6 octobre 2011

Pour une économie solidaire et écologique: la DÉCLARATION D’AVALON

Cela c'est passé le Week end des 10 et 11 septembre 2011 , au domaine d'Avalon, l'écosite sacré de l'institut Karmaling,  centre Bouddhiste Tibétain en Savoie ...


C'était le Forum Économie & Spiritualité
Altruisme plutôt qu’avidité

parrainé par Edgar Morin et  Pierre Rabhi avec des intervenants issus de toutes les spiritualités comme RAJAGOPAL P. V., Cheikh Khaled Bentounès, Denys Rinpoché, Grand Rabbin Marc Raphaël Guedj, Jean-Baptiste de Foucauld et bien d'autres personnalités ... 




 Voici le livret de présentation de la rencontre 
(extraits)

"Les guerres prenant naissance dans l’esprit des hommes, c’est dans l’esprit des hommes que doivent être élevées les défenses de la paix1. C’est ainsi que les nations du monde appellent à résoudre les crises, en considérant leurs causes dans l’esprit des hommes, c’est-à-dire dans leurs racines spirituelles.
 
 
La Crise

Le système économique contemporain n’est pas éthique et la crise économique est systémique. Les équilibres sociaux et environnementaux du monde et la dignité humaine sont mis à mal par la logique financière, sur une échelle sans précédent. L’incohérence et l’iniquité du système sont reconnus mais les ressorts économiques modernes ont pris en otage le devenir de l’humanité. Notre société de
surconsommation, productiviste et financière, vampirise les hommes, uniformise les cultures et brûle la planète.


L’origine de la crise
Les causes de cette situation sont dans l’esprit des hommes, c’est-à-dire en chacun de nous et nous sommes conditionnés par ce système dominé par l’aveuglement, la peur et surtout l’avidité. Une avidité sans borne qui, comme toutes les passions humaines dévastatrices, doit être régulée.


La fin de la crise : une éthique de la vie
L’harmonie des sociétés humaines est fondée sur l’éthique universelle, résumée dans la règle d’or :
« ne fais pas à autrui ce que tu ne souhaiterais pas qu’il te soit fait ».


Les remèdes à la crise : un enjeu personnel et collectif
Aujourd’hui, les aspirations à une alternative altruiste et intelligente s’élèvent de toute part. De multiples initiatives concrètes se mettent en place dans la société civile, les entreprises et les organisations, afin de construire un nouveau modèle de civilisation écologique et solidaire.
Un grand nombre de personnes cherchent à agir dans les entreprises et les organisations pour transformer les tendances destructrices des compétitions individuelles et collectives provoquées par la fascination du profit à court terme. Comment ces personnes peuvent-elles agir avec plus de force et d’efficacité ?


Faut-il quitter les entreprises traditionnelles pour se réfugier dans des formes alternatives d’organisation, là où les finalités sont plus en phase avec le bonheur recherché ou faut-il au contraire persister, agir et activer les nécessaires transformations ?
Il s’agit d’envisager ensemble les remèdes à la crise qui soient applicables à tous les niveaux : individuel, collectif, local et global





Le forum a alterné des moments de conférences plénières et tables rondes avec des moments d’ateliers en sous- groupes permettant de développer la vision et les actions possibles dans tous les domaines concernés.


L’ensemble fut structuré de la façon suivante :

L’harmonie des sociétés humaines
est fondée sur l’éthique universelle résumée dans la règle d’or :
« Ne fais pas à autrui ce que tu ne souhaiterais pas qu’il te soit fait ».
Le système économique et financier
de notre société contemporaine globale n’est pas éthique.
Notre société de surconsommation
vampirise les êtres humains, uniformise les cultures et brûle la planète.

Le forum proposa une méditation sur la crise économique
avec de nombreuses personnalités représentant les
initiatives de la société civile et des traditions spirituelles
- Religieux, économistes, consultants, entrepreneurs de sensibilité humaniste, chrétienne, juive, musulmane, bouddhiste -
Pour envisager ensemble une économie altruiste

 Une méthode thérapeutique
Suivant la méthode du Bouddha dans son premier enseignement, nous suivrons un schéma thérapeutique établissant le diagnostic afin d’appliquer le remède adéquat.
Considérons :
1) la crise,
2) l’origine de la crise,
3) la cessation de la crise,
4) la voie vers la cessation de la crise.
Et le samedi soir : une nuit artistique et musicale.

Et cela s'est clôturé sur
Pour une économie solidaire et écologique
dont voici le 
SOMMAIRE
  I – Préambule II – Le manifeste d’Avalon
III – Les premiers signataires
IV – Annexe 1. Les promesses d’Avalon  : les engagements écrits et les souhaits émis par les participants à la clôture du forum
 V – Annexe 2. La Boite au trésor d’Avalon : la compilation des idées partagées lors des ateliers et plénières du forum
 VI – Annexe 3. Edgar Morin : La crise et les quatre Nobles Réalités
 VII – Annexe 4. Denys Rinpoché : Une approche bouddhiste de la crise vbn
VIII – Conseils de lecture


Vous pouvez télécharger ce texte au format PDF (29 pages)

Superbe programme et superbe manifeste dans lequel je me reconnais entièrement, en tant que Bouddhiste engagé pour un autre monde possible... 

Cet appel est à diffuser... et d'abord vers toutes les autres écoles ou traditions Bouddhistes, qui doivent s'impliquer de manière plus visible dans la transformation et la guérison de ce monde malade ... et j'ai envie d'y  prendre ma part (de petit colibri)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire