19 janvier 2011

Pratiquer la JOIE , une de mes résolutions pour 2011



Pratiquer la joie

C'est la résolution que j'ai mise dans la cheminée de Marie Ange, lors de la pratique du renouveau au cours de la journée de pleine conscience du 9 janvier.
Pratiquer la JOIE et pas simplement pratiquer  DANS LA JOIE , bien plus facile pour moi...

Car c'est un bonheur pour moi, presque un besoin , une drogue même que de pouvoir participer aux journées de pleine conscience que  j'attends avec impatience, et également à tous les enseignements et pratiques avec les différents groupes de méditation de Montauban

Et maintenant, depuis le début de la retraite d'hiver chez soi,
également ces moments ou je peux m'asseoir sur mon zafu, après avoir allumé un encens et une bougie, pour écouter le dernier enseignement de Thay ou simplement me retrouver avec mon carnet de bord, pour noter mes impressions.
Mais pratiquer LA JOIE , c'est tout à fait différent ! cela veut dire
faire de chaque instant de la journée,  même quand je suis en dehors de la pratique, un instant heureux.

Ou mieux , faire de tout instant de la journée, un instant de pratique.
 Toujours me rappeler et me dire:

Il n'y a plus séparation entre pratique et vie quotidienne, entre le Village des Pruniers, la sangha, et ce monde empoisonné... 

Ni pur ni impur, ni croissant ni décroissant, il n'y a pas de Lotus sans boue, il n'y a pas de Nirvana sans le Samsara, il n'y a pas de bonheur sans la souffrance.

Je sais , j'en suis très loin, je suis en plein dans cette dualité, c'est pourquoi cela me paraissait une bonne résolution que de vouloir travailler là dessus..

Pour le moment, noter dans mon carnet de bord, chaque jour au moins 3 instants de bonheur. (5eme message de pratique de la retraite d'hiver chez soi)


"Chaque jour marquer 3 petits bonheurs ou plus dans notre journal, trois est un minimum ; peut-être au début nous ne pourrons pas en voir du tout ; notre journée nous paraitra glauque, obscure, monotone, sans joie, etc…. mais en regardant bien nous pourrons y voir au moins une petite chose qui, à un certain moment, peut-être l'espace d’une demi-seconde, a fait monter en nous la joie, le bien-être, la plénitude, le contentement, et petit à petit de nouveaux chemins neuronaux vont se former et nous reconnaîtrons de plus en plus facilement plein de petits bonheurs tout au long de notre journée même au moment de passages difficiles, c’est garanti….."

Ensuite puisque je suis d'abord un militant, l'êtredans la joie , car MILITER DANS LA JOIE me parait être essentiel , et communiquer cette joie à celles et ceux qui militent avec moi . Les manifs , les greves et la plupart des actions que j'ai faites ne sont pas tres joyeuses , comment donc les rendre plus joyeuses , car je suis sur qu'elles auront ainsi plus de portée ? Voila ce qu'il me faut "travailler"

Et comment cultiver la joie dans un monde ou tout est souffrance , ce par l'avidité, l'égoisme et ces autres poisons de l'esprit humain?

Me répeter comme l'enseigne Thay (et d'autres maîtres) qu'il n'y a pas de chemin qui va de la souffrance vers le bonheur , mais que le bonheur c'est le chemin !
Et j'ai la chance d'être sur ce beau chemin 


 
Tâm Chân Hanh  "Action Juste du Coeur"


** Il y a assez sur Terre pour répondre aux besoins de tous, mais pas assez pour satisfaire l'avidité de chacun ** Gandhi

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire