines idées très radicales je l'avoue, n'ayant pas été retenues, par manque de place, mais surtout pour pouvoir mettre tout le monde d'accord sur un texte commun, notre mouvement regroupant diverses tendances, allant de camarades syndicalistes , préoccupés essentiellement par l'emploi et le pouvoir d'achat, à des "objecteurs de croissance" comme moi, en passant par le PCF ou des dissidants des Verts...

Mais l'essentiel y est 

j'ai quand même mis en bleu dans le texte les idées qui auraient pu être écrites, mais mêmes non écrites, elles ont été ou seront exprimées par les uns ou les autres tout au long des meetings ou des portes à portes 


L'ESSENTIEL C'EST 


en 1ere page 

Nous savons que les politiques sociales et écologiques ne peuvent agir qu'à la marge sans
une réelle rupture avec le libéralisme.
Résister ne suffit pas, nous voulons un prolongement à nos luttes.


en page 2




Priorité aux services publics
Nous refusons l'affaiblissement des services publics en application
du traité de Lisbonne et voulons défendre et promouvoir
des services publics de qualité pour tous qui
contribuent à tisser le lien social de la solidarité

URGENCE ÉCOLOGIQUE
Notre région peut devenir un modèle de développement harmonieux.
Nous proposons :
�� La relocalisation de l’économie.
�� Un effort de sobriété énergétique (scénario Negawatt).
�� Le développement d’un service public de transports alternatifs.
�� Le développement d’une agriculture paysanne de qualité.


Pour un réel service public
du transport

Il n'est plus temps d'attendre, il faut agir vite face à la crise
écologique !
Une politique ambitieuse de développement du rail doit
être menée dans notre région pour devenir une réelle alternative
à la voiture pour le plus grand nombre.
Nous augmenterons le versement transport payé par les
entreprises pour atteindre la gratuité pour les salariés
et les étudiants.
Nous améliorerons le maillage du territoire par les TER.
Le projet de Ligne Grande Vitesse propose une alternative
à la route et à l'avion. Ce projet ne se justifie que :
�� S'il s'intègre dans un ensemble plus global de reconquête
du rail.
�� S’il ne conduit pas à la déqualification des lignes existan -
tes, en particulier Paris-Orléans-Limoges-Toulouse, en plus
de la destruction de zones habitées et cultivées.
En concertation avec les citoyens et les associations nous
défendrons l'équilibre du territoire, et l'égalité des citoyens
devant le droit au transport.


sur ce theme des transports et surtout sur le TGV , il avait été proposé ce texte plus radical...

LGV Une large concertation est nécessaire
Bien sur nous ne pouvons être contre une alternative bien moins polluante que l'avion
Ce projet n'a de justification que s'il s'intègre dans un ensemble plus global de reconquête du rail, ce qui pourrait être le cas, en développant largement le transport des marchandises par train.
Mais ce projet qui va entrainer tout le long de son passage dans notre région, expulsion de paysans, destruction de paysages, et spéculation foncière, ainsi que la destruction programmée de la ligne Paris Limoge Toulouse , s'inscrit il vraiment dans cette perspective?


S'agit il seulement de faire gagner une heure de trajet sur un Paris Toulouse au détriment des lignes régionales qui voient leur fréquence et leur régularité en nette diminution, rentabilité oblige?
S'agit il encore et toujours de favoriser les déplacements des hommes d'affaires au détriment des milliers de travailleurs, d'étudiants et de demandeurs d'emplois ?


Ne serait il pas plus raisonnable, d'un point de vue écologique, social et humain, de développer les TER ou mieux encore de favoriser la ré localisation des activités économiques, afin de permettre à chacune et chacun de vivre et travailler au pays?
Dans le cadre de l'aménagement du territoire et du service public des transports nous engagerons une large concertation avec la population sur ce sujet,

 
En page 3

Urgence sociale
Plus aucune aide publique accordée par le Conseil Régional
sans le contrôle des élu-e-s, des syndicats et des salariés.


Aux aides actuelles , nous voulons substituer des aides à la
création, à l'implantation et au développement d'entreprises
citoyennes éco-responsables et éthiques,



Nous proposons d'alimenter des « Fonds Régionaux pour
l'Emploi » par le transfert des 30 milliards d'euros d'exonérations
de cotisations sociales compensées par le budget de l'État.
Nous exigerons une interdiction des licenciements boursiers.
Les pôles de compétitivité qui ont mis en concurrence les
régions et les entreprises entre elles, n'ont pas ralenti les suppressions
d'emplois ni les délocalisations.
A cette logique nous en opposons une autre, celle des coopérations,
des solidarités, du progrès social et de la responsabilité
écologique.



Agriculture
L’agriculture n’est pas une marchandise. Sa mission première
est de nourrir les hommes. Elle doit sortir de l’OMC.
Le droit au revenu des agriculteurs (proposition de loi
PCF-PG) reste à conquérir.
Nous défendons la souveraineté alimentaire et une agriculture
paysanne, respectueuse de l’environnement par :
�� Un schéma régional d’orientation foncière permettant la
préemption des terres au bénéfice de l’installation des jeunes.
�� L’accès de tous, restauration collective comprise, à des
produits de qualité (AOC, bio, labels, sans OGM...)
�� L’aide aux circuits courts (producteurs-consommateurs)
et à la transformation locale des productions.
�� La gestion démocratique de l’eau répondant aux besoins.
�� Le soutien d’urgence aux exploitant-e-s pour les productions
en crise.
  (j'avais proposé
par des aides à la reconversion vers une agriculture paysanne de qualité
et donc l'exclusion des aides , pour le maïs, production non adaptée au climat de notre région et énormémént consommatrice d'eau... et ouverte aux OGM...non écrit mais cela sera dit)

ÉDUCATION - FORMATION
NON à la privatisation de la formation
des jeunes et des adultes !


OUI à la formation à une économie alternative !

 
Pour nous, seul le service public de l’éducation et de la
formation est garant de la qualité et de l’indépendance
vis-à-vis du pouvoir économique. C’est lui que nos
futur(e)s élu(e)s à la région défendront pour donner à
nos jeunes la qualification la meilleure et permettre aux
adultes de s’adapter aux nouvelles technologies et aux
reconversions, dans un cadre social respectueux des individus



( ce que j'avais proposé: "L’éducation et la formation doivent devenir des instruments au service d’une économie respectueuse des droits de l’Homme et de la planète et non servir l’économie libérale." La région doit arreter d'aider des formations aux metiers de la finance, ou du commerce international non équitable ou dans les lycées agricoles , aux techniques employant des pesticides)

�� Priorité aux moyens pour le Service d’Éducation Public
et Laïque,
�� Priorité à l’Éducation Nationale pour la formation professionnelle
initiale.
�� Priorité aux organismes publics pour la formation continue
des adultes.
�� Maintien du caractère public des services liés à l’Éducation
Nationale.




ENFIN UNE GRANDE IDEE NON ECRITE MAIS QUI SERA DEVELOPPEE 

LES REGIONS DOIVENT DEVENIR DES POLES DE RESISTANCE AU LIBERALISME ET MÊME DES POLES DE DESOBEISSANCE CIVILE

2 commentaires:

  1. ça bouge déjà plus & ensemble que pour les dernières élections

    tes liens ne fonctionnent pas chez moi, mais on peut lire dans le texte que tu as marqué

    pour le 44, la même chose sur le site alternatifs44.com en date du 3 et 7 février

    chaleureusement

    frédéric

    RépondreSupprimer
  2. merci pour l'info Frederic, ca fait chaud au coeur!

    un lotus pour toi

    RépondreSupprimer