En train de devenir... Comment lâcher prise,tout en ne lâchant rien

Blog de Tâm Chân Hanh (Action Juste du Cœur)-un bouddhiste engagé plutôt du coté "extrême gauche" (la Gauche radicale , ANTI-CAPITALISTE) - pour un autre monde possible, plus juste, plus fraternel et plus humain.

31 mars 2017 : Depuis mon départ à la retraite ...

il y a 2 mois
Qu'ai je fait de mes journées?
Rien ou presque rien, à première vue (de celles et ceux qui ne me connaissant pas, me voyaient m'enfermer chez nous (...)

3 avril 2018

Nos 2 semaines de jeûne et de repos complet

La suite de : 2 semaines sans ordinateur quel bonheur!

Voici notre vécu de ces 2 semaines de jeûne et de repos complet en ce début de printemps pluvieux, et qui fut pour moi, la meilleure suite possible à mes 3 mois de retraite d'hiver à la maison (voir les articles précédents de ce blog)


Jeudi 15 mars 2018, après 3 heures de route, nous arrivons et nous installons au Mas Desprès à Latour Bas Elne, dans la jolie maison louée par Hélène à la communauté crudivore et permacole du coin... et nous avons la joie de pouvoir bénéficier d'une très belle chambre avec terrasse, terrasse dont nous profiterons assez rarement à cause du temps venteux ou pluvieux ...

Nous avions pris notre dernier repas sur une aire d'autoroute juste 1 heure avant (un jus vert et une pomme) et pour la préparation (la 1ere étape) nous étions au jeûne intermittent de 21 heures que nous suivions tous les 2 depuis plusieurs mois (Lise depuis fin juillet et moi depuis fin novembre), mais nous nous apercevrons tout au long de ce séjour, que nous consommions encore beaucoup trop de "cuit" avec aussi des associations alimentaires non adéquates ...

Car nous nous étions inscrits pour une cure de jeûne hygiéniste semblable à celle proposée par Thierry Casasnovas lors du dernier "Terra Incognita" et ce sera assez différent des retraites santé du Village des Pruniers...

Nous avions choisi de faire un jeûne de 6 jours, dont le + possible à sec, suivi d'un demi  jeûne de 6 jours et d'une reprise de 2 jours . Nous avions voulu le faire accompagné, bien que nous ayons déjà l'habitude des jeûnes + courts de 2 ou 3 jours dont pour moi 2 jours secs au maximum, car nous voulions voir si nous pouvions aller + loin.

 Hélène nous donne donc "les instructions", principalement:
  • repos le + possible allongé jusqu'à 13 heures si possible dans la pénombre en faisant le moins de bruits possible, car la maison est mal insonorisée (parler bas, attentions aux portes, éviter de tirer la chasse), heure à laquelle elle passera dans la chambre voir si tout va bien.
  • ensuite peu ou pas d'exercices physiques, juste un peu de marche dans le jardin ou faire du trampoline doux ou de la table inversée.
  • possibilité  de détoxination ionique (nous en ferons chacun 6 séances, voir ici ou plus bas "les+" )
  • petit partage entre les jeûneurs à 17 heures



Avant la première réunion où nous ferons connaissance des autres jeûneurs, Nathalie, et Paule qui repartiront dimanche et David arrivé depuis quelques jours... nous profitons de la terrasse sous de doux rayons de soleil...
Et pendant notre séjour, arrivées d'Anne Laure le jeudi suivant, puis d'Alexandra et de Geoffrey le dimanche suivant. 

Le jeûne proprement dit:

Il durera donc 6 jours dont pour moi 4 jours et demi "sec" sans rien boire du tout. (Pour Lise ce sera 4 jours) . J'avais déjà fait 2 jours de sec (sur 3) et Lise 3 jours... tous les 2 voulions aller + loin, "pour voir" . Nous nous pesions tous les jours à la même heure (vers 16h notre heure d'installation) et notions sur nos cahiers tout ce qui pouvait se passer... 

Pour moi vraiment rien de spécial pendant les 4 premiers jours et demi de jeûne sec, si ce n'est un sommeil très léger, avec comme à la maison, un endormissement difficile et de nombreux réveils nocturnes, et perte de 3kg 900 au 5eme jour (sur les 47.5 à notre arrivée),

sur toute la quinzaine j'aurais du faire 2 ou 3 bonnes nuits...

Le plus dur aura été ce repos allongé dans la pénombre, ceci afin de permettre une détox maximale de notre corps et de son système digestif. Pas l'habitude de ne rien faire!
Pourtant nous savions que sans digestion (le jeûne) et sans activité musculaire, le corps peut détoxifier beaucoup plus !
Mais il y avait aussi ce fichu mental énormément consommateur d'énergie et plutôt que de rester dans la pénombre à le laisser cogiter sur n'importe quoi, nous avons préféré "le canaliser" sur:
- les nombreux livres et documents sur la santé alternative, le jeûne, les combinaisons alimentaires...  de la Bibliothèque d’Hélène
comme  celui là devenu "mon livre de chevet"
https://regenerescence.com/boutique-fr/miracle-de-la-detoxination-dr-robert-morse/
ou  ceux de Désiré Merien sur les associations alimentaires
 http://www.truthseekerz.com/desiremerien/Desire_Merien_Palier_Detox_EBOK.htm

-les soins à nos corps avec les massages par le Dien Cham (voir ici) ou la réflexologie plantaire et des mains (voir ici) avec les livres que nous avions amenés
à partir de ces massages, notamment des points douloureux révélés,   j'ai ressenti la nécessité d'une connaissance plus fine de mon corps et de ses organes de digestion, et où exactement ils se situaient...
https://sites.google.com/site/michel1955fr/notre-sante-autrement/anatomiee
- Et pour moi la méditation ... essentiellement centrée sur mon corps car il m'était plus facile de calmer l'esprit en position assise sur mon zafu qu'en position allongée... (voir ici mes commentaires)

Mais la nuit dans le noir, entre 2 cycles de sommeil, bonjour (ou bonsoir) mon mental... ! que j'ai essayé de canaliser vers mon enfant intérieur ( voir plus loin).

Lise notera essentiellement une amélioration de l'état de ses genoux et pourra même s’asseoir en demi lotus lors du partage du 24 mars !

Fin du 4eme jour (lundi 19/03 ,13h) Lise éprouve le besoin de boire, moi je sens que je peux poursuivre le jeûne sec, car j'urine encore pas mal et sans difficultés, je peux encore saliver, et ma peau n'est pas encore très sèche, 

je ressentirais ces signaux dans la nuit vers 2 h du matin et prendrais alors 2 verres d'eau, puis dormirai relativement bien jusqu'à 8 h... 

à partir de là, pour la partie jeûne hydrique, il me faudra boire (difficilement) 3 carafes d'eau, soit un peu plus de 2 litres par 24 heures, jusqu'à la fin du jeûne, le mercredi 21... 
Jeûne que je sentais pouvoir prolonger, mais je craignais de n’avoir pas suffisamment de forces pour conduire au retour... 

Nous décidons de revenir 3 semaines début octobre, pour faire un jeûne plus long...

 Le demi jeûne  

 Pour cette partie 4 collations sont prévues, toutes les 2 heures de 14 heures à 20 h avec le choix pour chacune entre un jus de légumes ( 150ml) un fruit juteux (150g) ou un légume, et ensuite une 1/2 heure allongé sans rien faire pour la digestion.

Mercredi 21 mars
14 heures, un verre de jus vert (épinard, fenouil, céleris, ortie) que nous avons savouré longuement, puis apprécié ensuite la saveur une fois allongés... 
16 heures, Un autre verre de jus vert, 
18h un verre de jus rouge (betterave, carotte, persil, ortie)
20h, pour moi, une mâche (150g et sans vinaigrette, un peu dur à avaler) Lise avait choisi du céleri branche...

Jeudi 22 mars
Pour moi, un jus vert, une orange bien belle, une pomme et un jus vert
Pour Lise, 2 jus rouge, une poire (bien juteuse) et un choux rave
 fruits et légumes venant de chez Maria ou de chez Jean, chez qui Hélène va régulièrement faire ses achats.

Vendredi 23 mars




14 h pour nous 2, un jus vert que nous avons dégusté au soleil sur la terrasse
16 h, pour Lise une orange, pour moi un beau pamplemousse (les 2 collations servies ensemble, fruits bien juteux)





18 h un jus vert, pour Lise des asperges
20 h nous avions tous les 2 choisi un choux rave dont j'ai beaucoup apprécié la saveur que je découvrais  


Samedi 24 : Un jus vert, 4 mandarines juteuses et sucrées, un jus vert et un choux rave pour moi, pour Lise, un jus vert, un demi ananas, 1 pamplemousse et des carottes .

Dimanche 25 : Un jus vert, une orange, une pomme, des carottes, Lise: jus vert, mandarines, céleri, carottes choux rave (un peu plus qu'avant)

Lundi 26 :
 
Jus de chou-kale, ananas, mandarines,asperges+chou rave, pour Lise: jus de chou kale, mandarines, asperges, betteraves, chou rave et choux fleur (les plateaux de ces 2 collations sont servis ensemble).
Principal probleme pendant ce demi jeûne, mes selles qui ne venaient pas, et j'ai du forcer comme un fou pour les faire sortir, les 2 matins de la reprise, ce que je n'aurais pas du faire d'après Suzanne qui n'a pu me faire la séance d' hydrothérapie, mais un lavement bien efficace quand même  ...

La reprise :

des produits plus consistants, comme des bananes, des avocats, des noix et même de la viande séchée

Mardi 27: pour moi donc "la reprise" une alimentation un peu plus protéiné et grasse tandis que Lise continue le demi jeûne...

13h30 : Pamplemousse, orange,  à "l'instincto" yeux fermés... Hélène m'a fait sentir ce dont mon corps avait besoin et j'ai ou il a choisi parmi d'autres fruits ...
17h30 jus vert et pour 20 h toujours à l'instincto, de la viande séchée (parmi des avocats, des amandes et des noix) dont je me suis régalé et légumes à volonté

Mercredi 28 : Reprise pour Lise
Repas de midi que nous prendrons au Boulou car nous allions chez Suzanne pour une hydrothérapie : 5 belles mandarines chacun, puis 2 bananes pour le goûter,
Repas du soir: nous choisirons tous les 2 à l'instinctotherapie la viande crue séchée du jour au déshydrateur,  accompagnée de toute sorte de légumes frais.

Jeudi 29 : le retour
-Pour midi sous les remparts de Carcassonne, 5 mandarines
-Pour le soir à la maison : fromage au lait cru de brebis (j'apprendrais le lendemain qu'il n'était pas cru, mais fait avec du lait cru... il nous faudrait le prendre non affiné...  à approfondir ... ), jus rouge acheté aussi à la biocoop d'Elne- excellent ! ,  asperges, chou rave, carottes, persil, cotes de blettes (que nous n'avons pas apprécié , elles passeront dans les prochains jus)

Vendredi 31 :
+ 1er repas : fruits,
+ 2eme repas, jus de blettes, fenouil, persil, gingembre, curcuma,  puis petits avocats, asperges, chou kale, carottes...

et pour mon colon qui a été bien constipé au point de m'avoir bloqué l’hydrothérapie, psyllium après chaque repas ainsi que de la casse ramenée de chez Hélène (voir ici)  le matin à jeun...

ainsi qu'un grand verre d'eau de mer tiède acheté au Mas... (1/3 dilué dans 2 /3 d'eau) le matin

Les jours suivants : le retour parmi les ami-e-s,  nous ayant amené à nous offrir 2 restaurants  (pour ma part j'ai choisi le samedi du steak tartare et des frites, pas très bon pour la digestion, mais je ne peux les oublier...!  et un fromage frais au miel en dessert, plus un kir et un pichet de vin rouge et le dimanche une salade de crevettes et une tarte aux noix et à la crème !

et donc pour compenser un jeûne jusqu'au mardi 14 heures. (sec jusqu'à 7h)!

Jeûner pour compenser nos écarts dus à la gourmandise, voila une philosophie que me plaît beaucoup  !


La suite ici : "les +" de notre cure

2 commentaires:

  1. Le Blog de Boisvert vers lequel vous renvoyer le lecteur pour se documenter sur l'instinctothérapie n'est pas très bien documenté car il n'a aucun lien avec la source officielle. Je vous recommande plutôt www.culture-nature.eu dans lequel vous trouvez des articles qui vous renvoient vers le livre Manger vrai de G-C Burger ou encore la formation "Mangeons Nature".

    RépondreSupprimer
  2. Sur mon enfant intérieur, j'avais noté que même si je n'avais pas été un enfant heureux, il fallait comme le disait Thierry dans une de ses vidéos, que je cesse de leur en vouloir et décide de me guérir, par moi même, et comme le Village des Pruniers l'enseigne, "qu'ils avaient fait ce qu'ils ont pu" ...

    Par contre l'attitude présente de ma mère vis à vis de la maladie bipolaire de ma sœur qu'elle n'aide pas du tout en la surprotégeant de la sorte m'est toujours inacceptable, même si compréhensible...

    RépondreSupprimer