En train de devenir... Comment lâcher prise,tout en ne lâchant rien

Blog de Tâm Chân Hanh (Action Juste du Cœur)-un bouddhiste engagé plutôt du coté "extrême gauche" (la Gauche radicale , ANTI-CAPITALISTE) - pour un autre monde possible, plus juste, plus fraternel et plus humain.

31 mars 2017 : Depuis mon départ à la retraite ...

il y a 2 mois
Qu'ai je fait de mes journées?
Rien ou presque rien, à première vue (de celles et ceux qui ne me connaissant pas, me voyaient m'enfermer chez nous (...)

21 janvier 2010

Partage sur "le Coeur des enseignements du Bouddha" de Thich Nhat Hanh








Comme
tous les 3eme mercredi du mois, partage au sein de la famille
Montalbanaise de la sangha Ile interieure (Toulouse et sa région) sur
le livre de Thay "Le Coeur des enseignements du Bouddha...ce soir chapitre 7, "Toucher notre souffrance"

 

Nous avions commencé par le gatha de la méditation du soir suivi de 15 mn de méditation assise

(C) (C) (C)(C) (C) (C) (C) 7 sons de cloche

Assis au pied de l'arbre de la Bodhi,(C)

Notre posture(C) est (C) stable(C)(C)(C)…

Corps, parole et esprit calmes et tranquilles,(C)

Il n'y a plus de pensées(C) ni de bien(C) ni de mal(C)(C)(C)…

Notre corps et notre esprit en parfaite pleine conscience,(C)

Nous redécouvrons notre
nature originelle(C)

Et abandonnons(C)
la rive(C) de la
confusion(C)(C)(C)…

Noble Sangha, unifions tout notre
être dans la méditation…

Namo Sakyamunaye
Buddhaya (demi son de cloche)

(La
Sangha répète en chœur) (C)

Namo Sakyamunaye
Buddhaya (demi son de cloche)

(La
Sangha répète en chœur) (C) (C)

Namo Sakyamunaye
Buddhaya (demi son de cloche)

(La
Sangha répète en chœur) (C)

puis
partagé sur ce chapitre 7... "La roue du Dharma a été tournée 12 fois,
3 fois pour chacune des 4 nobles vérités, (...) La première mise en
mouvement s'appelle la reconnaissance..."Comment chacun de nous avions reconnu notre souffrance propre"La
seconde mise en mouvement est appellée encouragement (...)" comment
avons nous pris le temps de regarder profondement notre souffrance afin
d'en comprendre les causes







Rendez vous dans 15 jours (3 fevrier) pour une pratique de méditation assise et marchée ainsi que la lecture des 5 entrainements, puis dans un mois (17 fevrier)pour la suite de ce partage

4 commentaires:

  1. ce soir, nouveau partage sur ce chapitre7 "toucher notre souffrance"

    "la 3eme mise en mouvement de la roue du dharma s'appelle réalisation"
    - La souffrance a été comprise
    -la voie ignoble qui mene à la souffrance a été comprise... Afficher davantage
    --Le bien être (ou la cessation de la souffrance a été obtenue
    - le noble sentier qui mene au bien être a été réalisé

    c'est encore loin d'être notre cas, même pour la 1ere noble vérite, la comprehension, nous avons encore du chemin

    nous laissons de coté ce chapitre 7 pour poursuivre et y revenir au besoin
    17 février, à 22:10

    RépondreSupprimer
  2. ce soir nous avons partagé sur le chapitre 8,"réaliser le bien être"

    qui commence ainsi " Quand on souffre d'un mal de dents , on sait que le fait de ne pas avoir mal aux dents, est le bonheur, mais plus tard, quand on a plus mal aux dents, on ne sait pas l'apprecier. Pratiquer la pleine conscience nous aide à apprendre à apprecier le bien être qui est déjà là. Avec la pleine conscience, nous chérissons notre bonheur et nous pouvons le faire durer(...)

    demandez vous ce qui nourrit la joie en vous et ce qui nourrit la joie chez les autres. Demandez vous si vous nourrissez suffisament la joie en vous et autours de vous. Ce sont autant de questions concernant le 3eme noble vérité. La cessation de la souffrance- le bien être- est accessible si vous savez apprecier les precieux joyaux que vous possedez déjà..."... Afficher davantage

    et nous avons partagé nos experiences de vécu de ces bonheurs là, malgré toutes les souffrances qui nous entourent

    RépondreSupprimer
  3. hiers soir notre famille montalbanaise de la sangha ile interieure s'est retrouvée (à 3) pour poursuivre le partage sur ce chapitre 8 ,"réaliser le bien être"

    et cela completait merveilleusement la retraite que j'avais vécue

    "La cessation de l...a souffrance le bien être , est accessible si vous savez
    comment apprecier les précieux joyaux que vous possédez déjà. Vous avez des
    yeux qui voient, des poumons qui respirent, des jambes capables de marcher
    et des lèvres capables de sourire. Quand vous souffrez, regardez
    profondément votre situation et voyez les conditions du bonheur qui sont
    déjà là, à votre portée.

    Au début de la première étape de la troisième noble vérité on a déjà un
    certain bonheur, mais on n'en est pas vraiment conscient. On est libre, mais
    on ne le sait pas. Quand on est jeune, fort et en bonne santé, on ne sait
    pas l'apprécier. Même si quelqu'un essaie de nous en faire prendre
    conscience, on ne s'en rend pas compte. Ce n'est que lorsqu'on a du mal à
    marcher qu'on réalise à quel point il était merveilleux d'avoir deux jambes en bonne santé.
    22 avril, à 20:09

    RépondreSupprimer
  4. ce soir suite et fin de l'étude du chapitre 8

    "Un jeune m'a dit : " Quand je vais dans des fêtes, les gens ont l'air de
    s'amuser, mais quand on regarde sous la surface, on voit aussi toute
    l'angoisse et la souffrance qui est là. " Au début,... votre joie est limitée,
    surtout le genre de joie qui ne fait que masquer la souffrance. Embrassez
    votre souffrance, souriez-lui et vous découvrirez la source de bonheur qui
    est présente en elle. Les bouddhas et les bodhîsattvas souffrent aussi. La
    différence entre eux et nous, c'est qu'ils savent comment transformer leur
    souffrance en joie et compassion. Les bons jardiniers qui pratiquent
    l'agriculture biologique ne font pas de discrimination entre les fleurs et
    les ordures car ils savent comment transformer les ordures en fleurs. Ne
    jetez pas votre souffrance, touchez-la. Affrontez-la directement et votre
    joie deviendra plus profonde. Vous savez que k souffrance et la joie sont
    toutes deux impermanentes. Apprenez l'art de cultiver la joie.

    Pratiquez ainsi et vous atteindrez la troisième mise en mouvement de la
    troisième noble vérité : * voir que la souffrance et le bonheur ne sont pas
    séparés ". Dès lors, votre joie ne sera plus aussi fragile qu'auparavant et
    elle deviendra la joie véritable."

    19 mai, à 23:18
    http://www.facebook.com/album.php?aid=23061&id=1116698830&page=5#!/note.php?note_id=262364058669&comments

    Nous entamerons en septembre à la rentrée la 2eme partie sur le noble sentier octuple

    RépondreSupprimer