13 mai 2010

L'art du Bonheur: retraite francophone au village des pruniers, 7eme jour


Il n'est même pas 5 heures 30 quand je m'éveille pour cette dernière journée de retraite....

Mais avant d'entamer cette dernière journée, petit retour sur celle de la veille qui s'est finie par un dernier partage en famille, après le repas du soir, partage ou il nous avait été demandé de laisser aller le cours de notre créativité... Chants et poèmes se sont succédés 

Pour la part j'ai offert le poème Violence -Non violence fait pour le festival Camino de 2006...
http://michel1955.blogspot.com/2009/02/violence-non-violence.html

et nous assistons à un magnifique coucher de soleil...sur le parking ...

 Puis avant de revenir au noble silence, mon coup de téléphone quotidien à Lise, pour lui raconter, ce moment exceptionnel avec Thay

Et là je me rappelle qu'avec le forfait LiveBox elle pouvait m'appeler sur une cabine telephonique... 

Si je me l'étais rappelé plus tôt...cela aurait été 7.50euros que "le systeme" n'aurait pas eu, et que les oeuvres des Pruniers auraient pu beneficier...

était-ce un défaut de pleine concsience? 


NOBLE SILENCE

(fin de la 6eme journée)
***********************************************************************************************

 7eme jour : Jeudi 15 avril 2010, 6 -1/4 , je me mets en route, encore en pleine nuit sous un magnifique ciel étoilé, je ne fais pas partie de l'équipe chargée du petit déjeuner de ce matin qui aura lieu au Hameau du bas... j'ai une heure pour rejoindre le Hameau du bas... 

malgré au début quelques difficultés, pour trouver la sortie du parking et la route,  j'essaye de ne faire qu'un avec la nuit et les étoiles ...

Une fois la route rejointe ca va mieux, je me sens bien, je marche tres lentement au rythme de la méditation marchée

6 heures... j'entends la grande cloche du Hameau du haut qui nous invite au départ, je m'arrete...  Peut être y a t'il un frère en train de chanter ? 


La cloche sonnera pendant 15 mn au moins .... Je m'arrete au hameau du milieu Tuyet Phuong est dejà partie.... je reprends ma marche, qui deviendra au fur et à mesure moins agréable, de nombreuses voitures (de ceux qui voulaient repartir rapidement, après l'enseignement) me depassant ...

Je continue à regarder ce ciel...esperant... l' 'Etoile de Maitreya... Non ce n'est pas elle,  c'est un réverbere à coté de la chapelle...

(photo d' Heimata lors  de sa prise de refuge en 2006)

Grande salle de cérémonie 7h 15:  les hommes d'un coté,  les femmes de l'autre, 
et celles et ceux qui prennent les 5 entrainements au centre .

Je pense très fort à toi LISE qui aurait du être là , avec eux...

Je me retrouve 2 rangs juste derriere Thay, Soeur Chan-Khong, juste en face qui me sourie ...
(photo prise par Robert Badia)

Et la cérémonie commence, semblable à celle que j'ai vécue en novembre 2008
http://michel1955.blogspot.com/2009/01/ma-prise-des-3-refuges-et-des-5.html 




Les entrainements ont évolué depuis, toujours plus actuels, plus proches des besoins de nos vies quotidiennes...
Plus que jamais, je me retrouve dans les 2eme (Equité et générosité devenu bonheur véritable) et 5eme ( Consommation en pleine conscience devenu Transformation et guerison)
Plus que jamais c'est le 4eme que je dois travailler (parole aimante et écoute profonde)...


Petit déjeuner, au soleil, face à l'étang à coté de la grande cloche... je retrouve Tuyet Phuong... 




Puis dernier enseignement de Thay



précédé par la présentation par la famille des Pruniers d'un nouveau chant qu'elle a composé ...
"Sans boue... pas de Lotus"

Accueillir sa douleur
Au creux de son cœur

Lui parler avec douceur
Pour apaiser ses pleurs

La bercer avec tendresse
Caresser sa tristesse

Avec elle sourire à la
vie
Pour dissiper les soucis

(refrain)
Regarde la douleur,
regarde le bonheur

Ensemble, ils dansent
sous le soleil

Embrasse ta douleur,

embrasse ton bonheur

Enivré par tant
d’amour, tu n’as plus peur

 

 ENSEIGNEMENT DE THAY 

Toujours à partir du Sutra du Coeur de la Compréhension Parfaite , Thay  nous parlera de la dimension ultime par rapport à la dimension relative, à travers l'exemple de l'eau et de la vague.

 

Il nous dira qu'il n'y a ni naissance ni mort, ni montée ni descente que "Rien ne se crée , rien ne se perd" (Lavoisier) et que la naissance et la mort sont des notions de l'esprit...

 

Il nous dira que quand les conditions sont réunies, il y a manifestation

(la fleur existe avant d'etre fleur, elle est graine, ou la flamme existe avant que Thay ne frotte l'allumette pour la faire se manifester...)

 

Et quand les conditions ne sont plus là je me cache ...

 

Il nous parlera des notions d'identification et de differentiation (la flamme est elle la même que la précédente, suis je le même que quand j'avais 5 ans?)

 

la naissance est la mort sont des notions qui amenent peur et desespoir...

Un coup de Klaxon...une cloche de pleine conscience, pour appeler, celles et ceux qui doivent rejoindre leur train...AU NIRVANA ... (rires)

 

Enfin il nous parlera du noyau de la pratique: des 3 portes de la libération

 

-le Vide : la vacuité ou la non existence en soi

-la non marque : la non apparence exterieure;  là ou il y a signe, il y a illusion dit le sutra du Diamant, il y a perception eronnée

-la non poursuite : et en particulier du Bonheur, ou du Nirvana... il est déjà là...pourquoi courrir après ?

Les Hommes d'affaires pensent trop au futur, à s'enrichir, ils n'ont pas le temps de s'arreter, pour apprecier le Bonheur

"Qu'est ce qu'on attend pour être heureux?" dit la chanson

 

Il nous parle du KARMA, la totalité de nos pensées, paroles actions, et des actions justes, pour une rétribution bien meilleure (cloche)

 

"Il n'y a pas de réalisation , il n'y a rien à saisir, nous sommes déjà au NIRVANA"

 

GATE GATE:  nous sommes arrivés 

PARAGATE :  tout à fait arrivés

PARASAMGATE : tout le monde est tout à fait arrivé

BODDI : liberation , Lumière

SWAHA ...Alleluya

 

 L'art du Bonheur :

1/ Respiration consciente

2/ Marche consciente

3/ la Sangha

fin de l'enseignement

 

Et fin de la retraite, sur ce chant ..

Sans venir et sans partir,
Ni avant, ni après.
Je te tiens près de moi,
Et te laisse pour être libre,
Parce que je suis en toi, et tu es en moi,
Parce que je suis en toi, et tu es en moi.

 

Et nous nous retrouvons  nombreux à la boutique, pour l'achat des DVD, livres, ou autres objet de pratique ou souvenirs, nous nous souhaitons, bonne continuation ... Nous sommes tres peu à remonter au Hameau du Haut, pour un dernier repas partagé.

Patrick souhaite que je lui envoie mon poème - violence , nonViolence, pour le publier dans Ici et Mainternant , ainsi que ma question et la réponse de Thay...

Il me faut aussi faire mes bagages et ranger la chambre, puis c'est le départ vers 15 heures avec Jean Louis et Gabriel...

Retour vers le samsara...ou le nirvana puisque l'un ne peut pas aller sans l'autre... 

SANS BOUE...  PAS DE LOTUS 



toutes les photos de cette retraite 
sur facebook  
  
3eme jour 


5eme jour 

6eme jour

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire