1 avril 2011

Conversation intime avec le Bouddha

 Un nouveau " Toucher de la Terre"  une nouvelle "Conversation intime avec le Bouddha" de Thay que nous pratiquons au Village des Pruniers depuis la retraite d'hiver.
Un texte très fort. 

Puissent les Bouddhas et les Boddisattvas nous aider à vivre dans cette simplicité, cette Sobriété Heureuse, comme le dit aussi si bien Pierre Rabhi, et à parvenir à ce lacher prise, vis à vis de ce materialisme et de cette société du "toujours plus" que sait si bien exploiter à son profit ce capitalisme mortifère.


Cher Bouddha,je me rappelle que tu nous as enseigné de ne pas regretter le passé, et de ne pas nous perdre dans le souci et la peur du futur. Nombreux sont ceux autour de moi que je vois se perdre dans de tels états mentaux. Ce souci et cette peur leur enlèvent la capacité de vivre pleinement et profondément le moment présent. 

Je pense que nous avons le droit et la possibilité de faire des projets pour le futur et d'établir des fondations pour construire notre avenir, sans pour autant être entraînés dans le souci ou la peur du futur. Nous savons en réalité que la substance même du futur est le présent. Si nous savons comment prendre en charge et vivre profondément le moment présent en évitant de penser, de dire et de faire seulement ce qui peut apporter la compréhension, l'amour, la paix,le bonheur, l'harmonie et la liberté, alors nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour construire un bel avenir. 

Je sais que si je m"occupe du présent avec toute ma sagesse et tout mon coeur, je fais déjà tout mon possible pour l'avenir et je n"ai plus à m'inquiéter pour le futur. Le souci et la peur sont des énergies négatives, des obstacles dans la construction du bonheur à la fois présent et futur. En apprenant à vivre en pleine conscience, dans la stabilité et la liberté du moment présent, et à faire naître plus d'énerie de compréhension et d'amour, je sais que nous mettons fin au souci.

Qu'adviendra t il du monde ? Nos enfants et petits-enfants auront il une chance de vivre libres et heureux ? Cela dépend de notre manière de nous occuper du présent. Si nous n'apprenons pas à vivre dans la simplicité et si nous ne sommes pas heureux et satisfaits 'une vie simple et pleine de fraternité, nos enfants, nos petits-enfants et nous même n'aurons pas d'avenir. Si nous continuons à courir après le pouvoir, la reconnaissance et la richesse, non seulement nous nous priverons du temps de vivre dans la paix et la liberté, mais nous continuerons aussi à exploiter les ressources de la Terre, à détruire l'environnement et à entretenir la haine et les conflits dans le monde. Et nous serons privés d'avenir, nous et notre environnement.

Cher Boudha, je fais le voeu de vivre de telle sorte que cette prise de conscience illumine chaque instant de ma vie quotidienne ainsi que le coeur de chaque être autour de moi.

Silence pendant quelques respirations

Avec gratitude et de tout coeur, je touche la Rerre devant toi , l'Honoré-par-le-Monde, dont l'action est en parfait accord avec la vision profonde. Je fais aussi le voeu de maintenir cette prise de conscience durablement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire