En train de devenir... Comment lâcher prise,tout en ne lâchant rien

Blog de Tâm Chân Hanh (Action Juste du Cœur)-un bouddhiste engagé plutôt du coté "extrême gauche" (la Gauche radicale , ANTI-CAPITALISTE) - pour un autre monde possible, plus juste, plus fraternel et plus humain.

Depuis mon départ à la retraite ...

il y a 2 mois
Qu'ai je fait de mes journées?
Rien ou presque rien, à première vue (de celles et ceux qui ne me connaissant pas, me voyaient m'enfermer chez nous (...)

4 février 2010

30 janvier 2007, 30 janvier 2010

TEXTE DE LISE POUR LE 3EME ANNIVERSAIRE DE TON DEPART

Il figure à coté de son mandala fait pour le 49eme jour sur ton autel de Poisat

Comment pourrais-je oublier ce matin du 30 janvier 2007, matin où heureuse de ce jour, je m'apprétais à fèter les 30 ans de Blandine.
10heures 30 et le télephone sonne au bureau. C'était la voix de Sylvie m'annonçant le malaise de son père, puis sa fin.


A ce moment là me vint une terrible peine et le regret profond de ne pas avoir pu mieux connaître et ainsi partager avec cet homme de grande valeur spirituelle dont Michel et moi nous inspirons tous les jours.


Il ne se passe pas un jour sans que nous évoquions sa pensée , son sourire.


La vie nous permet de belles rencontres et même éphémères, elles marquent un esprit.


Je puis dire aujourd 'hui à Dang, au moment même où nous allons tous à sa rencontre dans la paix et le recceuillement, que je suis en parfaite harmonie spirituelle universelle et que le peu que j'ai pu entendre de lui circule toujours en moi comme la façon vibratoire de prononcer le OM.


...Et, lorsque je laisse voyager mon esprit vers cette lumière divine et universelle , je sais qu'à nouveau , il croise nos esprits pour ne faire que ce UN en totale interdépendance.


...Et , lorsque mon coeur chante un Allelhuyah , je suis intimement persuadée qu'il rejoint et se trouve à l'unisson avec le OM MANI PADME HUM que vous aimiez tant !


Puisse votre nouveau chemin, cher Dang , vous mener à la réalisation

OM


ALLELHUYAH

Lise

Tu n'étais pas présente mon coeur, materiellement pour cette cérémonie mais tu étais bien là avec nous par la pensée et le coeur et ce texte si touchant ... nous avions pensé tous les deux qu'il valait mieux que tu restes pour aider notre soeur du dharma qui plus que nous souffre énormement à cause de maladies rares et handicapantes

Papa, j'en suis sur, aura compris ce geste de compassion et d'équanimité...
Namo Adi Da Phat

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire