En train de devenir... Comment lâcher prise,tout en ne lâchant rien

Blog de Tâm Chân Hanh (Action Juste du Cœur)-un bouddhiste engagé plutôt du coté "extrême gauche" (la Gauche radicale , ANTI-CAPITALISTE) - pour un autre monde possible, plus juste, plus fraternel et plus humain.

Depuis mon départ à la retraite ...

il y a 2 mois
Qu'ai je fait de mes journées?
Rien ou presque rien, à première vue (de celles et ceux qui ne me connaissant pas, me voyaient m'enfermer chez nous (...)

27 avril 2014

retraite francophone , 4-11 avril 2014 (4)

BOIS TON THÉ

C'est le message que m'aura délivré Thay ce jeudi 10 avril lors de la marche méditative au Hameau du Haut



je n'avais pu poser ma question à Thay
lors du question réponses  
prévu pour cette journée 
faute de temps
Les "jeunes" ayant eu la priorité


question liée comme il l'avait souhaitée à ma pratique,  et qui était celle ci:

"Cher Thay, chère Sangha , il y a 4 ans à la retraite francophone 2010, j'étais également à coté de vous pour vous faire part de mon aversion, vis à vis de ce systeme capitaliste cause de tant de souffrances dans le monde (je suis d'abord un militant )
 http://michel1955.blogspot.fr/2010/05/lart-du-bonheur-retraite-francophone-au_07.html
Vous m'aviez répondu de pratiquer la compassion pour moi même et pour ces dirigeants, et que ce n'était pas facile qu'i il fallait du courage

4 ans après j'ai toujours la même aversion

je pratique ainsi, tous les soirs  à la fin de ma méditation je fais mes dédicaces en me récitant les 4 pensées de l'amour illimité en y incluant ces gens là , les "puissants de ce monde"  qui souffrent autant que nous ou même peut être plus.
mais je sens bien que je fais une différence entre eux et nous qui subissons leurs méfaits.
J'ai beau avoir entendu qu'il ne devait pas avoir de discrimination entre eux et nous, que nous sommes (inter-sommes) avec eux , rien n'y fait 
au fond de moi j'ai toujours cette pensée discriminatoire

ma question est : est ce que je ne pratique pas comme il faut ?  et sur quoi travailler ? Je comprends ces gens là , mais ne peux pas les aimer
Pendant la pause de la marche méditative à la clairière des Boudhhas, nous avions eu encore la chance de nous retrouver dans les pas de Thay et d'être assis juste à ses cotés....
 nos regards se sont croisés 
 il a regardé alors la gourde que j'avais à coté de moi en ayant l'air de me dire  

"Bois ton thé" 
en le buvant avec lui,  j'ai eu le sentiment qu'il répondait à ma question 
"Bois ton thé,
 Ne te poses plus toutes ces questions,
Tout est en toi
il n'y a rien à faire
Rien à attendre 
 Sois toi même 
C'est comme tu es, que nous t'aimons
Que je sois ou non dans la discrimination, peu importe si je continue à faire mes dédicaces telles que je les fait
instant incroyable 
dans le noble silence 

 




mes dédicaces quotidiennes:
"Puissent tous les êtres et moi même connaître le bonheur et les causes du bonheur
  Puissent tous les êtres et moi même, se libérer de la souffrance et des causes de la souffrance
Puissent tous les êtres et moi même, s'établir dans la joie, exempte de toutes afflictions
Puissent tous les êtres et moi même, demeurer dans l'équanimité, 
Sans attachement pour les amis, ni haine pour les ennemis "


le premier article: ici retraite francophone , 4-11 avril 2014 (1)

 D'autres photos de ces marches méditatives et toutes les photos de cette retraite, ici dans cet album

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire