En train de devenir... Comment lâcher prise,tout en ne lâchant rien

Blog de Tâm Chân Hanh (Action Juste du Cœur)-un bouddhiste engagé plutôt du coté "extrême gauche" (la Gauche radicale , ANTI-CAPITALISTE) - pour un autre monde possible, plus juste, plus fraternel et plus humain.

31 mars 2017 : Depuis mon départ à la retraite ...

il y a 2 mois
Qu'ai je fait de mes journées?
Rien ou presque rien, à première vue (de celles et ceux qui ne me connaissant pas, me voyaient m'enfermer chez nous (...)

31 décembre 2009

Voeux pour la nouvelle année: Puisse le Christ revenir sur Terre


Ou plutôt, puisse t'il se manifester, puisqu'il est déjà parmi nous, et pour cela puisse le LIBRE ARBITRE DE L' HOMME qui lui a été donné, puisse le désirer ardemment...






 

La grande Invocation 
(vidéo)  http://www.youtube.com/watch?v=ffu9vLIs7cI


Du point de Lumière dans la Pensée de Dieu,
Que la lumière afflue dans la pensée des hommes,
Que la lumière descende sur la Terre. 


Du point d'Amour dans le Coeur de Dieu,
Que l'amour afflue dans le coeur des hommes,
Puisse le Christ revenir sur Terre. 


Du centre où la Volonté de Dieu est connue,
Que le dessein guide le faible vouloir des hommes.
Le dessein que les Maîtres connaissent et servent.



Du centre que nous appelons la race des hommes,
Que le Plan d'Amour et de Lumière s'épanouisse,
Et puisse-t-il sceller la porte de la demeure du mal.

Que Lumière, Amour et Puissance
Restaurent le Plan sur la Terre. 





* Publiée pour la première fois en 1945 par Alice A. Bailey

Notre monde  qui court à sa perte par la faute des Hommes et de leur égo (Satan ou le Mal)  démesuré avide de pouvoir et d'argent... a un besoin urgent d'un "sauveur" c'est à dire d'un nouveau prophete ( un sage et non le créateur d'une nouvelle religion)  pour leur (nous) faire de nouveau découvrir la sagesse et l'Amour

Qu'il s'appelle Jesus le Christ, comme dans cette Prière universelle,  Maitreya le Bouddha de l'Amour , ou Madhi ( pour nos frères Musulmans), ou qu'il soit un inconnu... qu'il soit religieux ou laic peut importe  pour moi ...

Nous avons tant besoin de LUI (ou d'ELLE ) pour nous aider à nous LIBERER de cette DICTATURE de l'ECONOMIE...
qui nous asservit.


  Puisse le Christ revenir sur Terre
C'est mon voeu pour la nouvelle année
 

Qui est Maitreya ?
envoyé par partageinternational. - Regardez les vidéos .
http://www.dailymotion.com/video/x9p3nm_qui-est-maitreya-y_webcam




Très bientôt maintenant, Maitreya, l’Instructeur mondial, émergera publiquement et nous montrera que le partage est la clé qui sauvera le monde.
http://www.dailymotion.com/video/x9p3fn_le-partage-sauvera-le-monde_webcam



MAIS POUR CELA NOUS DEVONS SUSCITER DE LA PART  DE L'HUMANITE 
(ou au moins d'une bonne partie) 
QUI N'EN PEUT PLUS DE CE CAPITALISME MORTIFERE
L'ESPOIR DE SON EMERGENCE




Un proverbe chinois dit:  » Un flocon de neige ne pèse rien, mais quand des milliers de flocons de neige s’abattent sur une branche de cerisier, la branche plie et casse.  » Cette branche c'est ce capitalisme mortifère, et les flocons de neige, c'est nous, 
 à nous de faire venir les quelques flocons qui manquent pour qu' IL vienne et que cette branche pourrie casse ...

  
il suffit de nous unir autant dans la pensée que dans l’action, pour changer ce monde et lui redonner l’harmonie à laquelle chacun aspire.


L'ESPOIR mais aussi LA JOIE


JOIE d'être tous ensemble sur ce chemin de lumière


JOIE exprimée par ces chants que j'aime tant et qui me parlent 
tellement




http://www.youtube.com/watch?v=UvYIjFtPQEk&feature=related



Nous vaincrons, nous triompherons

- Pete Seeger

Nous triompherons
Nous triompherons
Nous triompherons un jour
Du plus profond de mon cœur
Je veux croire
Nous triompherons un jour
http://michel1955.blogspot.com/2009/01/partage-de-nol-avec-notre-sangha.html


Un des plus grands artiste de notre temps 


PUISSE LE CHRIST REVENIR SUR TERRE
PUISSE S'OUVRIR DANS LE COEUR DES HOMMES
LE JOYAU DU LOTUS


Om Mani Padme Hum

السلام عليك
Salam Alaykum
Que l'Amour et la Paix soient dans nos coeurs







13 décembre 2009

Inviter la cloche...Etre présent

enseignement du maître Zen Vietnamien Thich-Nhat-Hanh du 11 avril 2009 au village des Pruniers jour du déces de Marie Madeleine, et veille de Paques...

que nous avons écouté aujourdhui, 13 decembre, lors de notre journée de pleine conscience au centre de Yoga de Montauban,



"La pleine conscience (en sanscrit "smirti", en vietnamien "niem") est l'énergie qui nous aide à être présent, ici et maintenant , c'est l'énergie de Dieu, du Saint Esprit, car si on est habité par le Saint Esprit, on est vivant.

le son de la cloche, nous aide à revenir à la pleine conscience, à redevenir vivant, à la resurrection
Le son de la cloche de pleine conscience, c'est la voix de JESUS ou du BOUDDHA qui nous appelle à la vie

l'invitation commence par un demi son de cloche qui nous avertit que le vrai son va venir, le temps d'une inspiration et d'une expiration 7 à 8secondes, pour se préparer à recevoir le vrai son, et arreter le vagabondage de notre esprit.

la cloche nous invite à écouter avec le corps et l'esprit (nama-rupa) car le corps n'est pas possible sans l'esprit et inversement...
La cloche nous invite à la concentration (Samadhi) et à la Comprehension -Sagesse (Prajna)

Pour illustrer ce très bel enseignement, une magnifique vidéo en anglais: THE GREAT BELL CHANT .... ou autre titre : THE END OF SUFFURING 
texte lu par THAY quelle belle voix !


The Great Bell Chant from R Smittenaar on Vimeo.
http://vimeo.com/6518109

May the sound of this bell penetrate deep into the cosmos
Even in the darkest spots living beings are able to hear it clearly
So that all suffering in them ceases, understanding comes to their heart
And they transcend the path of sorrow and death.

The universal dharma door is already open
The sound of the rising tide is heard clearly
The miracle happens
A beautiful child appears in the heart of the lotus flower
One single drop of this compassionate water is enough to bring back the refreshing spring to our mountains and rivers.

Listening to the bell I feel the afflictions in me begin to dissolve
My mind calm, my body relaxed
A smile is born on my lips
Following the sound of the bell, my breath brings me back to the safe island of mindfulness
In the garden of my heart, the flowers of peace bloom beautifully.


Puisse, le son de cette cloche pénétrer au plus profond du cosmos!

Puisse dans les lieux les plus sombres, des êtres vivants entendre clairement la voix de l'éveillé;

Que toute souffrance cesse en eux, que la compréhension éclaire leur coeur
Et qu'ils transcendent le royaume de la douleur et la mort.

La porte du dharma universel est déjà ouverte
Le son de la marée montante se fait entendre clairement
Le miracle s'est produit
Une belle enfant est née dans le coeur de la fleur de lotus.
Une seule goutte de compassion suffit pour nous ramener la fraicheur du printemps ,  de nos montagnes et de nos rivières.

Ecoutant le son de la cloche, je sens en moi les afflictions  se dissoudre peu à peu
Mon esprit se calme, mon corps se détend
Un sourire naît sur mes lèvres,
Concentré sur le son de la cloche, ma respiration me ramène en
pleine conscience dans la sécurité de mon île interieure ...

Dans le jardin de mon coeur,  la paix éclot comme une fleur.





télécharger sur votre ordi la cloche de la pleine conscience







11 décembre 2009

« Kapital circus » Spectacle de rue à Montauban

qui sera donné ce samedi 12 décembre sur le marché, ceci dans  l'optique des mobilisations autour du sommet de Copenhague sur le réchauffement climatique
d'après un sketche d'Attac ..
 http://www.attac.org/fr/groups/la-forme-du-fond/wiki/kapital-circus

Descriptif du sketch « Kapital circus » à la sauce Tarn et Garonne par Michèle B.


Nicolas avec son tambour en bandoulière rameute la population. Il prévoit de
se grimer et d’enfiler des éléments du costume de Robin des Bois.
Certaines phrases de son boniment : « Une farce sur la vie moderne, une
comédie capitale, mieux que la télé-réalité »
, et nous avons rajouté ensuite
(après le départ de Nicolas) : « du strip-tease, des chansons, de la
musique »



Les personnages : Catherine (la capitaliste) cherche des vêtements fluo et
de préférence pailletés verts à cacher sous son costume noir (y compris le
bas).
Jeannine sera la scientifique en blouse blanche.


Les consommateurs : Moi avec de très gros bigoudis fluo sur la tête, je serai la caricature de
la ménagère.

Michel Nguyen , Jeannine lui prête une
casquette à carreaux. Michel est le consommateur sourcilleux, critique



Nicolas vient à présent tout près de la « scène » : « Attention, mesdames et
messieurs, le spectacle va commencer ».



La scientifique dispose les continents sur du papier bleu : Elle crie :
« L’Amérique, l’Europe et l’Asie, l’Afrique, l’Australie »
Puis elle se place à côté du « Terremomètre ». Elle montre le curseur qui
est tout en bas, elle crie :
«  Au début la température de la terre était convenable » .


La capitaliste installe son usine (dans un caddie) et sa poubelle sur la
terre.
Elle crie : «Mesdames et messieurs, bienvenue dans le monde de la
consommation, bienvenue dans le monde des bonnes affaires, bienvenue dans le
monde de la promotion, Bienvenue à Kapital Circus ».

Elle essaie de vendre une voiture au premier consommateur : « Voici une
magnifique voiture qui rendra jaloux tous vos voisins, avec 180 CV sous le capot».

Pour moi : « Voici une magnifique voiture avec un coffre énorme pour ranger vos courses ».

Moi : « Ah oui, oui, je veux, de suite, de suite !! » Je trépigne
Je me mets de ¾, je montre la voiture (entre Catherine et moi), je passe la
main sur la voiture, « Oh, elle est belle, elle est belle, et ça, qu’est-ce
que c’est ? »

Catherine : « Oh, ça, rien !! »
Le consommateur, méfiant: « C'est bien cher et 180 cv, en ai-je vraiment
besoin? »

Catherine :« Je vous assure, c’est dans la fiche du constructeur ».
Michel montrant le sac carbone attaché : « Qu’est-ce que c’est que ça ? »
Catherine : « ça ? Ce n’est rien ! »
Elle donne la voiture à Michel, puis : « Vous me devez tant »
Michel sort des billets de ses poches et les lui donne.

Quand je me fais arrêter par Jeannine.
« Qu’est ce que c’est que ça ? »
«Ben, une voiture » J
eannine (attitude qui montre que évidemment elle savait
que c’était une voiture)
« non, ça ? »
« ça ? Ce n’est rien ! »
« Ce n’est pas rien, c’est du CO2, et le CO2 ce n’est pas pour vous, c’est
pour la planète ».

Jeannine arrache le sac et le jette sur la terre.
. Jeannine monte le niveau du thermomètre d’1/2 cran à chaque passage devant
elle.



A partir du deuxième tour, les consommateurs avancent moins vite, ils ont du
mal à pousser leur caddie. Cette fois-ci, Catherine propose une télé : « Superbe télé qui sera votre fenêtre sur le monde, que de vraies infos
sélectionnées par nos spécialistes, les plus belle publicités… »

Michel: « Ma vieille télé marche encore très bien, et ai je vraiement besoin
de tous ces gadgets?»


