29 juin 2010

Musiques que j'aime: 5ème soleil - Keny Arkana - Album Désobéissance


Au nom de la dignité humaine, nous avons dit : ASSEZ !

Rien d’autre à ajouter : « Car la vérité est en nous, Car la solution est en nous »

 5ème soleil - Keny Arkana - Album Désobéissance
Mon espèce s’égare, l’esprit qui surchauffe 
les gens se détestent, la guerre des ego 
XXIème siècle, cynisme et mépris 
non-respect de la Terre, folie plein les tripes 
Frontières, barricades, émeutes et matraques 
Cris et bains de sang, bombes qui éclatent 
Politique de la peur, science immorale 
Insurrection d’un peuple, marché des armes.

Nouvel ordre mondial, fusion de terreur 
l’Homme l’animal le plus prédateur 
Le système pue la mort, assassin de La Vie 
A tué la mémoire pour mieux tuer l’avenir 
Des disquettes plein la tête, les sens nous trompent 
Le troisième œil ouvert car le cerveau nous ment 
L’être humain s’est perdu, a oublié sa force 
A oublié la Lune, le Soleil et l’Atome

Inversion des pôles, vers la haine se dirige 
A perdu la raison pour une excuse qui divise 
L’égoïsme en devise, époque misérable 
Haine collective contre rage viscérale 
une lueur dans le cœur, une larme dans l’œil 
Une prière dans la tête, une vieille douleur 
Une vive rancœur là où meurt le pardon 
Où même la Foi prend peur, allez viens, nous partons !

Des lois faites pour le peuple et les rois tyrannisent 
Confréries et business en haut de la pyramide 
Ca sponsorise le sang entre chars et uzis 
Innocent dans un ciel aux couleurs des usines 
Un silence de deuil, une balle perdue 
Toute une famille en pleurs, un enfant abattu 
des milices de l’état, des paramilitaires 
des folies cérébrales, des peuples entier à terre !

Bidonvilles de misères à l’entrée des palaces 
Libertés volées, synonyme de paperasse 
L’humanité troquée contre une vie illusoire 
Entre stress du matin et angoisse du soir 
des névroses plein la tête, les nerfs rompus 
Caractérise l’homme moderne bien souvent corrompu 
Et quand la ville s’endort, arrive tant de fois 
Une mort silencieuse, un SDF dans le froid

Prisons de ciment, derrière les œillères 
Le combat est si long pour un peu de lumière 
Les familles se déchirent et les pères se font rare 
Les enfants ne rient plus, se bâtissent des remparts 
Les mères prennent sur elles, un jeune sur trois en taule 
Toute cette merde est réelle, donc on se battra encore 
C’est la malatripa qui nous bouffe les tripes 
Une bouteille de vodka, quelques grammes de weed

Certains ne reviennent pas, le serrage est violent 
Subutex injecté dans une flaque de sang 
des enfants qui se battent, un coup de couteau en trop 
C’est plus à la baraque que les mômes rentrent tôt 
Ils apprennent la ruse dans un verre de colère 
Formatage de la rue, formatage scolaire 
C’est chacun sa disquette, quand les mondes se rencontrent 
C’est le choc des cultures, voire la haine de la honte !

Les barrières sont là, dans nos têtes, bien au chaud 
Les plus durs craquent vite, c’est la loi du roseau 
Non rien n’est rose ici, la grisaille demeure 
Dans les cœurs meurtris, qui à petit feu meurent 
Ne pleure pas ma sœur car tu portes le monde 
Noble est ton cœur, crois en toi et remonte 
N’écoute pas les bâtards qui voudraient te voir triste 
Même Terre Mère est malade, mais Terre Mère résiste !

L’homme s’est construit son monde, apprenti créateur 
Qui a tout déréglé, sanguinaire prédateur 
Babylone est bien grande, mais n’est rien dans le fond 
Qu’une vulgaire mascarade, au parfum d’illusions 
Maîtresse de nos esprits, crédules et naïfs 
Conditionnement massif, là où les nerfs sont à vif 
Dans la marche et la rage, bastion des galérien 
Ensemble nous sommes le monde, et le système n’est rien !

Prend conscience mon frère, reste près de ton cœur 
Méfie-toi du système, assassin et menteur 
Eloigne-toi de la haine qui nous saute tous aux bras 
Humanité humaine, seul l’Amour nous sauvera 
Ecoute le silence, quand ton Ame est en paix 
La Lumière s’y trouve, la Lumière est rentrée 
Vérité en nous même, Fruit de la Création 
N’oublie pas ton histoire, n’oublie pas ta mission !

Dernière génération à pouvoir tout changer 
La Vie Est avec nous, n’aie pas peur du danger 
Alors levons nos voix, pour ne plus oublier 
Bout de poussière d’étoile, qu’attends-tu pour briller ? 
Tous Frères et Sœurs, reformons la Chaîne 
Car nous ne sommes qu’Un, divisé dans la chair 
retrouvons la joie, l’entraide, qu’on s’élève 
Une lueur suffit à faire fondre les ténèbres

S’essouffle ce temps, une odeur de soufre 
La fin se ressent, La Bête envoûte la foule 
Les symboles s’inversent, se confondent les obsèques 
L’Etoile qui fait tourner la roue se rapproche de notre Ciel 
Terre à l’agonie, mal-être à l’honneur 
Folies, calomnies, le Cœur a la bonne heure 
Ignorance du bonheur, de la Magie de La Vie 
Choqué par l’horreur et formé à la survie

L’époque, le pire, une part des conséquences 
Le bien, le mal, aujourd’hui choisis ton camp ! 
L’être humain s’est perdu, trop centré sur l’avoir 
Les étoiles se concertent, pour nous ramener sur la Voie 
Cadrillage ciselé dépasse La Lumière 
Aie confiance en La Vie, en La Force de tes rêves 
Tous un Ange à l’épaule, présent si tu le cherches 
Quand le Cœur, ne fait qu’Un avec l’Esprit et le Geste !

Le Grand Jour se prépare, ne vois-tu pas les signes ? 
La mort n’existe pas, c’est juste la fin d’un cycle 
Cette fin se dessine, l’humain se décime 
L’Espoir Indigo, les Pleïades nous désignent 
Lève ta tête et comprend, ressens La Force en ton Etre 
Dépasse Babylone, élucide le mystère 
Rien ne se tire au sort, que le Ciel nous bénisse 
Enfant du Quinto Sol, comprend entre les lignes…

Comprend entre les lignes…
Enfant du Quinto Sol
Le soleil est en toi
Fais briller ta lumière intérieure
Pour éclairer le chaos de leur monde
On n’est pas là par hasard
Les pléiades nous désignent
Lis entre les lignes
Car il est grand ton Cœur

Désobéissance
Car la vérité est en nous
Car la solution est en nous
Parce que la vie est en nous
Parce que la vie est en nous
Parce que la vie est en nous
Parce que la vie est en nous

Cette Artiste de notre temps cette Artiste de ce 21 eme siecle, saura t'elle se faire entendre de SA GENERATION ? 

Puisse t'il en être ainsi  

D'autres vidéos et d'autres textes de keny Arkana ici

 http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/au-nom-de-la-dignite-humaine-nous-26793

Michel

** Il y a assez sur Terre pour répondre aux besoins de tous, mais pas assez pour satisfaire l'avidité de chacun ** Gandhi

22 juin 2010

Se canto, que cante

MERVEILLEUX CHANT OCCITAN que nous avons chanté ce samedi pour la fête en l'honneur de la mutation de Claire , une amie militante 

Gaston Phébus (1331-1391): Devint en 1343 Comte de Foix et seigneur de Béarn sous le nom de Gaston III. Prit le surnom de Phébus (soleil) pour illustrer sa blondeur et son désir de puissance. C'était un homme d'état puissant et indépendant, passionné de chasse et ... de femmes. C'est pour se faire pardonner ses nombreuses infidélités qu'il écrivit ce chant destiné à son épouse retirée dans sa famille en Espagne.
http://www.whebdo-st-genies.com/Traditions/SeCanto/secanto.htm 


http://www.youtube.com/watch?v=FO5ZQSftGCk

1er
couplet
Debat ma fenestro,
Ya un aousélou
Touto la neît canto,
Canto sa cansou.

•Refrain

Se canto, que cante
Canto pas per yeou,
Canto per ma mio
Qu'es al lent de yeou



2nd
couplet

Aquelos montagnos
Qué tan aoutos sount,
M'empatchon de bésé
Mas amous oun sount

•Refrain•
3ème
couplet

Baïssas bous mountagnos
Planos aoussas bous !
Perque posqui bésé
Mas amous oun sount.

•Refrain•
4ème
couplet


Aquélos mountagnos
Tant s'abacharan
Mas amourettos
Se rapproucharan.


Refrain

Version en français :
Dessous ma fenêtre,
Y'a un oiselet
Toute la nuit chante,
Chante sa chanson.

S'il chante, qu'il chante.
Ce n'est pas pour moi,
Mais c'est pour ma mie
Qui est loin de moi.

Ces fières montagnes,
A mes yeux navrés,
Cachent de ma mie
Les traits bien-aimés. 

S'il chante, qu'il chante.
Ce n'est pas pour moi,
Mais c'est pour ma mie
Qui est loin de moi.

Baissez-vous montagnes,
Plaines, haussez-vous,
Que mes yeux s'en aillent
Où sont mes amours.

S'il chante, qu'il chante.
Ce n'est pas pour moi,
Mais c'est pour ma mie
Qui est loin de moi.

Les chères montagnes,
Tant s'abaisseront,
Qu'à la fin de ma mie
Mes yeux reverront.

S'il chante, qu'il chante.
Ce n'est pas pour moi,
Mais c'est pour ma mie
Qui est loin de moi.

 

15 juin 2010

Spiritualité et Politique (2)


Pourquoi ai-je eu le besoin de relancer ou compléter cette première reflexion faite il y a bientôt 3 mois sur ce blog ?
plusieurs événements depuis sont venus me faire ressentir ce besoin:
plutôt qu'une réponse, c'est une piste de travail sur moi même qui m'a été apportée: recherche en moi même des causes de ma souffrance, et des blocages qui font que je ne peux m'en libérer.
2/ des critiques plus ou moins fondées sur mon engagement militant (je n'ose dire Politique car ce mot a pour certaines et certains d'entre vous une connotation largement négative... et pourtant le Politique c'est l'autre face du Spirituel, l'un ne pouvant aller sans l'autre...voir mon premier article)
Je me vois ainsi reprocher des vues dualistes, d'être dans le jugement ou de n'avoir rien compris aux enseignements des maîtres dont je me réclame, ou d'avoir un vocabulaire trop violent, pour exprimer mes pensées...  et je me vois même conseiller de renoncer à mon engagement militant, ne devant que m'appliquer à me changer moi même, pour voir le monde autrement...
Et cerise sur le gâteau , une nouvelle fois, 15 mois environ, après l'histoire de l'Arbre des Refuges, je me vois viré d'une liste d'amis, par quelqu'un se disant également sur le chemin de lumière, et que mes réflexions sur son profil facebook, gênaient dans sa progression spirituelle ...
(Disons qu'il était plutôt gêné de s'apercevoir que mes réflexions, faisaient ...réfléchir, certains de ses "fans" et peut être lui même aussi ... et que ça n'allait pas dans le sens de ses certitudes... )

Je reconnais volontiers, je l'ai déjà dit, "ces défauts" qui viennent des souffrances évoquées dans le 1/ (devant Thay) et dont la violence verbale est pour moi une manière de "vider ce trop plein" d'énergies  qui est en moi. Je cherche, je l'ai déjà dit maintes fois, à m'en débarrasser (ou plutôt à les transformer), ceci afin d'avoir seulement un peu plus de Paix interieure et non pour renoncer à mon engagement militant.
En m'analysant moi même afin de mieux me connaître et me comprendre, j'en arrive au fait que cette violence est pour moi un moyen de "vider" l’énergie du désespoir que je ressens, face à notre impuissance, devant toutes ces forces du mal qui continuent leur œuvre de destruction. J'ai nommé bien sur les forces de l'avidité et de l’égoïsme, qui s'expriment aujourd’hui et depuis 2 siècles sous la forme du système capitaliste, et , qui s'est exacerbé à l’extrême en la forme des marchés financiers.
Oui ces forces du mal qu'il nous faut combattre sont clairement identifiées...  ce sont les marchés financiers ...( "les banksters") qui détruisent tout sur son passage...(ou asservissent tout) même les autres formes de capitalisme, dont le capitalisme industriel des siècles derniers...
Le dernier exemple  de destruction en date est celui de la Grèce, au"bord de la faillite" parce qu'elle ne peut honorer ses dettes; 

La vision profonde à avoir est que en aidant la Grèce à honorer ses dettes, ce n'est pas la population grecque que l'UE aide, mais bien les "banksters" et ceci en imposant au peuple Grec, une cure d’austérité sans précédent. Après les pays du Sud, ceux de l'Europe ... asphyxiés par la dette...
L'avidité du système capitaliste est sans limites...
Après la crise des subprimes (emprunts pourris) c'est la 2eme aide massive que les états européens font au "système financier" , sans quoi ce système aurait explosé.


Ce dessin de Sarkozy au jeu du Pendu qui a suscité chez certain(e)s d'entre vous bien de l'incompréhension, mérite peut être une explication... Ce n'est pas à Sarkozy personnellement que j'en veux, mais au SYSTÈME QU IL REPRÉSENTE  et qu'il faut éradiquer... (par pendaison ... ou plutôt trancher par l'épée de la sagesse !)
(Le Bodhissatva Manjousri tranchant avec son épée de la sagesse nos afflictions mentales)

Lors de son enseignement sur les 37 pratiques des Bodhisattvas, Lama Gheshé Loden avait bien dit que l'amour et la compassion, c'était pour les êtres dont l'esprit était voilé par ces poisons,, mais pas pour les poisons eux mêmes, pour lesquels il ne faut avoir AUCUNE PATIENCE.
Il existe pour illustrer cela des bouddhas ou bodhisattvas représentant la COMPASSION COURROUCÉE .


 


Si la manière douce ne suffit pas, il faut employer la manière forte, et brusquer les esprits... comme dans cette Dharani par exemple qu'on vient d'étudier au centre Vajra Yogini de Lavaur

J’adhère totalement à cela qui me plait beaucoup. 
Bien sur je suis loin d'être semblable à ces êtres éveillés, ma colère étant actuellement bien réelle, et pas du tout feinte ...
Mon chemin, c'est de travailler à transformer cette colère "émotionnelle", en une colère feinte, que j'exprimerais en restant serein, ce qui n'est pas du tout le cas actuellement.
3/
A celles et ceux, qui n’arrêtent de répéter à longueur de forum, qu'avant de vouloir changer le monde, il faut se changer soi même,  et surtout qu' il faut voir le monde autrement, je les renvoie sur le texte et la vidéo "j'accepte"
Plus que jamais je me sens engagé dans les affaires de ce monde, et plus que jamais, je ne supporte plus de le voir souffrir.

Et plus que jamais , j'éprouve de la colère contre celles et ceux qui sous prétexte de se sentir des êtres spirituels,  se voilent la face derrière des idées et des pensées qui veulent être des pensées d'amour et de lumière, mais qui pour moi sonnent creux s'il n'y a pas avec , une référence à la Justice et au Partage .


et plus que jamais, je veux le faire savoir haut et fort... quitte à choquer.

Plus que jamais je me sens engagé dans les affaires de ce monde, et plus que jamais, je ne supporte plus de le voir souffrir.

11 juin 2010

Le dharani de "Glorieuses Griffes de Vajra" de Dordjé Dermo

 Nous l'avons récité le 23 mai dernier, à l'Institut Vajra Yogini de Lavaur à la demande de Lama Zopa Rinpoché, afin , avait il dit d'assurer une protection toute particulière à notre pratique, en ces temps de grande dégénérescence.  



C'est très étonnant comme texte, et cela veut dire, que quand la douceur ne suffit plus pour transformer nos esprits empoisonnés, il faut y mettre de la colère , ou plutot du courroux ... Cela s'appelle de la compassion couroucée; En ce moment elle parait necessaire...  En voici quelques extraits :


"Les ennemis qui sont des gens du pays qui me blessent et les ennemis qui
sont ma famille paternelle, mes frères, mes oncles maternels, les frères de
mon mari, des amis, des serviteurs, le mari de ma sour, mes sours et voisins
qui se montent contre moi :

Le mantra de la connaissance met fin à tout cela ! La dague les poignarde !
Le marteau les martèle ! Le moudra les maitrise !



NAMA SAMANTA BOUDDHA NAM / KAYA VAK TCHITA VAJRA NAM / OM GHA GHA GHA TAYA
GHA TAYA / SARVA DOUCHTAM MARAYA / (toutes les corrections venant des mains
des ennemis du passé et les pensées dans l'esprit des ennemis futurs
dirigées contre moi) / MARAYA PÈ PÈ / KILI KILA YA PÈ / SARVA PAPAM HOUM
HOUM HOUM / VAJRA KILI KILA YA / VAJRA DHAROD ADJNAYA PAYATI / KAYA VAK
TCHITA VAJRA KILA YA PÈ / OM AH KRODHÉ KA MOUDGARA HOUM PÈ / OM VAJRA KRODHA
MAHA BALA HANA HANA DAHA DAHA / PATCHA BIDHAM SAYA / DJATI LAMBO DHARI
OUTCHOUCHMA KRODHA HOUM PÈ

Ceux qui sont malheureux quand je suis parfait et heureux quand j'ai tort ;
ceux qui sont malheureux quand je suis bien et heureux quand je suis mal ;
ceux qui sont malheureux quand j'ai une posi­tion élevée et heureux quand je
n'en ai pas ; ceux qui sont mal­heureux quand je suis célèbre et heureux
quand je suis inconnu ; ceux qui sont malheureux quand je suis riche et
heureux quand je ne le suis pas ; ceux qui sont malheureux quand on me loue
et

heureux quand on me critique ; ceux qui sont malheureux quand je suis
présent et heureux quand je suis absent ; ceux qui sont malheureux quand je
suis content et heureux quand je souffre ; ceux qui sont mal heureux quand
les autres me respectent et heu­reux quand ils ne le font pas ; ceux qui
sont malheureux quand j'ai du pouvoir et heureux quand je n'en ai pas ; ceux
qui sont malheureux quand beaucoup de personnes m'aiment et heureux quand
beaucoup ne m'aiment pas, et ceux qui sont malheureux quand j'ai un
entourage parfait et heureux quand je n'en ai pas :

Le mantra de la connaissance interrompt tous ceux qui ont de l'attachement
pour moi, qui me haient et répriment ce qui est noble en moi ! La dague les
poignarde ! Le marteau les martèle ! Le moudra les maitrise !

NAMA SAMANTA BOUDDHA NAM / KAYA VAK TCHITA VAJRA NAM / OM GHA GHA GHA TAYA
GHA TAYA / SARVA DOUCHTAM MARAYA / (tous ceux qui répriment ce qui est noble
en moi et nourrissent des pensées maléfiques et néfastes à mon égard) /
MARAYA PÈ PÈ / KILI KILA YA PÈ / SARVA PAPAM HOUM HOUM HOUM / VAJRA KILI
KILA YA / VAJRA DHAROD ADJNAYA PAYATI / KAYA VAK TCHITA VAJRA KILA YA PÈ /
OM AH KRODHÉ KA MOUDGARA HOUM PÈ / OM VAJRA KRODHA MAHA BALA HANA HANA DAHA
DAHA / PATCHA BiDHAM SAYA / DJATI LAMBO DHARI OUTCHOUCHMA KRODHA HOUM PÈ

Les mauvais rêves, les signes défavorables et les présages malé­fiques ; les
maras efféminés au-dessus, les esprits malfaisants en-dessous et les démons
courroucés au milieu ; ceux qui mettent ma vie en danger, ceux qui prennent
ma richesse, ceux qui me privent de ma dignité, ceux qui blessent mon
entourage, ceux qui portent atteinte à mes plaisirs et mérites, et ceux qui
provoquent en moi de la souffrance mentale :


Le mantra de la connaissance les interrompt tous ! La dague les poignarde !
Le marteau les martèle ! Le moudra les maîtrise !

NAMA SAMANTA BOUDDHA NAM / KAYA VAK TCHITA VAJRA NAM / OM GHA GHA GHA TAYA
GHA TAYA / SARVA DOUCHTAM MARAYA / (.tous ceux qui me font du mal) / MARAYA
PÈ PÈ / KILI KILA YA PÈ / SARVA PAPAM HOUM HOUM HOUM / VAJRA KILI KILA YA /
VAJRA DHAROD ADJNAYA PAYATI / KAYA VAK TCHITA VAJRA KiLA YA PÈ / OM AH
KRODHÉ KA MOUDGARA HOUM PÈ / OM VAJRA KRODHA MAHA BALA HANA HANA DAHA DAHA /
PATCHA BiDHAM SAYA / DJATI LAMBO DHARI OUTCHOUCHMA KRODHA HOUM PÈ

Ceux qui font des commérages sur rnoi, ceux qui me calomnient avec
méchanceté, ceux qui me couvrent de misères et de mal­heurs, ceux qui me
placent dans une position élevée symbolique, ceux qui m'entraînent dans une
position encore inférieure, ceux qui complotent contre moi pour agrandir
leur territoire, ceux qui m'attendent en embuscade, ceux qui nuisent à mes
biens, ceux qui volent mes richesses, ceux qui nuisent à mon bétail, ceux
qui font du mal à mon enfant chéri et ceux qui nuisent à mon com­pagnon de
vie :

Le mantra de la connaissance les interrompt tous ! La dague les poignarde !
Le marteau les martèle ! Le moudra les maîtrise !

NAMA SAMANTA BOUDDHA NAM / KAYA VAK TCHITA VAJRA NAM / OM GHA GHA GHA TAYA
GHA TAYA / SARVA DOUCHTAM MARAYA / (tous les ennemis malveillants et
fauteurs de troubles néfastes) / MARAYA PÈ PÈ / KILI KILA YA PÈ / SARVA
PAPAM HOUM HOUM HOUM / VAJRA KILI KILA YA / VAJRA DHAROD ADJNAYA PAYATI /
KAYA VAK TCHITA VAJRA KILA YA PÈ / OM AH KRODHÉ KA MOUDGARA HOUM PÈ / OM
VAJRA KRODHA MAHA BALA HANA HANA DAHA DAHA / PATCHA BIDHAM SAYA / DJATI
LAMBO DHARI OUTCHOUCHMA KRODHA HOUM PÈ


Ceux qui humilient la suprématie des Trois Joyaux, ceuxqui ébran­lent les
enseignements du Bouddha, ceux qui mettent en danger le corps de mon maître
vajra, ceux qui blessent mes frères et sours du Dharma, ceux qui mettent en
danger mon corps et aspirent à ma lignée, ceux qui s'enroulent autour du
corps comme un serpent, ceux qui démangent comme les cheveux sur la tête,
ceux qui me fixent avec des yeux méchants, ceux qui me parlent de façon
vulgaire et ceux qui ont un fort esprit de mauvaise inten­tion à mon égard :

Le mantra de la connaissance les interrompt tous y compris dans les dix
champs de destruction ! La dague les poignarde ! Le mar­teau les martèle !
Le moudra les maîtrise !

NAMA SAMANTA BOUDDHA NAM / KAYA VAK TCHITA VAJRA NAM / OM GHA GHA GHA TAYA
GHA TAYA / SARVA DOUCHTAM MARAYA / (toute la colère des ennemis du passé et
les pensées des ennemis futurs dirigés contre moi) / MARAYA PÈ PÈ / KILI
KILA YA PÈ / SARVA PAPAM HOUM HOUM HOUM / VAJRA KILI KILA YA / VAJRA DHAROD
ADJNAYA PAYAT! / KAYA VAK TCHITA VAJRA KILA YA PÈ / OM AH KRODHÉ KA MOUDGARA
HOUM PÈ / OM VAJRA KRODHA MAHA BALA HANA HANA DAHA DAHA / PATCHA BIDHAM SAYA
/ DJATI LAMBO DHARI OUTCHOUCHMA KRODHA HOUM PÈ

Les qualités de ce dharani sont inconcevables : en soufflant sur la terre,
la terre se craquelé ; en soufflant sur un rocher, le rocher s'effrite ; en
soufflant sur un arbre, l'arbre devient sec ; en souf­flant sur l'eau, l'eau
s'arrête ; en soufflant sur le feu, le feu s'éteint et en soufflant sur le
vent, le vent cesse. Aussi, quel besoin y a-t-il de mentionner [l'effet sur]
des êtres incarnés conscients ?"

(...)

10 juin 2010

J'accepte (le contrat tacite des gens qui dorment)

Cette page, cette vidéo et ce texte sont destinés à :



A toutes celles et ceux qui pensent qu'il ne sert à rien de vouloir changer le monde , et qu'il nous faut avoir une autre vision de ce monde qui va à sa perte, à cause de l'avidité de l'Homme et de son égoisme, ce monde soumis à ce systeme mortifère, ce monde qui n'a plus que pour seul maître ou seul dieu ... l' ARGENT,  ce monde qui aujourdhui est dominé et soumis par les nouvelles forces du mal: les forces du marché , notamment les marchés financiers ou"les banksters"

A toutes celles et ceux qui pensent qu'il suffit d'envoyer de la Lumière ou de l'Amour à tous ces êtres ignorants et malfaisants , pour qu'ils changent , ainsi qu'à tous ceux qui par leur comportement dicté aussi par l'avidité et l'égoisme (l'individualisme est le mot qui décrit cette attitude...) leur permettent d'accomplir leurs actes malefiques, qui nuit  au bonheur de l'Humanité...


sans vouloir faire autre chose, et surtout sans vouloir dire  haut et fort, dans leurs sermons et leurs preches que ces êtres malfaisants se trompent, et nous trompent en honorant et en servant les forces du marché...


Sans vouloir dire que sans la JUSTICE et le PARTAGE, le monde ne pourra pas changer... et qu'il ira à sa perte


Je dis que penser ainsi c'est comme se voiler la face, et se réfugier dans une spiritualité de supermarché , qui ressemble plus à du developpement personnel , (souvent vendu tres cher) que à de la transformation de son esprit , on énonce de belles idées, afin de ne rien faire , ne rien dire qui fache le systeme en place et donc ne pas s'exposer; c'est pour moi de la lacheté !

car si on ne s'oppose pas clairement à ces nouvelles forces du mal, on les accepte tacitement ! 


Amies et amis lisez ce texte , regardez cette vidéo et ensuite utilisez vos énergies à envoyer amour et lumière  pour réveiller tous ceux qui dorment  
http://www.syti.net/ContratTacite.html

CONTRAT TACITE DES GENS QUI DORMENT....

http://www.dailymotion.com/video/x3d4o6_j-accepte-le-contrat-tacite-des-gen#from=embed?start=12


"Mes chers amis,

Le 11 septembre marque le triste anniversaire d'une catastrophe hautement symbolique pour l'humanité.

Peu importe nos croyances ou nos idées politiques, le système mis en place dans notre monde libre repose sur l'approbation tacite d'une sorte de contrat passé avec chacun d'entre nous, dont voici dans les grandes lignes le contenu:


1) J'accepte la compétition comme base de notre système, même si j'ai conscience que ce fonctionnement engendre frustration et colère pour l'immense majorité des perdants.

2) J'accepte d'être humilié ou exploité à condition qu'on me permette à mon tour d'humilier ou d'exploiter quelqu'un occupant une place inférieure dans la pyramide sociale.

3) J'accepte l'exclusion sociale des marginaux, des inadaptés et des faibles car je considère que la prise en charge de la société a ses limites.

4) J'accepte de rémunérer les banques pour qu'elles investissent mes salaires à leur convenance, et qu'elles ne me reversent aucun dividende de leurs gigantesques profits (qui serviront a dévaliser les pays pauvres, ce que j'accepte implicitement). J'accepte aussi qu'elle prélèvent une forte commission pour me prêter de l'argent qui n'est autre que celui des autres clients.

5) J'accepte que l'on congèle et que l'on jette des tonnes de nourriture pour ne pas que les cours s'écroulent, plutôt que de les offrir aux nécessiteux et permettre à quelques centaines de milliers de personnes de ne pas mourir de faim chaque année.

6) J'accepte qu'il soit interdit de mettre fin à ses jours rapidement, en revanche je tolère qu'on le fasse lentement en ingérant ou en inhalant des substances toxiques autorisées par les états.

7) J'accepte que l'on fasse la guerre pour faire régner la paix.
J'accepte qu'au nom de la paix, la première dépense des états soit le budget de la défense. J'accepte donc que des conflits soient créés artificiellement pour écouler les stocks d'armes et faire tourner l'économie mondiale.

8) J'accepte l'hégémonie du pétrole dans notre économie, bien qu'il s'agisse d'une énergie coûteuse et polluante, et je suis d'accord pour empêcher toute tentative de substitution s'il s'avérait que l'on découvre un moyen gratuit et illimité de produire de l'énergie, ce qui serait notre perte.

9) J'accepte que l'on condamne le meurtre de son prochain, sauf si les états décrètent qu'il s'agit d'un ennemi et nous encouragent à le tuer.

10) J'accepte que l'on divise l'opinion publique en créant des partis de droite et de gauche qui passeront leur temps à se combattre en me donnant l'impression de faire avancer le système. j'accepte d'ailleurs toutes sortes de divisions possibles, pourvu qu'elles me permettent de focaliser ma colère vers les ennemis désignés dont on agitera le portrait devant mes yeux.

11) J'accepte que le pouvoir de façonner l'opinion publique, jadis détenu par les religions, soit aujourd'hui aux mains d'affairistes non élus démocratiquement et totalement libres de contrôler les états, car je suis convaincu du bon usage qu'ils en feront.

12) J'accepte l'idée que le bonheur se résume au confort, à l'amour, au sexe, et la liberté d'assouvissement de tous les désirs, car c'est ce que la publicité me rabâche toute la journée. Plus je serai malheureux et plus je consommerai: je remplirai mon rôle en contribuant au bon fonctionnement de notre économie.

13) J'accepte que la valeur d'une personne se mesure à la taille de son compte bancaire, qu'on apprécie son utilité en fonction de sa productivité plutôt que de sa qualité, et qu'on l'exclue du système si elle n'est plus assez productive.

14) J'accepte que l'on paie grassement les joueurs de football ou des acteurs, et beaucoup moins les professeurs et les médecins chargés de l'éducation et de la santé des générations futures.

15) J'accepte que l'on mette au banc de la société les personnes âgées dont l'expérience pourrait nous être utile, car étant la civilisation la plus évoluée de la planète (et sans doute de l'univers) nous savons que l'expérience ne se partage ni ne se transmet.

16) J'accepte que l'on me présente des nouvelles négatives et terrifiantes du monde tous les jours, pour que je puisse apprécier a quel point notre situation est normale et combien j'ai de la chance de vivre en occident. Je sais qu'entretenir la peur dans nos esprits ne peut être que bénéfique pour nous.

17) J'accepte que les industriels, militaires et politiciens se réunissent régulièrement pour prendre sans nous concerter des décisions qui engagent l'avenir de la vie et de la planète.

18) J'accepte de consommer de la viande bovine traitée aux hormones sans qu'on me le signale explicitement. J'accepte que la culture des OGM se répande dans le monde entier, permettant ainsi aux trusts de l'agroalimentaire de breveter le vivant, d'engranger des dividendes conséquents et de tenir sous leur joug l'agriculture mondiale.

19) J'accepte que les banques internationales prêtent de l'argent aux pays souhaitant s'armer et se battre, et de choisir ainsi ceux qui feront la guerre et ceux qui ne la feront pas. Je suis conscient qu'il vaut mieux financer les deux bords afin d'être sûr de gagner de l'argent, et faire durer les conflits le plus longtemps possible afin de pouvoir totalement piller leurs ressources s'ils ne peuvent pas rembourser les emprunts.

20) J'accepte que les multinationales s'abstiennent d'appliquer les progrès sociaux de l'occident dans les pays défavorisés. Considérant que c'est déjà une embellie de les faire travailler, je préfère qu'on utilise les lois en vigueur dans ces pays permettant de faire travailler des enfants dans des conditions inhumaines et précaires. Au nom des droits de l'homme et du citoyen, nous n'avons pas le droit de faire de l'ingérence.

21) J'accepte que les hommes politiques puissent être d'une honnêteté douteuse et parfois même corrompus. Je pense d'ailleurs que c'est normal au vu des fortes pressions qu'ils subissent. Pour la majorité par contre, la tolérance zéro doit être de mise.

22) J'accepte que les laboratoires pharmaceutiques et les industriels de l'agroalimentaire vendent dans les pays défavorisés des produits périmés ou utilisent des substances cancérigènes interdites en occident.

23) J'accepte que le reste de la planète, c'est-à-dire quatre milliards d'individus, puisse penser différemment à condition qu'il ne vienne pas exprimer ses croyances chez nous, et encore moins de tenter d'expliquer notre Histoire avec ses notions philosophiques primitives.

24) J'accepte l'idée qu'il n'existe que deux possibilités dans la nature, à savoir chasser ou être chassé. Et si nous sommes doués d'une conscience et d'un langage, ce n'est certainement pas pour échapper à cette dualité, mais pour justifier pourquoi nous agissons de la sorte.

25) J'accepte de considérer notre passé comme une suite ininterrompue de conflits, de conspirations politiques et de volontés hégémoniques, mais je sais qu'aujourd'hui tout ceci n'existe plus car nous sommes au summum de notre évolution, et que les seules règles régissant notre monde sont la recherche du bonheur et de la liberté de tous les peuples, comme nous l'entendons sans cesse dans nos discours politiques.

26) J'accepte sans discuter et je considère comme vérités toutes les théories proposées pour l'explication du mystère de nos origines. Et j'accepte que la nature ait pu mettre des millions d'années pour créer un être humain dont le seul passe-temps soit la destruction de sa propre espèce en quelques instants.

27) J'accepte la recherche du profit comme but suprême de l'Humanité, et l'accumulation des richesses comme l'accomplissement de la vie humaine.

28) J'accepte la destruction des forêts, la quasi-disparition des poissons de rivières et de nos océans. J'accepte l'augmentation de la pollution industrielle et la dispersion de poisons chimiques et d'éléments radioactifs dans la nature. J'accepte l'utilisation de toutes sortes d'additifs chimiques dans mon alimentation, car je suis convaincu que si on les y met, c'est qu'ils sont utiles et sans danger.

29) J'accepte la guerre économique sévissant sur la planète, même si je sens qu'elle nous mène vers une catastrophe sans précédent.

30) j'accepte cette situation, et j'admets que je ne peux rien faire pour la changer ou l'améliorer.

31) J'accepte d'être traité comme du bétail, car tout compte fait, je pense que je ne vaux pas mieux.

32) J'accepte de ne poser aucune question, de fermer les yeux sur tout ceci, et de ne formuler aucune véritable opposition car je suis bien trop occupé par ma vie et mes soucis. J'accepte même de défendre à la mort ce contrat si vous me le demandez.

33) J'accepte donc, en mon âme et conscience et définitivement, cette triste matrice que vous placez devant mes yeux pour m'empêcher de voir la réalité des choses. Je sais que vous agissez pour mon bien et pour celui de tous, et je vous en remercie.


Si vous êtes contre, vous pouvez toujours mettre en oeuvre les ressources de l'amitié et de l'amour, de la fraternité et de la responsabilité partagée, réfléchir, concevoir, oser et tisser, comme le permet l'Internet... tout retard rapproche du néant."


Fait par amitié sur la Terre, le 11 septembre 2003.

ET TOI TU ACCEPTES ?

Enfin, voici une superbe vidéo  à voir, à revoir et à diffuser... ce sont des "grands" sages qui nous parlent en direct! Ceux là sont de véritables êtres spirituels !Des êtres de lumière !!!


http://www.dailymotion.com/video/xb50gc_prise-de-conscience_news

5 juin 2010

Deva Premal and Miten - Gayatri Mantra

Tres belle pratique Hindoue, de purification de lieux pollués par les Hommes... tres belle musique très relaxante aussi, pour méditer

Aum Bhur Bhuva Svah
Tat Savitur Varenyam
Bhargo Devasya Dhimahi
Dhiyo Yo Naha Prachodayat


O Lord, You are the protector of life and of breath,
dispeller of miseries and bestower of happiness.
You are the creator and the most acceptable intelligence, possessing eternal qualities.
May Your qualities and Your inspiration pass to us.


http://www.youtube.com/watch?v=d63COahIpVM&feature=player_embedded
 

Rejoignez les pratiquants du Gayatri Mantra en chantant le Gayatri Mantra pour l’éveil de tous les êtres. Vous pouvez également inclure les lieux qui ont besoin d’un éveil spirituel et d’une aide humanitaire suite à des désastres naturels, catastrophes et lieux qui ont été affectés par des chocs anti écologiques.
Tout le monde peut participer en chantant ce merveilleux mantra. Vous n’avez pas besoin d’être hindou.
Mère Gayatri a promis l’éveil de tous les mondes, le mantra n’est pas sectaire donc tout le monde peut se joindre et chanter.

http://planeteorynx.over-blog.com/pages/GAYATRI_MANTRA-426445.html