En train de devenir... Comment lâcher prise,tout en ne lâchant rien

Blog de Tâm Chân Hanh (Action Juste du Cœur)-un bouddhiste engagé plutôt du coté "extrême gauche" (la Gauche radicale , ANTI-CAPITALISTE) - pour un autre monde possible, plus juste, plus fraternel et plus humain.

Depuis mon départ à la retraite ...

il y a 2 mois
Qu'ai je fait de mes journées?
Rien ou presque rien, à première vue (de celles et ceux qui ne me connaissant pas, me voyaient m'enfermer chez nous (...)

1 septembre 2013

Notre retraite Méditation , Santé et Bonheur aout 2013 (suite)


Bien soigner notre mental, pour bien soigner notre corps....
Car corps et esprit ne font qu'un
(suite de la première partie)
Et tout d'abord savoir s’arrêter et revenir à notre respiration, et pour cela, la cloche de pleine conscience est là pour nous aider...  (c) son de cloche
Et nous avons eu droit pendant toute la retraite à de véritables cours sur le fonctionnement de notre cerveau ...

18/08/13 (Phap Lu) voir la vidéo ici
Pour avoir le mental juste, il nous faut revenir à notre respiration
on corrige le mental par le mental, le mental est très changeant,  chaque neurone est un ordinateur... notre cerveau est comme un réseau d'ordi...
un ordi dont le programme tourne en boucle... ce qui aboutissait dans le passé à d'énormes gachis de papier..
il faut donc faire RESET  c'est à dire revenir à notre respiration

le mental c'est comme des sillons qui sont tracés...  il reprend toujours les mêmes habitudes
est il capable de répondre à une situation? souvent non
si on est triste dépressif, on tourne en rond car on a un pb irrésolu... le mental est toujours en train de revenir à ce pb sans pouvoir le résoudre,
comme l'ordi, il tourne en boucle
à notre insu, nous essayons de tourner le dos à ces pbs...cela épuise toutes les énergies et nous avons une crise de dépression, ou d'autres signes comme manque d'énergie, ou excitations , colère  (qui est une forme de libération de l'énergie, qui explose.)

signes de mauvais fonctionnement : la tristesse, la colère, l'anxiété, la peur... tout ce qui n'est pas joie

Donc il est nécessaire de changer notre mental qui composé de beaucoup de graines négatives déposées dans notre conscience du tréfonds (ou l'alaya , la 8eme conscience, on ne sait pas ou elle se situe dans le cerveau ou hors du cerveau)

 
mais il n'y a aucun intérêt à se débarrasser des mauvaises herbes, car elles repoussent...donc il faut changer de graines, semer des fleurs, car là ou poussent les fleurs les mauvaises graines n'ont pas de place..

changer de graines, c'est revenir à notre respiration,
ou marcher en pleine conscience

 (le frère Phap Lieu lors de l'enseignement du 19/08/13)
Notre mental fonctionne selon les énergies d'habitude qui sont comme des sillons dont il est prisonnier

Phap Lieu (la vidéo de l'enseignement ici) fera un exposé sur les expériences menées aux États unis, par des chercheurs du MIT sur des rats et des singes, qui démontrent que ces animaux ont pu acquérir des habitudes à partir d'un signal que leur cerveau a associé à une récompense.
Pour le rat, du chocolat
Pour le singe du jus de raisin

Signal --- > routine--- > récompense
routine basée sur l'envie, l'avidité...

Une fois acquises, nous avons du mal à nous débarrasser de nos mauvaises habitudes, car si le signal revient, on revient très vite à ces habitudes. exemple: aimer manger des frites ou aller au Mac Do...

il nous faut identifier la routine, l'habitude, (ça c'est encore facile), il faut expérimenter diverses récompenses, et se poser des questions:
(va t' on dans un bar pour boire? trouver de la compagnie?)

et puis ensuite identifier le signal ( c'est plus difficile) et enfin avoir un plan d'action

Comment identifier le signal?
il y a 5 catégories de signaux
1/ le lieu...où?
2/ le temps , à quelle heure ? quand?
3/ l'état émotionnel, comment je me sentais?
4/ les autres personnes autour de nous
5/ l'action qui a précédé immédiatement

dans ce travail sur soi, la force de la sangha est essentielle, comme soutien
et on s'est aperçu que ceux qui résistent aux rechutes en cas de coup dur, ce sont ceux qui ont une foi spirituelle.
avoir la foi,  dans le bouddhisme,  c'est avoir confiance, après avoir expérimenté.. pas une foi aveugle ... 





( chaque jour avant l'enseignement, à 7 h 30... les 10 mouvements de pleine conscience)


la vidéo des 10 mouvements suivie par l'enseignement du 21/08/2013








21/08/2013 (Phap LU)
Les maladies les + graves ne sont que les conditionnements,  répétitions de certains actes qui s'imposent à nous, il n'y a rien de fatal d’irréversible
c'est un dysfonctionnement et si on démonte ce mécanisme on peut le remonter pour le faire fonctionner différemment .

La neuroscience récente a rejoint les enseignements bouddhistes sur la vision profonde, mais le Bouddha va au delà de la psychiatrie de Freud, car il dit qu'on peut aider le malade à aller au delà de sa souffrance, ce que Freud considérait comme la normalité.
Pour le Bouddha on peut dépasser sa souffrance et aller vers la JOIE., message plein d'espoir, car on peut choisir son mode de vie et que cela donne des résultats...il y a des moyens simples comme revenir à sa respiration

c'est par la répétition que le cerveau comprend (exemple des langues)


 quand on a des sentiments de tristesse, colère, irritation, c'est un  signal que le cerveau est en difficulté, et que  le mental a besoin d'un arrêt pour recharger les batteries, c'est un signal d'un mauvais fonctionnement du cerveau
ce n'est pas le cerveau qui est en cause, (on ne nait pas avec la colère...) c'est l'utilisateur qui ne comprend pas le fonctionnement

Le cerveau est l'organe sentinelle du corps, il en est le réparateur , on a un service après vente à vie. Si on s'occupe du cerveau,  on s'occupe de tout le corps.

la science a été pessimiste, elle a pensé qu'il n'y a pas de possibilité de réparer les neurones du cerveau.

elle s'est trompée, il y a eu des preuves scientifiques que les neurones se remplacent ,  c'est le besoin qui crée la fonction , si nous sollicitons le cerveau pour des nouvelles taches, par le mécanisme de concentration le cerveau va réunir le maximum de neurones pour faire cette tache, les neurones s'unissent pour obtenir plus de capacités pour s'occuper de taches qu'on pensait insurmontables.

la nécessité de manger moins... et de manger autrement...

le régime (qu'on pratique dans la retraite) a pour but d'améliorer les fonctions mentales du cerveau ...  l'exercice aussi
Il comporte beaucoup de végétaux car ils sont très riches en éléments que l'industrie pharmaceutique n'arrive pas toujours à  synthétiser,
60% des nouveaux médicaments vient des plantes
nous avons à disposition tous les composés qui ont aider à la vitalité des plantes.
Régime végétarien et exercices physiques, visent à améliorer toutes les fonctions mentales.

il est difficile de faire fonctionner à la fois le cerveau et le ventre (entre les 2, il y a mon cœur qui ne peut irriguer les 2 à la fois) 

Phap Lu , nous donne l’anecdote, que quand il prend un bon petit déjeuner après avoir pris des céréales le soir, , il n'arrive pas bien à traduire les enseignements de Thay (traduction simultanée) alors qu'il le fait très bien quand il a peu mangé,  d'ailleurs on a souvent tendance à s'endormir, pendant les enseignements si on a trop mangé le matin...

De même si on a trop chaud ou trop froid, le cerveau fonctionne mal,  le sang à a tendance à aller vers la peau pour chercher le frais ou le chaud, et il ne va pas transporter l’oxygène vers le cerveau

Les muscles et les os sont nos réserves intérieures, ils nous apportent oxygène, sucre,  protéines
il vaut mieux compter sur ces réserves intérieures que sur des apports extérieurs

les gestes quotidiens viennent de l'automatisme, si c'est perturbé, cela veut dire que le cerveau n' a pas reçu suffisamment d'énergie.

Trop penser, vouloir tout contrôler bloque les autres fonctions, donc il nous nous arrêter pour respirer (son de cloche)

Notre sol qui nous nourrit ce sont les bactéries du colon (notre intestin est comme un 2eme cerveau)
pour nourrir ce sol il vaut mieux manger des plantes crues

avoir faim c'est bon pour notre santé car cela envoie beaucoup de sang vers les poumons qui vont donc par la respiration, mieux irriguer le cerveau

Phap Lu après avoir évoqué l'histoire de sa mère 94 ans qui lors de son voyage au Vietnam l'an dernier, avait pu grâce à ce régime, rester vaillante, alors qu'elle tombait très malade les fois précédentes ...

Il terminera en nous faisant découvrir le docteur EssenStyn à la base du régime alimentaire que nous étions en train d'expérimenter  et qui a fait ses preuves...

 Il remettra en cause chez nous beaucoup d'idées reçues, sur les céréales  les pâtes, les pommes de terre le pain , tout cela comme la viande, le poisson, les œufs... crée beaucoup trop de gras

 ainsi que sur les huiles , y compris l'huile d'olive ou de colza.... Il n'y a pas de bon ou de mauvais cholestérol...il n'y a que du cholestérol qui va boucher nos artères...


en rentrant chez nous j'ai voulu en savoir plus, voici donc une traduction (google) d'un site qui explique bien ce régime

et 2 autres articles...
 http://www.ateliersante.ch/cereales.htm

http://www.crudivegan.fr/2012/09/devons-nous-manger-des-cereales.html


Toutes les vidéos de cette retraite ici 

6 commentaires:

  1. dans la lecture, il y a 2 points qui m'ont donné l'élan de répondre, d'échanger :

    - sur les émotions "négatives" comme indicateurs d'un mauvais fonctionnement cérébral... c'est une théorie que j'ai vu dans les travaux du professeur Fradin, qui disait plutôt que c'était le signe d'une incohérence entre nos croyance et nos comportements...

    j'ai pu me rendre compte que cela créait beaucoup de dualité et de culpabilité, voir de rejet... et cela peut mettre très mal des gens qui sont en dépression profonde et où il y a beaucoup de ruminations négatives, qu'ils n'ont à ce moment là, pas le force de gérer. les stigmatiser alors de "mauvais fonctionnement" est un poids en plus pour eux, pas aidant (j'ai vu que c'était abordé en début de partage, les rumination et de s'en désengager...)

    la vision de la communication non violente, une émotion négative est un besoin non assouvi, me plait plus dans sa dimension bienveillante et utilisation de l'énergie au service de la vie... peur, colère, tristesse sont des états de stress inhérents à tous les mammifères et nous ont permis de survivre jusqu'ici, ils ont une fonction et nous en avons besoin, ce sont des indicateurs et c'est aussi de la mobilisation de nos ressources... la manière dont on agis selon ces indicateurs est une autre question

    (j'ai le droit d'être en colère, d'avoir peur ou d'être triste mais, sur la colère notamment, cela ne me donne pas le droit de l'exprimer n'importe comment)... savoir prendre le message de l'émotion, est-ce une pensée, une croyance, est-elle vraie, est-ce quelque chose pas en accord avec moi, est-ce un danger, est-ce quelque chose qui me rappelle une vieille situation, est-ce un signe que je ne m'occupe pas bien de moi... ? et en cela la pleine conscience est vraiment une merveilleuse pratique... pour savoir y répondre en conscience plutôt que d'y réagir, sortir du câblage automatique, répondre au "stimuli", en conscience, choix en accord avec mes valeurs et le vivant, le coeur de la pratique :-)

    - sur le régime alimentaire et les graisses...

    j'ai ma grand mère qui a 92 ans, a toujours mangé assez gras et avec de la viande à tous les repas casi, mais effectivement surtout un repas le midi, petit dej "léger" type croissant de super marché (!) et diner = bol de chocolat au lait en hiver, et elle n'a pas de problèmes ni physiques ni psychique et est en bonne santé, active au jardin tous les jours... le cerveau est composé d'un très gros pourcentage de graisses et si on a un régime fruits, légumes, céréales, sans apports de graisses (graisses qui étaient apportées par la consommation de viande à l'époque chasseurs cueilleurs), alors je me demande comment on va apporter cette nourriture là au cerveau, qui en a besoin ???? suite à des états de stress prolongés, dépression etc il y a souvent carence chez les gens d'où la supplémentation en oméga 3 et magnésium qui aide beaucoup pour remonter et se refaire des réserves... j'avoue que je suis mal à l'aise avec ce que j'ai lu sur l'alimentation qui présente en l'état actuelle de mes connaissance et de mon vécu des risques mais peut-être je me trompe... je jeûne (pas un jeûne stricte mais jus de fruits et légumes sur la période) une à 2 fois par an et j'en ressens les bienfaits ceci dit j'ai pu sentir qu'il y avait une vigilance à avoir, notamment avec l'intestin...

    bon j'arrête là.

    tes infos complémentaires sont les bienvenues.

    à bientôt,
    Isabelle

    RépondreSupprimer
  2. "le signe du mauvais fonctionnement du cerveau..." ou le cerveau qui tourne en boucle à ruminer les mêmes choses, comme un ordi mal programmé....dans le passé cela aboutissait à consommer des tonnes de papier... c'est peut être moi qui ait peut être mal retranscrit ce passage des enseignements de Phap Lu ? il faudra que je retourne écouter le Dvd... et même si cela a été dit comme cela, notre frère avait un sens de l'humour très vif qui faisait passer bien des choses, je me rappelle la salle avait ri à ce moment là...

    en gros il a voulu dire que si je suis triste, dépressif ou en colère, c'est que mon cerveau a pris l'habitude de fonctionner ainsi, il a été programmé par nos "énergies d'habitude " à le faire ainsi, et qu'il faut appuyer sur la touche RESET pour arrêter cela...
    Et pour faire RESET , il faut revenir à ma respiration...

    ensuite pourquoi, il fonctionne ainsi... à part ces fameuses énergies d'habitude, ces sillons ou notre mental tourne en rond... il a bien parlé de Freud... et du Bouddha qui allait plus loin que Freud mais je ne me rappelle plus s'il a dit autre chose...

    sinon je suis d'accord avec toi, "avoir la parole juste", c'est tout un art...

    RépondreSupprimer
  3. - sur le régime alimentaire et les graisses...

    Moi aussi je suis mal à l'aise avec tous ces gens qui proclament que leur régime est le seul bon... et en plus je suis de ceux qui pensent qu'un bon repas convivial (bio de préférence) de temps en temps (une fois par semaine) même avec viandes etc.... de temps en temps pour se faire plaisir , cela ne peut pas faire de mal...

    Pour les graisses Phap Lu recommande les olives amandes, graines de courge ou de tournesol, pour remplacer les huiles faites avec les mêmes produits ...

    Là aussi, l'idéal pour nous c'est de réduire cette consommation excessive, pas la supprimer entièrement,
    depuis mon retour j'ai divisé par 2 ma consommation d'huile, de beurre, fromage et même de pain...

    les risques de carence ? il parait qu'on trouve de tout dans la nature et que nous ne savons plus le faire ...

    les manières de s'alimenter, pour se soigner du stress, de la dépression etc... il n'en a pas parlé...et personne ne lui a posé la question..

    si tu es douée en Anglais , peut être trouveras tu des réponses en tapant EssenStyn dans un moteur de recherche...

    un lotus pour toi bouddha en devenir
    Michel

    RépondreSupprimer
  4. merci pour tes retours qui m'éclairent :-)

    pour le mental qui tourne en boucle et rumine sur du négatif c'est quelque chose qui est dans le territoire de la dépression j'ai appris... c'est ce qu'on travail dans la formation mindfulness based cognitive therapy MBCT :

    quelles pensées ? quels sentiments, comment est mon corps, se centrer sur sa respiration et les sensations de la respiration puis élargir à tout le corps... apprendre à prendre conscience que je suis dans la rumination, qui est une tentative infructueuse en mode "faire" pour le cerveau pour trouver des solutions, en pensant, débrayer et choisir en conscience de se changer les idées, par exemple, parce qu'alors la dépression veut ruminer, rester sans rien faire à penser, s'isoler et plus bouger et ça cela ne fonctionne pas bien pour le bien-être malheureusement...

    mais c'est lourd car processus chimique qui déclenche cela, état de stress dit "de l'inhibition de l'action" qui permet à l'animal en nous de survivre en faisant le mort sauf que là c'est une stratégie qui n'a pas marchée dans le cas de la dépression et faut en faire d'autres, de stratégies, en conscience et pas se laisser couler car alors c'est ce dont on a envie... et parfois se permettre aussi un sieste ou autre ,-)

    bonne soirée, merci
    Isabelle

    RépondreSupprimer
  5. et parfois se permettre aussi un sieste ou autre ,-)

    La sieste c'est peut être même essentiel , au Village on appelle cela "relaxation totale", qui finit très souvent en endormissement (avec ronflements) mais soeur Chan khong nous dit bien à chaque fois de ne pas résister au sommeil..

    et je viens de comprendre pourquoi ce besoin de sieste après les repas ...
    Toujours la digestion qui demande énormément d'énergie

    et aussi, pourquoi quand j'ai à faire face à trop de problemes je vais dormir ... une manière de lacher prise
    mon corps me dit stop ... et je l'écoute ...
    j'ai toujours fait ainsi au grand dam, de ma mère... et de mon ex ...
    bien avant que je ne découvre les Pruniers
    je m'aperçois que j'étais dans "l'action juste"

    amitiés
    Michel

    RépondreSupprimer
  6. je me souviens des relaxations de la soeur Chan Khong et aussi de celles nombreuses faites à la maison de l'Inspir où j'ai été souvent, habitant sur Paris jusqu'il y a 2 ans ! dans MBSR il y a une pratique de "bodyscan" où ils invitent à rester présent et réveillé mais j'avoue que le sommeil venant souvent pour ceux qui ont des carences, j'ai plutôt envie de laisser mes élèves s'endormir s'ils peuvent y trouver du ressourcement...

    mmm super ta technique de l'hibernation restaurative ;-)

    j'avoue que je suis un peu trop nerveuse en ce moment et je dors très mal depuis quelques jours, malgré méditation assise + exercice yoga en pleine conscience... mais ouf, sieste pour récupérer ;-)
    et il parait que plus on médite et moins on a besoin de dormir !

    ceci dit je vais me prendre des enregistrements de bodyscan près de mon lit pour si je vois que le sommeil n'est pas bon, merci pour l'inspiration ;-)

    une fleur pour toi demandée au hasard

    Isabelle

    RépondreSupprimer