En train de devenir... Comment lâcher prise,tout en ne lâchant rien

Blog de Tâm Chân Hanh (Action Juste du Cœur)-un bouddhiste engagé plutôt du coté "extrême gauche" (la Gauche radicale , ANTI-CAPITALISTE) - pour un autre monde possible, plus juste, plus fraternel et plus humain.

31 mars 2017 : Depuis mon départ à la retraite ...

il y a 2 mois
Qu'ai je fait de mes journées?
Rien ou presque rien, à première vue (de celles et ceux qui ne me connaissant pas, me voyaient m'enfermer chez nous (...)

11 septembre 2016

11septembre , souvenons nous

Ce fut un coup de tonnerre quoique nous nous y attendions...

Des milliers de morts, de disparu-e-s, d'orphelins, de veuves...Des vies détruites, des familles dispersées et la nuit soudain qui s'abattit tel un nuage de poussière sur tout un peuple.

Les assassins n'ont jamais été recherchés... ils étaient trop connus.

Leurs complices et financeurs n'ont jamais été recherchés... ils étaient trop connus... certains ont même eu le prix Nobel... de la Paix (Kissinger).

Il n'y a jamais eu de cérémonies officielles pour honorer les morts, pas d'aide psychologiques pour les survivantes et les enfants orphelins.


Le 11 septembre 1973 au CHILI... SOUVENEZ VOUS ! ! ! !

Les innocents payent toujours les crimes de leurs dirigeants .
Texte de Patrick Mignard
Altermonde sans frontières
11 Septembre 1973
11 Septembre 2001 ...
Etrange coincidence, non?
il n'y a pas de hasard, 
seulement la loi de causalité 
dite du Karma

et aussi 
le 11 septembre 1906
 Gandhi lançait la première campagne de désobéissance civile contre les lois discriminatoires qui opprimaient les Indiens en Afrique du Sud. Le satyagraha, c’est la toute première expression politique de la désobéissance civile dans l’histoire des luttes pour les droits de l’homme.


Lire
11 Septembre en trois dates..
Et sur le 11 septembre 2001
POURQUOI TOUTE CETTE HAINE ? 
Une réponse dans cette lettre à G W BUSH
que j'ai trouvée sublime 
envoyée au Président George W Bush  (texte que j'ai découvert plus 1 an après,  en fevrier 2003  au moment des grandes manifs contre la guerre en Irak.)
Il s'agit d'un sermon de l'archeveque  Robert Bowman s'adressant à Bill Clinton.
Publié une première fois en 1998 sur le site 
 Robert Bowamn, ancien pilote de l'US Air Force devenu archevêque de l'Eglise Catholique Unifiée, 
l'a actualisé en octobre 2001 pour l'adresser à George W Bush., juste avant la guerre en Irak,  


"Monsieur le Président,
Dire la vérité au peuple"
,

"Monsieur le Président, au sujet du terrorisme. Si les illusions au sujet du
terrorisme ne sont pas détruites, alors la menace continuera jusqu'a notre
destruction complète. La vérité est qu'aucune de nos nombreuses armes
nucléaires ne peut nous protéger de ces menaces. Aucun système "Guerre des
Étoiles" (peu importe la technique de pointe, ni combien de milliards de
dollars seront gaspillés dans ces projets) ne pourra nous protéger d'une
arme nucléaire transportée dans un bateau, un avion
ou une voiture louée.
***
*
Aucune arme, ni de votre arsenal, ni un centime des 270 millions de dollars
gaspillés chaque année dans le dénommé "système de défense" ne peut éviter
une bombe terroriste. C'est un fait militaire.
En tant que lieutenant-colonel à la retraite
et dans de fréquentes conférences au sujet
de la sécurité nationale, j'ai toujours cité le Psaume 33 :
"Un roi n'est pas sauvé
par son armée puissante, comme un guerrier n'est pas sauvé par sa vigueur".
La réaction évidente est :
"Alors que pouvons-nous faire ?
N'existe-t-il rien, que nous puissions faire pour garantir la sécurité de
notre peuple ? Si !

Mais pour entendre cela, il faut savoir la vérité sur la menace.
Monsieur le Président, vous n'avez pas dit la vérité sur le "pourquoi" nous
sommes la cible du terrorisme, quand vous avez expliqué pourquoi nous
bombarderions l'Afghanistan et le Soudan.
Vous avez dit que nous étions la
cible du terrorisme, parce
que nous défendions la démocratie, la liberté et les droits humains dans le
monde.
C'est absurde, Monsieur le Président.
***
*
Nous sommes la cible des terroristes, parce que, dans la plus grande partie
du monde, notre gouvernement a défendu la dictature, l'esclavage et
l'exploitation humaine.
Nous sommes cible des terroristes, parce que nous sommes haïs, et nous
sommes haïs, parce que nous avons fait des choses odieuses.
En combien de pays des agents de notre gouvernement ont-ils chassé des
leaders élus par leurs peuples, en les remplaçant par
des dictateurs militaires, des marionnettes désireuses de vendre leur propre
peuple à des groupes américains multinationaux ? Nous avons fait cela en
Iran, quand les Marines et la CIA ont déposé Mossadegh, parce qu'il avait
l'intention de nationaliser  l'industrie pétrolière.

Nous l'avons remplacé par le Shah Reza Pahlevi et nous avons armé, entraîné
sa garde nationale haïe, la SAVAK, qui a réduit à l'esclavage, brutalisé le
peuple iranien, pour protéger les intérêts financiers de nos compagnies
pétrolières. Depuis cela, est-il difficile d'imaginer qu'il existe, en Iran,
des personnes qui nous haïssent ?
Nous l'avons fait au Chili, nous l'avons fait au Viet Nam.
Plus récemment nous avons tenté de le faire en Irak.
C'est clair ! Combien de fois l'avons-nous fait au Nicaragua et dans
d'autres républiques en Amérique Latine ?

Une fois après l'autre, nous avons destitué des leaders populaires, qui
voulaient répartir les richesses de leur terre pour que le peuple les gère.
Nous les avons remplacés par des tyrans assassins, qui vendaient leur propre
peuple pour que -moyennant le paiement de
sommes énormes pour engraisser leur compte bancaire privé - la richesse de
leur propre terre puisse être accaparée par des sociétés telles que Domino
Sugar, United Fruit Company, Folgers et d'autres semblables.
De pays en pays notre gouvernement a obstrué la démocratie, a étouffé la
liberté et a piétiné les droits humains.
C'est pour cela que nous sommes haïs dans le monde et c'est pour cela que
nous sommes la cible des terroristes
.

Le peuple du Canada jouit de la liberté et des droits humains, ainsi que le
peuple de Norvège et de Suède.
Avez-vous entendu dire que des Ambassades canadiennes, norvégiennes ou
suédoises aient été bombardées ? Nous ne sommes pas haïs parce que nous
pratiquons la démocratie, la liberté et les droits humains.

Nous sommes haïs parce que notre gouvernement refuse ces choses aux peuples
du Tiers- monde, dont les ressources sont convoitées par nos groupes
multinationaux. Cette haine que nous avons semée, se retourne contre nous en
nous effrayant
par le terrorisme, et, dans l'avenir, par le terrorisme nucléaire. Une fois
que la vérité a été dite sur les raisons de cette menace et une fois qu'elle
a été entendue, la solution devient évidente. Nous devons changer nos
pratiques.

Nous libérer de nos armes nucléaires (même unilatéralement s'il le faut),
améliorera notre sécurité. Changer drastiquement notre politique extérieure,
la consolidera.
Au lieu d'envoyer nos fils et nos filles de par le monde, pour tuer des
Arabes, en vue de prendre possession du pétrole, qui existe sous leur sable,
nous devrions les envoyer pour reconstruire leurs infrastructures, fournir
de l'eau potable et nourrir les enfants affamés.
Au lieu de continuer à tuer des milliers d'enfants irakiens tous les jours
par nos sanctions économiques, nous devrions aider les Irakiens à
reconstruire leurs centrales électriques, leurs stations de traitement des
eaux, leurs hôpitaux, tout ce que nous avons détruit et ce que nous
empêchons de reconstruire avec nos sanctions économiques...
Au lieu d'entraîner des terroristes et des escadrons de la mort, nous
devrions fermer l'École des Amériques.
Au lieu de soutenir la révolte, la
déstabilisation, l'assassinat et la terreur dans le monde, nous devrions
abolir la CIA et donner l'argent dépensé pour elle aux organismes
humanitaires.
 
En résumé, nous devrions être bons au lieu d'être mauvais. Qui alors
essaierait de nous arrêter ?
Qui nous haïrait ? Qui voudrait nous bombarder ?
C'est cela, Monsieur le Président.
C'est cela que le peuple américain a besoin d'entendre."

Magnifique non ?

2 commentaires:

  1. Ça fait plaisir de voir qu'il y a des bouddhistes engagés, il me semble que la pratique est souvent un peu trop une recherche de bien être, plutôt qu'une ouverture véritable sur la réalité, qui il est vrai n'est pas facile à regarder. Ce qui m'étonne c'est votre positionnement déclaré à l'extrême gauche, non que l'extrême me gène, c'est plutôt le "gauche" qui me laisse à penser que vous êtes encore dans la soumission au système. Allez encore un petit effort. Je suis un peu provoc veuillez tenir compte de l'état du monde merci, et bonnes pratiques à tous mes êtres sincères.

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Jean j'ai mis exprès"extrême gauche" entre guillemets juste pour me situer par rapport au langage conventionnel ...à "la réalité conventionnelle" devrais je dire ? ...sinon je pense que ce blog dit de lui même ou je me situe... ne trouvez vous pas?

    RépondreSupprimer