en train de devenir... Comment lâcher prise,tout en ne lâchant rien

Blog de Tâm Chân Hanh (Action Juste du Cœur)-un bouddhiste engagé plutôt du coté "extrême gauche" (la Gauche radicale , ANTI-CAPITALISTE) - pour un autre monde possible, plus juste, plus fraternel et plus humain.

Depuis mon départ à la retraite ...

il y a 2 mois
Qu'ai je fait de mes journées?
Rien ou presque rien, à première vue (de celles et ceux qui ne me connaissant pas, me voyaient m'enfermer chez nous (...)

24 septembre 2009

messages de Maitreya

Dans le numéro de septembre de Partage international , Extraits des citations de Maitreya (Messages de Maitreya le Christ et Enseignements de Maitreya : 
les lois de la vie), du Maître de Benjamin Crème
(Un Maître parle) et de Benjamin Crème (divers ouvrages).



"mes amis, je suis ici avec vous pour vous montrer la voie qui conduit à la
paix, celle qui mène aussi à Dieu. La simple applica­tion de la justice vous
y conduira. Sachez cela et créez autour de vous justice et amour. Sachez
cela et soyez prêts à me sui­vre. Mon enseignement, comme toujours, est
simple, en vérité. Les hommes doivent partager ou périr. C'est à contrecour
que je dis cela, mais telle est la vérité, et nom­breux sont ceux qui,
aujourd'hui, le savent. S'organisant eux-mêmes en groupes, des hommes de
bonne volonté clameront bien haut leurs espoirs et leurs rêves de justice et
de paix. Cette clameur allumera la torche de la vérité parmi les nations et,
en son centre, on pourra me trouver." [Message n° 135 (Maitreya)]

"la paix ne surviendra que quand la justice régnera, quand le partage aura
ouvert le cour des hommes et y aura fait naître la confiance. Ainsi les
hommes doivent-ils travailler et se prononcer haut et fort pour la justice
et le partage, seuls susceptibles de mettre fin à leurs souffrances, au
terro­risme et à la guerre. Nous, vos Frères aînés, sommes prêts à jouer
notre rôle. Nous potentialiserons toutes les actions entreprises en faveur
du bien commun. Nous n'attendons que l'opportunité de manifester notre force
; de vous aider à corriger les erreurs du passé ; de montrer aux hommes
l'inutilité de la guerre. Nous prenons l'engagement de soutenir tous ceux
qui réclameront la fin de la guerre, le retour de la raison et de
l'équilibre dans les affaires humaines, la création de la justice et de la
liberté pour tous.


Aidez-nous à vous aider. Aidez-nous à jouer notre rôle. Il nous tarde
d'agir, comme toujours, en faveur du bien com­mun qui, à nos yeux,
représente les meil­leurs intérêts de tous les hommes. C'est pourquoi nous
recommandons le par­tage ; c'est pourquoi nous conseillons la justice ;
c'est pourquoi nous voyons dans la liberté et la paix le couronnement du
par­tage et de la justice.

Travaillons ensemble pour sauver ce monde. Oublions nos différends dans
l'in­térêt de la race humaine. Faisons triompher le bon sens et amenons les
hommes à comprendre qu'ils ont tous besoin de paix et de guérir un monde
souffrant.
Beaucoup envisagent l'avenir avec ap­préhension, craignant que l'homme se
soit égaré et qu'il soit trop tard pour trouver le chemin de la paix. Nous
recommandons une autre attitude. Nous savons que le sentier de la paix est
facile à trouver, car il ne requiert que la création de la justice et de la
confiance. Nous savons que seul le partage engendrera cette confiance et
amènera l'homme à abandonner le terro­risme et la guerre. Ainsi en
sera-t-il, et ainsi les hommes répondront-ils au message de fraternité et de
justice de Maitreya, enfin li­bérés des mirages de la peur et de la
mé­fiance, prêts à façonner un avenir de joie. "[L'engagement des Maîtres
(Maître -)]

"la prochaine étape prévue pour l'huma­nité est l'instauration de justes
relations entre les hommes. Il nous faut donc dé­montrer notre capacité à
vivre en paix. Si nous ne pouvons pas vivre en paix, nous ne pourrons plus
vivre du tout, car aujour­d'hui une guerre à grande échelle condui­rait à la
destruction de toute vie. Ainsi, la première étape vers l'établissement de
jus­tes relations humaines est la mise en place des conditions de la paix.
Maitreya affirme que c'est simple, mais qu'il n'existe qu'une seule manière
de parvenir à la paix : instau­rer la justice dans le monde. Sans justice,
il n'y aura jamais de paix et sans paix, il n'y aura plus de monde. Comment
obtien­drons-nous la justice ? En partageant les ressources. Il y a plus de
ressources qu'il n'en faut pour l'ensemble de la population mondiale. 

Lorsque nous partageons, dé­clare Maitreya, nous faisons le premier pas vers
notre divinité. Le partage est divin, la liberté est divine, la justice est
divine. « Pour manifester sa divinité, l'homme doit les faire siens tous
trois. »" [Le Grand Retour (B. Crème)]


"lorsque l'homme acceptera le fait que l'humanité est une et que les hommes
sont frères, quand il traduira ces vérités en actes, toutes choses pourront
en toute sécurité lui appartenir. Ainsi les hommes devront-ils apporter la
preuve
qu'ils sont prêts pour la paix, prêts à pé­nétrer ensemble dans l'avenir,
sans effu­sion de sang ni compétition. Ils devront se réjouir de partager et
de travailler en harmonie pour le bien de tous. Quand les hommes,
d'eux-mêmes, seront dans ces dispositions, ils en appelleront à Maitreya
(quel que soit le nom sous le­quel ils le connaîtront) pour leur montrer le
chemin, les faire sortir du chaos, et les conduire vers une ère de paix. 

Alors, le Grand Seigneur leur répondra. Il se tour­nera vers l'armée de ceux
qui l'aident, rassemblés au fil des années. De tous les pays viendra ce
groupe d'hommes de bonne volonté, dévoués à leur tâche, formés aux nouvelles
méthodes et procé­dures. Ainsi l'homme, disciple mis à l'épreuve,
émergera-t-il comme un Fils de Dieu en devenir, ainsi héritera-t-il de son
véritable rôle et de ses vrais pouvoirs". [L'héritage de l'homme (Maître -)]


""j'ai grand besoin de disciples qui réalisent l'importance des dangers de
cette époque. J'ai également besoin de ceux qui ressen­tent ma présence pour
faire connaître la promesse que cette ère apporte à leurs frè­res. Tous ceux
qui partagent l'espoir que l'humanité puisse vivre en paix travaillent pour
moi. La paix, le partage et la justice sont la base de mon enseignement.
Par­tout où la lumière de ces vérités brille, je tourne mon regard et, par
le canal de cette lumière, j'envoie mon amour. C'est ainsi que je travaille
; c'est ainsi, qu'à travers vous, je transforme le monde." [Message n° 92
(Maitreya)]

"qu'est-ce que la paix ? « Dans la créa­tion, la paix signifie
non-conditionne­ment. Qu'est-ce la guerre ? La guerre si­gnifie
conditionnement. » II apparaît clai­rement que lorsque des individus tentent
d'imposer des idéologies, ils finissent par subir un processus
d'autodestruction parce que le Soi est en guerre. « Les grai­nes de la
destruction se trouvent dans le conditionnement. Les graines de la paix dans
le non-conditionnement. » « Soyez vous-même, c'est ainsi que vous
échap­perez au conditionnement, que vous aborderez tout ce qui se présente
avec un esprit ouvert, que vous éviterez de tom­ber dans des processus
destructeurs. »" [Les lois de la vie (Maitreya)]


Maitreya, tel qu'il est apparu  Nairobi 1988...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire