Sélection du message

Depuis mon départ à la retraite il y a 2 mois

Qu'ai je fait de mes journées? Rien ou presque rien , à première vue (de celles et ceux qui ne me connaissant pas, me voyaient m'...

30 octobre 2015

retraite "Joie et Pleine Conscience dans le corps" 9 au 16 octobre 2015

Au Hameau du Bas 


 
C’était le nom donné pour cette nouvelle retraite méditation et santé que nous avons vécue Lise et moi avec nos sœurs du Hameau du Bas pour qui c'était "une première" (première fois qu'elles organisaient une telle retraite) et avec  des ami-e-s de l'inter-être laïc très impliqué-e-s dans ces retraites comme Josselyne, Serge, Chantal, et d'autres amie-s et qui s'est faite ... et c'était une autre première... sans nos frères Phap Lu et Phap Lieu qui avaient animé les premières retraites... 


(merci au docteur Hanh pour la plupart des photos de cette vidéo, organisatrice elle aussi de cette retraite et que nous avons eu la chance d'avoir avec Serge, dans notre famille "Bonne Humeur")

Nourritures guérissantes

Des "nourritures comestibles" 100% bio et locales et en bonne partie en provenance de "Happy farm" pour "pas plus cher que pour les autres retraites" avait dit Josselyne.
Nourritures à base de fruits et légumes et quelques céréales sans gluten (mais pas de soja)
Le message envoyé par nos sœurs et l'équipe d'organisation à tous les retraitants quelques semaines avant la retraite: 


Se préparer pour la retraite !
Chers(es) amis(es) bonjour,
La Retraite “Vivre notre corps dans la Pleine Conscience et la Joie” approche. Vive la Santé !

Nous vous invitons à vous préparer corps et esprit pour commencer dans de bonnes conditions afin que votre ressourcement soit optimal :
Vous préparer environ 1 semaine avant en diminuant (jusqu’à suppression de certains… ) les aliments qui rendent le terrain acidifiant comme tous les aliments industriels raffinés (sucre de table, sucre blanc, desserts industriels , pommes de terre , huiles , farine blanche, pain blanc, toutes céréales ou farines raffinées.. etc..), les produits animaux (viande, produits laitiers œufs, corps gras), les produits excitants ou contenant des toxines (alcool, tabac, café, etc...)
Boire de l’eau à volonté, si possible 1 litre d’eau chaude pour ne pas fatiguer l’organisme à trop filtrer .
Une eau peu minéralisée de type Mont Roucous, Volvic etc.. si possible pas conditionnée en matières plastiques et la meilleure reste celle du robinet filtrée.
Ceci afin de vous préparer en douceur à l'élimination des toxines que nous avons plus ou moins accumulées. Une élimination trop rapide de ces toxines peut engendrer des désagréments tels que la fatigue, les maux de tête, l’irritabilité etc..
Suggestions :
Légumes bio en abondance
Fruits frais bio de saison
Protéines … sauf soja frais même bio avec les additifs cachés ou non dévoilés. http://lapressegalactique.net/…/le-soja-est-un-piege-a-veg…/.
Légumineuses (lentilles, haricots secs, pois chiches …)
Céréales complètes (quinoa, riz, millet, sarrasin,orge).
  Éviter le gluten où l’acide gliadique a un taux actuel à 12% qui engendre ballonnements.
Rappelons que l'essentiel pour cette retraite est de cultiver l’énergie de Pleine Conscience, d'être attentif à nos nourritures (du corps et de l'esprit), dans un esprit de communauté et d'harmonie.
Un lotus pour vous,
Les sœurs du Hameau du Bas et l’équipe d’organisation.

- sur les tables pas de menu spécial cru comme annoncé et comme l'année dernière, mais on pouvait faire son choix entre differents types d'alimentation et expérimenter comment réagissait notre corps.
 
3 groupes de marcheurs les rapides, et moyens et les tranquilles

Marches guérissantes

Marcher en silence et en étant pleinement conscient qu'on marche.
Marcher sans aucun but ni désir d'arriver quelque part,
Marcher pour le simple plaisir de marcher et d'être avec nos ami-e-s de la sangha
Marcher et être heureux d’être en contact avec notre Terre mère guérissante  et lui donner tout notre Amour et notre gratitude.

Pour moi cela aura été aussi de veiller à ce que mon cœur ne batte pas plus vite dans les marches plus rapides du lundi ou celle vers le Hameau du Haut dans la montée, en l'harmonisant avec ma respiration... 
Les couleurs d'automne de notre Terre mère autour du Village auront été magnifiques et auront régalé nos yeux... et tous nos sens aussi...

Environnement guérissant 

Celui de Village des Pruniers bien sur mais aussi celui que nous saurons créer à notre retour  chez nous
en nous arrêtant pour respirer, (1ere image de la vidéo)
en marchant de manière consciente 
et en souriant  (dés le réveil, avant même de nous lever)
( un des premiers enseignements donnés au début de la retraite)

Me guérir moi même afin d'aider à guérir le monde 

C'était l'aspiration que j'avais choisie lors de la retraite Vipassana en Ariège, (très inspirée du " Être le changement que nous voulons voir pour le monde" ) ... c'est devenu et j'ai voulu le partager en famille lors du partage sur les 5 entraînements ...  la détermination à transformer ma volition (mon désir le + profond, le sens de ma vie) ... 

arrêter de me battre CONTRE...la guerre,  le nucléaire les Ogm... le capitalisme, la mondialisation néolibérale... qui ne m'a apporté surtout que   souffrance, colère, désillusion, découragement, sentiment d'impuissance ...

afin d'agir POUR... la Paix, une autre école pour nos enfants et petits enfants, l'agriculture Bio, une autre manière de nous nourrir par une alimentation saine et suffisante ... et aussi m'engager et aider pour les retraites santé du Village ... et ainsi pouvoir nourrir les graines  de Joie et de Bonheur...
dont j'ai tant besoin pour guérir mon enfant intérieur blessé...

Transformer ma volition pour pouvoir faire le choix des nourritures comestibles, et impressions sensorielles , qui vont m'aider à transformer ma conscience individuelle, et la conscience collective...

Transformation et Guérison : c'est le 5eme entraînement à la pleine conscience qui contient tous les autres et est contenu dans chacun des autres... mais pour moi, et depuis le tout début c'est celui qui m'a le plus parlé... et je suis en train de réaliser que si je n'arrive pas à le pratiquer correctement, je ne pourrais pratiquer les autres correctement...
 je  comprends mieux pourquoi car c'est celui qui est directement relié à ma volition ...
 http://michel1955.blogspot.fr/2012/03/ma-pratique-personnelle-du-5eme.html
 

 et je commence aussi à réaliser grâce au magnifique enseignement de ce dimanche 11 octobre par notre grande sœur Abbesse sur les 5 pouvoirs et les 4 sortes de nourritures,  la nature des blocages que j'ai ... que mes capacités  sont encore faibles pour pratiquer correctement avec assez d’énergie...  (diligence) la Pleine Conscience et la Concentration... malgré la foi que je peux avoir (faith) et qu'il me faut les renforcer par la pratique ...
et d'abord par la pratique de l’arrêt

  Comme en entendant l'horloge de la salle à manger ... 

OUI 

m'arrêter et guérir

comme rappelé par cette calligraphie

M’arrêter et revenir à ma respiration et à mon corps  
avec 
Les méditations -assises- marchées- allongées - du Travail - 
Les ateliers d'exercices physiques 
que nous avions 
chaque matin à 6 h45 après la méditation

comme 
- Le Viet Taichi avec Henri 
auteur de poèmes inspirés par Thay sur une musique de Michel Pépé

- Le Taichi Intégral avec Bich connue lors de notre première retraite santé en oct 2010 et que nous avons retrouvée avec joie...

- Les exercices de chant,danse et Qi Gong avec Hanh et Sébastien.

- Le Yoga

j'aurais touché à tout... pour voir et expérimenter ...sans rien approffondir ...
juste pour le plaisir d’expérimenter

Sois Tranquille et Connais  (Le magnifique enseignement du jeudi 15/10 au Hameau du haut de notre frère Phap Cầu )
il dira aussi 
La pleine conscience ce n'est pas juste focaliser l'attention sur quelque chose, c'est aussi discerner ce qui est bon pour nous mais alors attention à ne pas tomber dans la dualité...c'est bien, c'est pas bien ...
mais surtout 
LET IT BE (laisse cela être )


Une chanson immortelle de mon adolescence (mon enfant intérieur) que j'aime beaucoup... une de mes préférées (voir ici)
et à la lumière de son enseignement je comprends mieux pourquoi  elle m'avait tant marquée ... et continue de le faire
Let it be  -Laisse cela être - Accueille tout ce qui est - Lâche prise- Arrête toi ...

et apprécie l'instant présent

comme celui ci ...
 

 le repas formel du dimanche 11 octobre



Ou le dernier soir, ce si beau  film
- qui symbolise l'espoir-
-(une question posée lors du "questions réponses" )
 en guise de dernier enseignement de la retraite
et que nous avons revu avec plaisir

J'ai apprécié et voulu les garder en mémoire et les partager ... 
d’où toutes les photos de cette retraite qui sont ici 
 

8 octobre 2015

Retraite Vipassana en Ariege 1er au 9 septembre 2015 (2)




 

Se mêlant  aux bruits (ou au Silence) de la nature  ... le Gong  nous invite à reprendre la pratique (assise ou marche méditative)
 2 endroits où j'ai aimé être à ce moment là, pendant mes pauses.


Voici quelques unes des instructions que Jean Jacques nous aura données avant de commencer les pratiques...
- Accepter  et  Expérimenter ce qui est...sans discrimination - j'aime, je n'aime pas- (au lieu d' Accepter qui ne veut pas dire approuver ou être d'accord avec, mais que je n'aime pas...  j'ai préféré utiliser le mot Accueillir qu'il a aussi employé)

- Simplement porter attention, sans se concentrer car se concentrer comme pour Samatha, le retour au calme mental, ferme les expériences, la simple attention ou pleine présence les élargit .

- Si pendant nos pratiques, des pensées parasites surgissent, se dire "engagement (dans un processus mental) " ou "stop" (jugé parfois trop agressif)   ou "désolé (je médite et je reviendrais à toi plus tard)" et observer ce qui se passe... c'est cette 3eme formulation que j'ai préféré... et utilisé

 - Expérimenter l'impermanence de tous phénomènes, et qu' il n'y a pas de JE (séparé) qui marche qui respire, qui mâche...

Comme nous ne pouvions pas prendre des notes...c'est uniquement de mémoire que je le retranscris... 

La méditation marchée ; et le parcours  que j'ai choisi cette année devant la maison principale et non en pleine nature dans les herbes, car il a beaucoup plu les premiers jours, et mes chaussures commençaient à prendre l'eau ...
Mais le ciel aura été avec nous clément et respectueux de nos pratiques car, nous n'avons pas eu de pluie , ou très peu, à ces moments là...






(photos et vidéo de mon parcours ...faites pendant mes pauses)


Donc environ 20 m , 45 mn 3 fois par jour, de marche très lente à faire en avançant, en reculant , les yeux ouverts ou fermés et à chaque fois en portant attention d'abord au contact de mes pieds avec la Terre, (2 temps, un inspire, un expire) puis à la position respective de mes pieds...(un à terre, l'autre en l'air) enfin au déroulé de mes pas (en 4 temps...soulever, avancer, poser, appuyer)...
Porter attention et non nous concentrer... la concentration restreint l'esprit , sur un seul objet, l'attention l'élargit à tout ce qui l'entoure... et pas d'effort à faire...
 
Et puis, une fois que cette marche est devenue naturelle, élargir nos ressentis à tous nos sens et accueillir tout ce qui se présente, sans juger si c'est agréable ou désagréable , ni même identifier ( un chant d'oiseau, le bourdonnement d'une abeille, ou le bruit d'une voiture qui passe au loin...) 
 Ne pas non plus se réjouir quand un rayon de soleil vient nous réchauffer dans le froid et l'humidité des premiers jours , (on est alors dans la discrimination et le jugement, pas dans l'équanimité), simplement faire l’expérience de cette nouvelle sensation ...

Enfin, réaliser, qu'il n'y a pas un "JE" qui marche, il y a seulement la marche ...

Il n'y a pas de JE ...  séparé...bien entendu ... la marche comme la respiration se fait de manière naturelle sans qu'un JE soit là pour la diriger, ou la contrôler... mais il y a bien un JE  qui dit "stop" ou "engagement" (dans le processus de penser), quand une pensée arrive ... suivant en cela les instructions données par Jean Jacques...
Comme il y a un JE qui se rappelle qu'il ne faut pas discriminer quand un rayon de soleil vient nous réchauffer ...

De même Jean Jacques nous a demandé lors des derniers jours, pour les repas de manger en pleine présence, en mâchant longuement chaque bouchée , même les boissons ... et d’expérimenter ce qui se passe... mais sans apprécier ce que nous mangeons (sans porter de jugement) ... Et là outre que nous étions rassasiés plus rapidement... encore expérimenter qu'il n'y a pas de mangeur, mais seulement l'acte de manger... 
Mais il y a bien un JE  qui apprécie ce qu'il mange  ou qui essaie de ne pas discriminer ...

Jean Jacques, à qui plusieurs d'entre nous avions fait part de ces réflexions, nous a donc conseillé au cours de l'assise suivante d'observer ce JE ... de le chercher.... et de voir qu'alors ces pensées disparaissaient...

Les pensées disparaissaient mais d'autres arrivaient à leur place, ou une sensation physique (envie de se gratter, froid, chaleur...) impermanence c'était cela pour moi ... mais l’inexistence du JE???

Et puis... Esprit, mental,  JE... en le cherchant on ne peut le trouver nous disait Jean Jacques... j'avoue que tout cela n'est pas très clair dans mon esprit !
le JE c'est celui qui veut diriger, contrôler... mais est ce l'intention?  la conscience mentale (la 6eme conscience, ou le Jardinier de notre très cher Thay) ?Et est ce que en meposant toutes ces questions, je ne continuais pas à trop "mentaliser"?

ne rien saisir... juste expérimenter, car en, saisissant on perd une grande partie de l’expérience 
n’empêche, pendant mes pauses j'ai passé la plupart de mon temps à saisir avec mon appareil photos...les merveilles que nous offraient cette Terre pure .
(toutes les photos ici)


La non discrimination, l'équanimité, j'avais déjà beaucoup du mal avec cela mais là, j'ai réalisé à quel point pour moi c'était encore bien plus difficile...
 Les méditations assises:

1ere demie journée du premier jour, la respiration: commencer par quelques grandes inspirations et expirations afin de bien suivre l'air dans notre corps, puis ensuite laisser la respiration se faire toute seule  et l'observer...  observer la respiration respirer ...  pour moi et d'autres ce furent les torpeurs comme à chaque fois en début de retraite... très difficiles à appréhender des leur début à moins de s'en faire une motivation au début de l'assise (surveiller les signes physiques, les yeux qui clignent la tête qui tombe... )

2eme demie journée...les douleurs  (du corps) observer une douleur et voir ce qui se passe... je me suis donc mis en Lotus complet pour 2 assises successives, comme il avait conseillé... et en m'aidant de ma respiration, (faire plusieurs longues inspirations et expirations et le suivre du début à la fin sans relâcher l'attention...  j'ai tenu ! (et en ai ressenti du bonheur ... c'est mon JE)

 2eme et 3eme jour : observer le corps, chacune de ses parties soit en le découpant par des lignes horizontales et verticales et en observant 20 à 30 secondes chaque carré (ou rectangle) soit des parties entières (les pieds, les jambes etc... ) j'ai choisi cette année, la 1ere méthode : 3 zones verticales (gauche  centre, droite) et des horizontales assez espacées pour partagé mon corps assis en lotus... (deux pour le bas ,les pieds les jambes  les genoux, les cuisses ) une pour le bassin, les fessiers mon abdomen et mes mains dans le giron... etc....  j'ai pu observer que:
"Le scan " partant du haut, de la tête, marchait beaucoup moins bien que celui partant du bas...des pieds...
(c'est aussi ma préférence quand je mène une relaxation totale... )

l'observation du haut (au dessus du cou ) était presque sans effet (une ou 2 fois l'envie de me gratter les cheveux ou les yeux qui piquent... )... tandis que pour les parties du bas, je sentais dans chaque partie observée (pieds jambes, mains...) de la chaleur arriver ...  ou mon ventre gargouiller

4eme et 5eme jour: nos pensées et états d'esprit  observer que quand nous identifions nos pensées,  leur donnons un nom, elle disparaissent... 

- des pensées sur le passé ou le futur c'est de l'agitation ou peut être de l'attachement si c'est un "bon" souvenir...
- penser à l'enseignement de la veille ou se poser des questions sur notre manière de méditer c'est aussi de l'agitation.

cela peut être aussi de l'attente (que quelque chose se réalise pendant l'assise , comme la disparition de la douleur, ou le calme mental ) ou du doute ( rien ne se passe,  je ne dois pas bien pratiquer l'exercice)... 
 au début je n'arrivais qu'à mettre le mot "agitation" puis y ai mis le mot "saisie" (une pensée qui se prolonge...) puis attente, attachement, doute... 

5eme jour: dimanche après midi, le beau temps est revenu, comme ces balancements que j'avais expérimenté au cours des 1eres retraites Vipassana,  suite à l'application d'une instruction de Jean Jacques " si vous (votre mental? ) n'y arrivez pas avec le JE, dite que vous abandonnez... et voyez ce qui se passe "  j'ai donc à force de mentaliser en vain décidé de tout abandonner... lâché prise en disant à mon esprit (mon esprit?) "fais ce que tu veux, je n'arrive à rien"  et en lui souriant... et... bing subitement... soudainement... les balancements à ma grande Joie... (le JE qui réagit?)
 Ces balancements je les retrouverais...avec plaisir ... à l'assise suivante et les 2 derniers jours puis encore quelques fois après mon retour à la maison...à chaque fois après un lâcher prise avec mon mental... comme les autres années, j'en suis certain
 je n'en ai toujours pas la signification, ( une étape du calme mental, un état subtil de torpeur? la kundalini qui se réveille?) mais pour moi ils sont synonymes de bien être .

6eme et 7eme jour on lâche l'attention, pour n'être plus que dans l'ouverture 
( introduction à Mahamoudra)  
accueillir et expérimenter tout ce qui se présente  sans s'y attacher et surtout sans faire d'effort... (on sera quand même revenu à l’expérimentation d'une situation de stress , se remémorer une situation récente - pour moi au boulot - et observer les réactions physiques du corps et voir comment elles disparaissent... très rapidement ... )
Donc une méditation sans, objet, sans but, sans attente simplement être là... et j'aurai ajouté être heureux d'être là, dans l'instant présent....apprécier, mais apprécier c'est déjà le JE qui saisit...!
Mais Jean Jacques nous aura invité à nous poser cette question...comme je me sens ...heureux, malheureux? (sans chercher à approfondir ces notions, juste exprimer son ressenti du moment) . Pour moi, incontestablement à chacune des sessions (qui ont passé très vite) heureux... 



Heureux ! c'est pour moi le bilan global de toute cette retraite Vipassana de laquelle je reviendrais... avec plein de pommes et d'orties pour nos jus !

Et aussi , un désir de connaître vraiment  la pratique de Samatha, le retour au calme mental par la concentration en faisant une retraite dédiée... car je réalise que c'est peut être la concentration qui me manque et que j'ai à travailler

Sur le site de Jean jacques j'ai retrouvé ce qu'il nous avait enseigné à ce propos:

On  peut distinguer trois modes d’attention,
  • Celle où l’esprit porte attention et se stabilise sur l’objet conceptuel donc stable ; Aucune autre expérience n’existe dans l’esprit autre que l’objet. C’est un mode concentration, shiné.
  • Celle où l’esprit est attentif à un phénomène qui peut être impermanent tout en restant ouvert à toute expérience, l’attention non conceptuelle à l’objet, permet l’ouverture aux expérience avec une diminution radicale de la saisie. Les sens s’ouvrent progressivement, les uns après les autres, l’expérience est une expérience de pleine conscience. C’est un mode Vipassana. Cet équilibre entre l’attention portée et l’ouverture est un point de base   de vipassana.
  • Celle où il n’y a plus d’attention portée à un phénomène, l’esprit est la simple perception, une ouverture totale sans construction mentale. C’est le mode mahamoudra.

Et ça tombe bien ! quelques jours après mon retour, l'Institut Vajra Yogini propose une retraite Shiné ... 

Et l'an prochain, Lise qui n'a pu venir pour cause de non accord de congés, mais aussi parce que les conditions n'étaient pas réunies... sera avec moi ...