en train de devenir... Comment lâcher prise,tout en ne lâchant rien

Blog de Tâm Chân Hanh (Action Juste du Cœur)-un bouddhiste engagé plutôt du coté "extrême gauche" (la Gauche radicale , ANTI-CAPITALISTE) - pour un autre monde possible, plus juste, plus fraternel et plus humain.

Depuis mon départ à la retraite ...

il y a 2 mois
Qu'ai je fait de mes journées?
Rien ou presque rien, à première vue (de celles et ceux qui ne me connaissant pas, me voyaient m'enfermer chez nous (...)

2 novembre 2013

Retraite Vipassana du 1er au 14 octobre 2013 (2) L'esprit est le chef

" L'esprit est l'avant-coureur de toutes situations (négatives).
L'esprit est le chef ; et elles sont créées par l'esprit.
Si quelqu'un parle ou agit avec un esprit impur,
La souffrance le suit d'aussi près que la roue suit le sabot du bœuf (tirant le char).
 
L'esprit est l'avant-coureur de toutes situations (positives). 
L'esprit est le chef ; et elles sont créées par l'esprit. 
Si quelqu'un parle ou agit avec un esprit pur, ,: 
Le bonheur l'accompagne d'aussi près que son ombre, qui jamais ne le quitte."

Ce sont les Versets d'ouverture du Dhammapada que nous récitions
tous les matins lors de la première session (de 6heures)
 

(Tous les matins après la toilette, vers 5h 45 je me dirige vers la salle de méditation
 pour la première assise en faisant le tour du Stupa
Photo faite par Violette)


 "Pour ceux dont l'esprit est dénué de vigilance,
 Rien de ce qu'ils auront écouté, contemplé et médité,
 Ne restera dans leur mémoire, 
Pas plus que l'eau dans un vase percé. 

Si ceux qui ont étudié et qui ont la foi 
Ont le défaut de manquer de vigilance,
 Même s'ils sont totalement persévérants. 
Leur esprit sera souillé par des chutes morales. 

Une fois que l'attention demeure 
Pour garder la porte de l'esprit, 
La vigilance viendra aussi,
 Et même ce qui était parti reviendra." 

 Et c'est une partie des versets tirés des Extraits du chapitre V du Bodhisattvacharyavatara de Shantideva 
 
que nous récitions après (et juste avant le Sutra du Cœur de la Compréhension Parfaite ) et avant la première assise.

Contrôler l'esprit,  le surveiller, l'enchainer, le dompter  (etc) ... pour le calmer, mais nous a enseigné Antonio, en l'observant et non en le forçant, car il n'aime pas ça. Et cela je l'aurais expérimenté plusieurs fois pendant les assises de ces 2 semaines.
Lors d'un enseignement* Antonio comparera l'esprit à un chat enfermé dans une pièce, pour l’empêcher de sortir, ainsi il fera toute sortes de bêtises, tandis que si on laisse les fenêtres ouvertes il restera tranquille.  

"L'esprit veut être libre" (11oct 2013)

Il dira aussi "plus on ignore l'esprit plus fort il devient, plus on l'observe plus il s'affaiblit"
 et "il est très difficile de trouver l'esprit, où est sa forme, sa couleur, sa localisation"

Et le lendemain (12 oct) " Pars esprit, tu n'existes pas vraiment...et toi aussi Bouddha , tu n'existes pas" Milarépa
 
 Puis

" le Soi a été crée par l'esprit , il est ensuite harcelé , abusé par l'esprit, la pratique de Vipassana, c'est de connaître l'esprit afin de le dompter (discipliner)" (13 octobre 2013)
 
Et le dernier jour de la retraite (14 oct) " l'esprit est introuvable, ce qui ne veut pas dire qu'il n'existe pas, "

Contrôler l'esprit...? le discipliner plutôt ... Antonio emploiera plutôt ce mot...  Donc le discipliner en s'entraînant à rester en Pleine Conscience à chaque moment de la journée  et pendant ces 3 temps principaux de la retraite que sont :

La méditation assise
La méditation marchée
Les pauses

"L'esprit est l'avant-coureur de toutes situations (négatives ou positives )."

 "Ceux qui désirent observer les instructions, 
Doivent très attentivement surveiller leur esprit. 
Car s'ils ne contrôlent pas leurs pensées 
Ils ne pourront pas non plus maintenir l'éthique."

Discipliner notre esprit qui est comme un éléphant sauvage qu'il faut attacher solidement pour le calmer , la corde étant l'attention et la concentration et le piquet la respiration.

Discipliner notre esprit... pour revenir au calme mental (shiné)  c'est la méditation Samatha, que nous ferons pour commencer chacune des journées, et aussi pour les terminer, juste avant ces très belles dédicaces que j'aime tant

Vipassana étant son observation profonde, mais sans à avoir à le contrôler ou à le calmer ...

C'est ce que j'ai compris ,  et aussi que jusqu'à présent, et même dans ma précédente retraite Vipassana, c'était Samatha que je pratiquais  et  cela n'a pas été facile pour moi de passer de Samatha   ...à Vipassana.
Les 2 pratiques étant profondément liées ...On ne peut avoir de vue pénétrante si on n'a pas un début de calme mental, et inversement observer son corps et son esprit, aide à réaliser ce début de calme mental. 
Dans les pages suivantes je vous ferais part de comment j'ai vécu et ressenti cette interdépendance au cours de ces 2 semaines

La suite : Ici

 1ere partie ici

* Ces différents enseignements sur la nature de l'esprit à partir du Sutra Satipathana 
Le sutra des 4 établissements de l'Attention  (explication ici)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire