En train de devenir... Comment lâcher prise,tout en ne lâchant rien

Blog de Tâm Chân Hanh (Action Juste du Cœur)-un bouddhiste engagé plutôt du coté "extrême gauche" (la Gauche radicale , ANTI-CAPITALISTE) - pour un autre monde possible, plus juste, plus fraternel et plus humain.

Depuis mon départ à la retraite ...

il y a 2 mois
Qu'ai je fait de mes journées?
Rien ou presque rien, à première vue (de celles et ceux qui ne me connaissant pas, me voyaient m'enfermer chez nous (...)

12 mars 2014

LE BONHEUR par LAMA GUENDUNE RINPOTCHE


LE BONHEUR
Le bonheur ne se trouve pas avec effort et volonté,
Mais réside là, tout proche,
Dans la détente et l'abandon.

Ne t'inquiète pas, il n'y a rien à faire.
Tout ce qui s'élève dans l'esprit n'a aucune importance,
Parce que dépourvu de toute réalité.

Ne t'attache pas aux pensées, ne les juge pas.
Laisse le jeu de l'esprit se faire tout seul,
S'élever et retomber, sans intervenir.

Tout s'évanouit et recommence à nouveau, sans cesse.

Cette recherche même du bonheur
Est ce qui t'empêche de le trouver,
Comme un arc en ciel qu'on poursuit
Sans jamais le rattraper. Bien qu'il soit impalpable, il a toujours été là,
II t'accompagne à chaque instant. Ne crois pas à la réalité des choses bonnes ou mauvaises,
Elles sont semblables aux arcs en ciel. À vouloir saisir l'insaisissable, on s'épuise en vain. Dès lors qu'on relâche cette saisie, l'espace est là,
Ouvert, hospitalier, et confortable.

Alors profites-en. Ne cherche plus, tout est à toi déjà.
Ne va pas chercher dans la jungle inextricable,
L'éléphant qui demeure tranquillement chez toi.
Cesse de faire. Cesse de forcer. Cesse de vouloir.
Et tout se trouvera accomplit naturellement.

LAMA GUENDUNE RINPOTCHE

C'est la vision de ce grand Lama Tibétain du Bonheur qui est  très proche de celle du Zen,
 la voie que je suis...  comme quoi il n'y a pas de divisions dans la philosophie Bouddhiste

1 commentaire:

  1. Lama Guendune était un grand maître extra-ordinaire, c'est grâce à lui si je suis devenue bouddhiste. Quand je le voyais et que j'étais près de lui, je pleurais et mes questions s'évanouissaient. Hommage à ce Bodhisattva !

    RépondreSupprimer