Sélection du message

Depuis mon départ à la retraite il y a 2 mois

Qu'ai je fait de mes journées? Rien ou presque rien , à première vue (de celles et ceux qui ne me connaissant pas, me voyaient m'...

27 novembre 2012

Ma pratique personnelle du 5eme Entraînement à la pleine conscience (2)


"En non alternatif, reste le loyer, l'électricité, le gaz, le téléphone, la voiture, les pensions pour les enfants ... part encore trop importante qu'il me faut réduire... " avais-je écrit pour terminer la première partie de ma réflexion (méditation?) en septembre 2010, dans laquelle je décrivais de manière pratique et concrète comment je voyais ma pratique de ce 5eme entraînement.

Mais c'était plutôt une vision militante, et non vraiment pratiquante. 



J'avais certes vu, toutes les souffrances que pouvaient impliquer chacun de mes actes de consommation, et surtout qu'il nous fallait aller très loin dans le discernement, pour ne pas se laisser abuser par les apparences, mais pas qu'il me fallait aussi regarder en moi...

"m’entraîner à observer profondément ma consommation des 4 sortes de nourritures",

"regarder profondément comment je nourris mon corps et mon esprit " (5eme des 14 entraînements) ... 
 ou m'observer profondément, scientifiquement, afin de mieux me comprendre (retraite des scientifiques) .... j'ai commencé à réaliser ce que cela voulait dire un peu après ma retraite Vipassana et surtout avec les ateliers sur les 14 entraînements de notre Sangha Toulousaine .


En ce qui concerne cette première sorte de nourriture (la comestible), mais aussi celle couvrant en gros tous les besoins essentiels de la vie, (boire manger, avoir un logement, la santé...),  ma volition, (désir le plus fort, le plus profond... j'ai découvert ce mot, lors d'une journée de Pleine Conscience...) ma volition est donc, comme je l'ai déjà écrit dans l'article précédent,  de réduire cette part encore trop importante, de ce qu'on appelle "les dépenses contraintes" 
et là, cela est devenu même, pour moi une vraie cause de souffrance ! Je fais chaque mois (en plus que de vouloir suivre et équilibrer mon budget) des statistiques de pourcentage entre consommation éthique et non éthique et me désole de voir la part non éthique demeurer si importante et même augmenter, hausse des loyers, charges... etc à un rythme supérieur à celui de nos salaires, oblige. 

 -Et quand je dois aller dans une grande surface, je me sens tellement mal que j'en deviens désagréable avec mon entourage!!! 
-Ou quand, rentrant à la maison, j’entends Lise ma compagne, écouter sur une radio commerciale, des chansons commerciales, de plus entrecoupées de publicités... 

 je n'ai plus du tout la parole juste et aimante...  et c'est ce qui est arrivé une autre fois quand pour un repas de noël , pour faire plaisir à ses filles,  Lise a servi des huîtres... Bonjour ma colère ! 

Mais pourquoi cette colère ?
 
Ma volition

 
 (2 photos ou images pour illustrer ce que je suis )

Ces colères, ce sont toujours à cause de cette  aversion pour ce système capitaliste mortifère... avec laquelle je ne sais pas lâcher prise...  c'était déjà l'objet de mon question-réponse avec Thay, et j'ai l'impression que depuis plus de 2 ans je n'ai pas avancé...  

Pourquoi donc cette aversion? je ne sais toujours pas... il me faut approfondir cet aspect de mon être intérieur le plus profond...

Pour les impressions sensorielles , que je viens d'évoquer avec la radio... ce que j'entends, vois et ressens... c'est donc encore plus difficile...

Avec cet autre constat... j'ai bien arrêté de regarder la télévision, ne vais plus au cinéma voir les films commerciaux, et ne lis plus que des livres sur le bouddhisme...ou militants , mais je ne sais pas me passer d'internet.
Pourquoi vais je sur internet, me suis je posé la question (comme proposé lors de la dernière retraite d'hiver chez soi ?)  La réponse est évidente... Pour y militer, encore et encore...Toujours cette même volition. J'y cherche les infos qui d'une part me montreront que  "nous" avons avancé... (les bonnes nouvelles) et d'autres part celles qui vont dans le "mauvais sens" mais qui sont assez fortes,  pour pour frapper les esprits,  ce que j'appelle éveiller les consciences.


Toujours ma Volition... que j'observe... qui est partout où je le peux, vouloir cesser de nourrir ce système mortifère appelé capitalisme, afin qu'il disparaisse....ou se transforme... mais le capitalisme peut il se transformer ... en mieux, bien entendu ? Pour moi c'est non, en me référant à  Karl Marx... "le Capital" un livre au programme comme étudiant de science économiques... et qui m'a marqué...

Ma volition... c'est donc cesser de nourrir ce système mortifère appelé capitalisme pour lequel j'ai une profonde aversion...

 et plus profondément (car je dois approfondir cette volition, en enlever une à une les pelures d'oignon...) que tout le monde cesse de souffrir, à cause de ce système pour que moi je puisse être heureux....


Car je n'arrive pas à être heureux, malgré les enseignements de Thay sur les merveilles de la vie, parce que je vois que tout est souffrance autour de moi, il suffit de regarder le monde qui nous entoure de près ou de loin... il me faut approfondir pourquoi ...

J'aime beaucoup dire en début de mes méditations ces vœux de prise de refuge
 "En le Bouddha le Dharma et la Sangha, jusqu'à l'éveil je prends refuge, puisse-je moi même devenir un Bouddha afin d'être bénéfique à tous les êtres"
et les 4 pensées illimitées
-Puissent tous les êtres et moi même, connaître le Bonheur et les causes du Bonheur
-Puissent tous les êtres et moi même, se libérer de la souffrance et des causes de la souffrance
-Puissent tous les êtres, et moi même, s'établir dans la joie , exempte de toutes afflictions mentales
-Puissent tous les êtres et moi même, demeurer dans l'équanimité, sans attachement pour les amis ni haine pour les ennemis.
ces 4 pensées illimitées qui traduisent si bien ma volition.

Enfin, 4eme nourriture, la conscience (collective); celle qui prédomine actuellement basée sur l'individualisme, le paraître, la consommation.... et que je rejette, et celle,  la nouvelle conscience initiée par tous ces grands êtres, du Bouddha à Jésus , Gandhi, Martin Luther King... et bien d'autres connus et inconnus et qui peu à peu émerge, mais trop lentement...
de plus en plus de monde font cette prise de conscience... mais encore trop peu pour que ce changement devienne réalité
Et j'aimerais que ça aille plus vite ...et veux pousser de toutes mes forces pour ça aille plus vite... quitte à choquer et à ne plus être dans la parole juste...  encore ma volition !  Qui inter-est avec les 3 autres sortes de nourritures.

oui c'est cette volition, ce désir le profond qui me motive et qu’il me faut absolument comprendre, je réalise que ce désir, n'est pas récent, que je l'avais étant "ado" (j'avais évoqué Mai 1968 et Woodstock lors du dernier atelier sur les 14 entraînements),et pour cela le principal travail que j'ai à faire sur moi, c'est d'abord de  comprendre mon enfant intérieur , afin de l'aimer...

ce que j'ai commencer à faire : voir ces articles



1 commentaire:

  1. Il me faut poursuivre encore et encore mes méditations m’asseoir et regarder profondément en moi quelle est ma volition (Thay pendant la retraite d'hiver 2013-2014)

    RépondreSupprimer