En train de devenir... Comment lâcher prise,tout en ne lâchant rien

Blog de Tâm Chân Hanh (Action Juste du Cœur)-un bouddhiste engagé plutôt du coté "extrême gauche" (la Gauche radicale , ANTI-CAPITALISTE) - pour un autre monde possible, plus juste, plus fraternel et plus humain.

Depuis mon départ à la retraite ...

il y a 2 mois
Qu'ai je fait de mes journées?
Rien ou presque rien, à première vue (de celles et ceux qui ne me connaissant pas, me voyaient m'enfermer chez nous (...)

29 novembre 2009

Du maître Tibetain DJWAL KHOOL: La responsabilité de la misère incombe principalement à certains groupements importants

découvert ce soir dans ce site qui est une mine :
ECOLE DE SAGESSE H.P. BLAVATSKY
Cycle Karl MARX

Fascicule 30 – Note préliminaire – Ce que nous dit le Maître D.K.
http://blavatsky.chez.com/#_v___3


Les Obstacles…
Publié en 1957


Commençons par certaines déclarations fondamentales :

D’abord, il faut reconnaître que la cause des troubles mondiaux et des guerres
mondiales, qui ont ruiné l’humanité et répandu la misère sur toute la planète, sont attribuables
en grande partie à un groupe égoïste, qui, dans des buts matérialistes, exploite les masses
depuis des siècles et utilise le travail de l’humanité à ses propres fins égoïstes.
Des barons
féodaux en Europe et en Grande-Bretagne au Moyen âge, jusqu’aux puissants groupes
d’affaires de l’ère victorienne et à la poignée de capitalistes, nationaux et internationaux, qui
contrôlent aujourd’hui les ressources du globe, le système capitaliste s’est développé et a
ruiné le monde. Ce groupe de capitalistes s’est acquis l’exclusivité des ressources du monde et
des matières premières nécessaires à une existence civilisée et les a exploitées. Il a pu le faire
parce que les richesses du monde lui appartenaient et qu’il les contrôlait par des
administrations liées entre elles. Il tenait tout en main. Il a rendu possible les vastes
différences existant entre ceux qui sont très riches et ceux qui sont très pauvres. Il possède
l’argent et le pouvoir qu’il donne. Les gouvernements et les politiciens sont ses jouets. Il
contrôle les élections. Il est responsable des étroits buts nationalistes des politiques égoïstes. Il
a financé le commerce du monde et contrôle le pétrole, le charbon, l’énergie, la lumière et les
transports. Il est maître, publiquement ou en secret, des comptes en banque du monde entier.


La responsabilité de la misère, largement répandue aujourd’hui dans tous les pays,
incombe principalement à certains groupements importants d’hommes d’affaires, de
banquiers, de chefs de cartels, monopoles, trusts et organisations internationaux, et aux
directeurs d’immenses corporations, agissant par lucre, pour un gain commun et personnel.
Ils
ne se soucient nullement du bien public, sauf dans la mesure où celui-ci demande plus de
bien-être. Cela leur permet, grâce à la Loi de l’Offre et de la Demande, de fournir les biens,
les transports, la lumière ou l’énergie, qui, en fin de compte leur apporteront les plus gros
bénéfices financiers. L’exploitation de la main d’oeuvre, la manipulation des plus importantes
ressources planétaires et l’encouragement à la guerre, pour leur profit privé ou celui de leurs
affaires, caractérisent leurs méthodes. La masse populaire le sait et sa colère monte
progressivement contre ce groupe de capitalistes ; les classes moyennes, sympathisantes,
craignent ces hommes. Les riches honnêtes, et ils sont nombreux, les chefs d’entreprise bien
intentionnés, qui sont aussi humanitaires (il en existe aussi beaucoup) n’osent rien faire, par
peur des représailles et de la ruine. Cette ruine toucherait à part eux, leurs familles et leurs
actionnaires.

Dans chaque nation existent de tels hommes et des organisations pareilles,
responsables du système capitaliste. Les ramifications de leurs affaires et leur mainmise
financière sur l’humanité s’étaient établies, avant la guerre, dans tous les pays ; elles existent
toujours, quoiqu’elles se soient dissimulées pendant la guerre. Formés en un groupe
international étroitement lié, ils agissent dans une complète communauté d’idées et
d’intentions, se connaissent et se comprennent. Ces hommes se trouvaient parmi les Nations
unies, comme dans les Puissances de l’Axe. Ils travaillaient ensemble auparavant (N.D.L.R.
Nations unies : regroupant les Etats-Unis, la Grande Bretagne, la France, etc ; et les Forces de
l’Axe, regroupant l’Allemagne et l’Italie) et ont continué à le faire pendant la guerre entière,
grâce à des systèmes de contacts interdirectoriaux, sous de faux noms et par des organisations
fictives, aidés de neutres partageant leurs idées. (NDLR : l’existence de ces contacts et de ces
réunions en Suisse, entre financiers Allemands, Français Britanniques et autres…a été
prouvée.

On connaît aujourd’hui les divers lieux choisis pour ces rencontres). Aujourd’hui,
malgré le désastre où ils ont plongés le monde, ils se réorganisent et renouvellent leurs
méthodes (NDLR : par exemple : la mondialisation) Leurs buts demeurent pareils. Leurs
relations internationales ne sont pas rompues (NDLR : mais chaque jour renforcées…) Ils
constituent la plus grande menace pour l’humanité actuelle. Ils contrôlent la politique
(N.D.L.R. d’une manière très visible aux Etats-Unis et davantage cachées, dans les autres
pays). Ils achètent les hommes en vue dans chaque nation. Ils amassent les richesses et se
procurent une popularité illusoire au moyen d’entreprises philanthropiques. Leurs familles
mènent des existences douces et faciles, ; elles ignorent le sens du travail commandé par Dieu.
Ils s’entourent de beauté, de luxe et de trésors, ils ferment les yeux à la pauvreté, à la misère
nue, au manque de chaleur et de vêtements décents, à la famine et à la laideur de l’existence
menée par les milliers de gens qui les entourent. Ils donnent aux oeuvres charitables et aux
Eglises, pour tranquilliser leurs consciences … et pour éviter les impôts sur les revenus. Ils
fournissent du travail à d’innombrables milliers, mais veillent à ce que ceux-ci reçoivent un
salaire si minime, que le vrai confort, les loisirs, la culture et les voyages leur demeurent
inaccessibles.(...)

lire le texte en entier , ainsi qu'une foule d'autres informations toutes plus interressantes les unes que les autres ici
http://blavatsky.chez.com/acrobat/philo30.pdf
Ce groupe d'interets égoistes et malfaisants, ne serait-ce pas ni plus ni moins le groupe Bilderberg?

2 commentaires:

  1. c'est en tout cas l'oligarchie libérale du monde actuel, car ce texte reste bien sûr toujours valable ! ;)

    chaleureusement

    frédéric :)

    RépondreSupprimer
  2. C'est en tout cas ce qu'ont toujours dit les groupes altermondialistes ou de la gauche antilibérale qui pour la plupart sont bien loin de la spiritualité (ou la dénigrent)

    c'est rassurant de constater, qu'ils n'en sont pas ausssi éloignés que ca

    un lotus pour toi

    RépondreSupprimer