Quand j’arrive devant Jeannine, je m’arrête seule, quand elle me demande ce
que c’est que ce sac attaché, attitude qui montre que j’ai oublié : « Ben,
euh… »

Après le passage des consommateurs devant la scientifique, celle-ci monte le
curseur.


Au troisième tour
, les consommateurs s’appuient sur leur caddie, ils s’éventent,
s’essuient,
Pour moi : «  De quoi stocker toutes vos courses et même plus, on ne sait jamais !! »
Je me passe le frigo sur le visage pour me rafraîchir
Cette fois-ci devant la scientifique, je dis agacée : « Oui, oui, je sais, c’est
du CO2, oui c’est pour la planète. »
Je hausse les épaules, je m’en moque.
Michel dit à Catherine : « On a chaud, on a chaud!!! »
Catherine pour Michel: « Je sais qu’il fait chaud, justement voici un
magnifique frigo américain de 300l ! »

Michel : : « Je n'ai pas besoin de 300 litres, avez vous plus petit? »
il prend et paye quand même
Après le passage des consommateurs devant la scientifique, celle-ci monte le
curseur.


Au 4ème tour les consommateurs se traînent sur les genoux, Catherine les
exhorte à avancer : « Continuez, il n’y a pas d’autre alternative, allez,
plus vite, plus vite ! »

J’essaie d’avancer alors que Michel est déjà arrêté, je cogne mon caddie
contre celui de Michel.
On entend un bruitage de carambolage.
Nous sommes à genoux, appuyés sur nos caddies, de profil par rapport au
public, arrêtés devant la terre.
La capitaliste : « C’est la crise !! Que faire ? Je dois trouver une bonne
idée….il faut rendre le capitalisme plus attrayant, plus sexy, il faut lui donner une touche de…. VERT »

Catherine commence son strip-tease sur une musique adaptée !!
Puis elle enlève le carton de l’usine noire et apparaît dessous l’usine
verte.



Les consommateurs lèvent la tête aux premières notes de musique et se lèvent
quand Catherine est prête.
Au premier tour,


Pour moi : « Approchez, approchez, vous savez ce que c’est la prime à la casse ? »
Moi : « Non »
« Si vous me rapportez votre vieille voiture, vous économisez 1000€ sur le prix de cette magnifique voiture qui ne pollue pas ! »
Je me précipite avec ma vieille voiture noire et quand elle me tend la verte
: « Oh oui, je veux, je veux, je veux !!! »
Catherine : « Et vous avez deux voitures pour le prix d’une !! »
Catherine propose une voiture verte à Michel :
« Profitez de la prime à la casse, voici un magnifique 4x4 écologique. »
Michel : « un 4*4, vous etes sure que ca pollue moins?. »
Catherine : « Mais celle-ci fonctionne à l’électricité, aux bio carburants et à l’hydrogène. Avec Kyoto et Copenhague, même le CO2 devient vert !! »
Michel lui donne sa voiture noire .
« Comme on doit restaurer l’économie, je vous propose deux voitures pour le prix d’une. »


Arrivée devant la scientifique :
« Qu’est-ce que vous avez là ? »
« Deux voitures qui ne polluent pas. »

Jeannine : « Votre objet vert émet deux fois moins de CO2, mais vous en avez deux fois plus ! » Moi attitude de celle qui n’y comprend rien.


2eme tour La télé verte : Catherine propose une télévision écologique.
Pour moi :
« Regardez cette magnifique télévision avec écran plasma, plat, extra plat, raplapla »
Moi : « Oh, elle est belle !!! »
Moi devant la scientifique : « deux télés écologiques »


Catherine à Michel: « Votre ancienne télé consommait beaucoup trop d’électricité,
celle-ci a un superbe écran plat LCD 32x18 avec 12 millions de chaînes !
Plus besoin de sortir de chez vous. »
Michel : « Pourquoi 2 télévisions, j'en ai assez d'une»
Catherine:« pour les matchs de foot... et la paix des ménages»

Nous avançons moins vite sous le capitalisme vert que sous le noir (il fait
chaud).
Au 3ème tour Le frigo vert : « Un magnifique frigo basse consommation »


Pour moi : « Votre vieux frigo ne vous rafraîchissait pas assez, essayez
celui-ci, il commande lui même sur Internet vos bons petits plats préparés à partir d’OGM »

Je me passe le frigo sur le visage pour me rafraîchir
Michel : « Mais il rafraîchit encore très bien mon frigo ! »
Catherine, « celui-ci sera plus efficace et surtout écologique ! »
, les consommateurs n’ont plus d’argent, ils retournent leurs poches,
Catherine leur promet des prêts.
Moi devant la scientifique : « Oui, je sais, ça consomme deux fois moins,
mais il y en a deux fois plus, et le CO2 ce n’est pas pour moi, c’est pour la planète. »



Là aussi les consommateurs ont chaud à partir du 2ème tour, au 4ème tour,
ils se traînent par terre.
Catherine : « La croissance, il faut continuer ! »
Michel : « Il fait trop chaud ! »
Catherine essaie de le fouetter pour le faire se lever.


Michel regarde autour de lui et découvre un vélo, une pomme et un
livre vert, Michel : « je ne veux plus de cette croissance insoutenable, un autre monde est possible»il part à contre courant, très
lentement au début, il fait encore chaud .
Je le regarde, je me lève et munie moi aussi d’une pomme et d’un livre vert,
je le suis.
Les objets de la fin : le vélo, deux vraies pommes et deux livres
verts devront se trouver en dehors du cercle.


A chaque tour que nous faisons, la scientifique enlève des sacs de CO2 de
sur la terre, elle les met à la poubelle et descend le curseur de la
température, nous tournons donc de plus en plus vite. Pendant ce temps,

Catherine se ratatine jusqu’à s’écrouler par terre, au dernier tour, les
deux consommateurs se tiennent sur le côté opposé à Jeannine, tous trois
regardent Catherine à terre, on compte 5 secondes sans bouger, puis
Catherine se lève et nous chantons tous la chanson finale.
http://musique.ados.fr/Yannick-Noah/Aux-Arbres-Citoyens-t113036.html





Puisqu'il faut changer les choses
Aux arbres citoyens !
Il est grand temps qu'on propose
Un monde pour demain !





9 décembre 2009

MEDITATION DU PROCESSUS DE LA MORT


Faite à l'Institut Vajra Yogini de Lavaur dans le Tarn, pendant le week end d'enseignement de Lama Guéshé Lobsang Tengyé :  Mort et Renaissance 
Inclue, imprimée en gras, est la méditation pour nous familiariser avec l'expérience des huit visions internes, à faire chaque soir avant de s'endormir.
Les quatre éléments (terre, eau, feu, air) cessent de fonctionner, depuis le plus grossier jusqu'au plus subtil, tandis que les cinq agrégats (forme, sensations, discernement, facteurs volitionels conditionnés et consciences) se résorbent et les quatre premières sagesses fondamentales (semblables au miroir, d'égalité, d'analyse, d'accomplissement des activités) se dissolvent dans la cinquième, la sagesse fondamentale de la source de réalité. Associés à ceci, certains phénomènes externes et internes, que l'on connaît comme les huit signes de dissolution, se manifestent.

Lorsque nous méditons sur ce processus de la mort, nous pouvons le faire, afin de rendre l'expérience plus réelle, comme une répétition de notre mort. Imaginons donc un scénario au cours duquel nous nous trouvons soudain confrontés à notre propre mort. Nous pouvons, par exemple, être sur un ht d'hôpital, entouré d'infirmières, de médecins, avec peut-être des parents ou amis agrippant notre main, observant avec angoisse notre visage... Nous sommes sur le dos, contemplant le plafond et nous demandant ce qui va se passer...

Ayant assumé la « position du lion » (couché sur notre côté droit, la jambe gauche étendue au dessus de la jambe droite, le bras gauche étendu, posé sur notre côté gauche et notre jambe gauche, la main droite sous notre joue droite, le bout de l'annuaire droit bouchant—si possible- la narine droite), nous formulons d'abord -oralement et/ou mentalement- notre souhait le plus cher au moment de notre mort ; notre aspiration fervente pour notre prochaine renaissance :


« Puisse-je renaître dans une précieuse Parfaite Renaissance Humaine, la meilleure forme de vie possible, qui me permettra de continuer mon entraînement dans la transformation de mon esprit, dans l'objectif de réaliser très rapidement l'état ultime de mon esprit, l'Eveil Complet d'un Bouddha Omniscient, afin de pouvoir guider tous les êtres vivants hors de leurs souffrances et vers leur propre bonheur temporaire et ultime. »
Etant demeuré sur cette pensée puissante pendant un moment, nous commençons la méditation des huit expériences internes du processus de notre mort :


1- L'élément terre se dissout - perte des forces physiques.

- Quand l'élément terre perd de sa force, le corps s'amaigrit, les membres se relâchent et il peut arriver d'avoir la sensation d'une chute subite ou que le corps s'affaisse sous la terre.
- Quand l'agrégat de la forme se résorbe, les membres se rétractent, le corps s'affaiblit, perd ses facultés ; son éclat et sa couleur diminuent et toute sa force se dissipe.
- Quand le sagesse fondamentale semblable au miroir se résorbe, la vue se trouble et s'obscurcit.
- Au niveau du sens visuel, on ne peut plus ni ouvrir, ni fermer les yeux.
- Le signe interne est une apparence de mirage.


 • Je fais l'expérience de la vision interne d'un mirage bleuâtre-argenté.
• La vision suivante sera celle de la fumée.
• A la fin de ce processus, je ferai l'expérience de la claire lumière de la mort : l'union indivisible d'une béatitude infinie et de la sagesse qui perçoit la vacuité d'existence intrinsèque, la véritable nature de tout ce qui existe.
2- L'élément eau se dissout — perte des sensations.

- Quand l'élément eau perd sa force, la salive, la sueur, l'urine, le sang, etc., s'assèchent considérablement ; la bouche s'assèche.
- Quand l'agrégat des sensations se résorbe, la conscience corporelle ne peut plus expérimenter les trois types de sensations qui accompagnent les consciences sensorielles.
- Quand la sagesse fondamentale d'égalité (notre conscience ordinaire attentive aux sensations agréables, désagréables ou neutres) se dissout, on perd toute capacité d'attention aux sensations qui accompagnent la conscience mentale.
- Au niveau du sens auditif, on n'entend plus les sons, ni externes, ni internes.
- Le signe interne est une apparence de fumée.

• Je fais l'expérience de la vision interne d'une masse de fumée (comme celle emplissant une pièce ou comme les grosses volutes de fumée s'échappant d'une cheminée).
• La vision précédente était celle du mirage.
• Je suis en train de faire l'expérience de la vision de la fumée.
• La vision suivante sera celle des étincelles.
• A la fin de ce processus, je ferai l'expérience de la claire lumière de la mort : l'union indivisible d'une béatitude infinie et de la sagesse qui perçoit la vacuité d'existence intrinsèque, la véritable nature de tout ce qui existe.

3- L'élément feu se dissout - perte du discernement.
- Quand l'élément feu perd sa force, la digestion de nourriture et de boisson cesse, les mains et les pieds se refroidissent.
- Quand l'agrégat du discernement se résorbe, je ne suis plus du tout concerné par les affaires de mes proches.
- Quand la sagesse fondamentale d'analyse se dissout, je ne peux reconnaître les visages de mes proches, ni me rappeler $
- Au niveau du sens olfactif, l'odorat disparaît ; l'inspiration s'affaiblit tandis que l'expiration se renforce et s'allonge.
- Le signe interne est une apparence de lucioles ou d'étincelles dans la fumée.

• Je fais l'expérience de la vision interne d'étincelles (comme celles, dans la fumée, d'un feu flamboyant ou comme les particules de suie incandescentes au fond d'une cheminée).
• La vision précédente était celle de la fumée. » Je fais l'expérience de la vision d'étincelles.
• La vision suivante sera celle de la lumière vacillante.
• A la fin de ce processus, je ferai l'expérience de la claire lumière de la mort : l'union indivisible d'une béatitude infinie et de la sagesse qui perçoit la vacuité d'existence intrinsèque, la véritable nature de tout ce qui existe.


4- L'élément air se dissout - perte des intentions.

- Quand l'élément air perd sa force, les dix vents partent vers le cœur ;
 la respiration cesse.
- Quand l'agrégat des facteurs volitionels (facteurs conditionnés) se résorbe, on ne peut plus agir physiquement ni percevoir le rugueux ou le lisse.
- Quand la sagesse fondamentale d'accomplissement des activités se dissout, on ne peut percevoir les activités du monde extérieur, ses objectifs, etc.
- Au niveau du sens gustatif, la langue s'épaissit et se raccourcit ; elle bleuit à la base.
- Le signe interne est une apparence de lumière vacillante sur le point de disparaître.

• Je fais l'expérience de la vision interne d'une lumière vacillante sur le point de disparaître (comme la lumière d'une flamme de bougie qui est en train de s'éteindre ou d'une faible lumière au fond d'un puits sombre).
• La vision précédente était celle des étincelles.
• Je suis en train de faire l'expérience de la lumière vacillante.
• La vision suivante sera celle de l'apparence blanche.
• A la fin de ce processus, je ferai l'expérience de la claire lumière de la mort : l'union indivisible d'une béatitude infinie et de la sagesse qui perçoit la vacuité d'existence intrinsèque, la véritable nature de tout ce qui existe.

5- Dissolution de la conscience conceptuelle (grossière) : l'esprit d'apparence blanche.

(Elle est suivie par la dissolution en trois étapes de la conscience non-conceptuelle subtile, mais encore dualiste).
- Quand l'agrégat de la conscience s'absorbe, les quatre-vingt conceptions se dissolvent, les dernières pensées cessent.
- La cause de l'apparence : les vents des canaux gauche et droit, au dessus du chakra du cœur, pénètrent dans le canal central au sommet de la tête.
- Le signe interne est une apparence de claire vacuité, emplie de lumière blanche.

• Je fais l'expérience de la vision interne de l'apparence blanche (comme un ciel clair et vide, inondé par la lumière pâle et intense de la pleine lune).
• La vision précédente était celle de la lumière vacillante.
• Je suis en train de faire l'expérience de l'apparence blanche.
• La vision suivante sera celle de l'accroissement rouge.
• A la fin de ce processus, je ferai l'expérience de la claire lumière de la mort : l'union indivisible d'une béatitude infinie et de la sagesse qui perçoit la vacuité d'existence intrinsèque, la véritable nature de tout ce qui existe.

6- L'esprit d'apparence blanche se dissout : l'esprit d'accroissement rouge.
- La cause de l'apparence : les vents des canaux gauche et droit au dessous du chakra du cœur pénètrent dans le canal central à la base de la colonne vertébrale.
- Le signe interne est une apparence de claire vacuité, emplie de lumière rouge.
•Je fais l'expérience de la vision interne de l'accroissement rouge (comme un vaste
ciel clair et vide, inondé par la lumière rouge orangée d'un coucher de soleil). • La vision précédente était celle d'apparence blanche.

• Je suis en train de faire l'expérience d'accroissement rouge.
• La vision suivante sera celle de proche obtention noire.
• A la fin de ce processus, je ferai l'expérience de la claire lumière de la mort : l'union indivisible d'une béatitude infinie et de la sagesse qui perçoit la vacuité d'existence intrinsèque, la véritable nature de tout ce qui existe.

7- L'esprit d'accroissement rouge se dissout : l'esprit de proche obtention noire.

- La cause de l'apparence : les vents supérieurs et inférieurs se rassemblent au niveau du chakra du cœur et pénètrent la goutte dans le chakra du cœur.
- Le signe interne est, au départ, une vacuité emplie d'une obscurité dense ; c'est ensuite comme si l'on perdait conscience.

• Je fais l'expérience de la vision interne de proche obtention noire (expérience d'un vide très vaste, dans une obscurité totale, qui se termine dans un moment de perte complète de conscience).
• La vision précédente était celle d'accroissement rouge.
• Je suis en train de faire l'expérience de proche obtention noire.
• Je suis arrivé au seuil de l'expérience de la claire lumière de la mort : l'union indivisible d'une béatitude infinie et de la sagesse qui perçoit la vacuité d'existence intrinsèque, la véritable nature de tout ce qui existe.

8- L'esprit de proche obtention noire se dissout : l'esprit de la claire lumière de la mort.

-La cause de l'apparence : tous les vents se résorbent dans le vent très subtil porteur de vie, à l'intérieur de la goutte indestructible dans le chakra du cœur.
- Le signe interne est une apparence de vacuité très claire, l'esprit de la claire lumière de la mort.

Je suis l'esprit de la claire lumière de la mort, luminosité pure primordiale, la conscience la plus subtile qui se manifeste dans l'expérience d'un ciel d'automne à l'aube, infini et totalement vide, parfaitement clair et lumineux : l'union indivisible d'une béatitude infinie et de la sagesse qui perçoit la vacuité d'existence intrinsèque, la véritable nature de tout ce qui existe.
Je m'endors dans cet état d'esprit.
*************************
En me réveillant, j'imagine mon ami spirituel personnel (ou, à défaut d'avoir établi une telle relation, Bouddha Shakyamouni) qui apparaît devant moi pour m'exhorter et m'encourager de la façon suivante :


« Ne sois pas indifférent, ne soit pas paresseux ! Ne t'attache pas aux occupations futiles de cette vie-ci ! Ne vise pas ta propre libération de la souffrance, mais charge toi plutôt de la pleine responsabilité d'atteindre très rapidement l'Eveil d'un Bouddha afin de pouvoir libérer tous les êtres vivants de leurs souffrances, les amenant à la paix sereine de l'esprit. »

Conçu par Thoubten Lobsang, inspiré par l'enseignement oral de Kyabje Song Rinpoche, reçu en 1982 à Toushita / Dharamsala, puis par les méditations conçues par le vénérable Thoubten Gyatso et la vénérable Karen Valhara. Décembre 2003. Institut Vajra Yogini, 81500 Marzens.

les videos de l'enseignement de ce week end ici



3 décembre 2009

OM MANI PADME HUM





ou 
OM MANI PEME HUNG


LE MANTRA DE CHENREZI 
le Boddhisatva de la grande compassion
" Que s'ouvre
le Lotus de ton Coeur "

OM (blanc) Toutes les qualités éveillées ; discipe l'orgueil et ses     consequences
relié au Bouddha Padmasambava
MA (vert) Activité, Perfection de la Patience, discipe la jalousie et ses conséquences
relié au Bouddha Amogashidi
NI (jaune) sagesse immuable Perfection de l'éthique, discipe la jalousie et ses conséquences relié au Bouddha Vadjadara

PE
ME (bleu ciel et rouge) PE le corps discipe l'opacité mentale, est relié au Bouddha Vahocana ME la parole discipe le désir attachement et l'avarice est relié au Bouddha Amitabha
HUM (bleu foncé/Noir) l'esprit , purifie la haine la colère est relié au Bouddha Akshobhya





Syllabe (Bija)
Vertu (Pāramitā)
Sagesse (Jñāna)[7]
Distorsion type (Klesha)
Domaine samsarique
Couleur[8]
Om
Générosité (Dāna)
De l'Égalité
Orgueil
Dieux (Devas)
Blanc
Ma
Éthique (Shīla)
Tout-accomplissante
Envie
Titans (Asuras)
Vert
Ni
Tolérance (Kshānti)
---
Passion
Humains
Jaune
Pad
Persévérance (Vīrya)
Tout-embrassante
Torpeur
Animaux
Bleu ciel

Concentration (Dhyāna)
Discriminante
Avidité
Fantômes (Preta)
Rouge
Hum
Discernement (Prajñā)
Semblable-au-miroir
Haine
Enfers
Bleu nuit ou noir

source: wikipedia http://fr.wikipedia.org/wiki/Om_mani_padme_hum
on le récite ou le chante pendant un ou plusieurs malas à 108 perles en visualisant le mantra qui tourne dans le sens des aiguilles d'une montre

(d'après un enseignement du Lama Nyima du centre Dhagpo Kagyu Ling en Dordogne, les 6 et 7 octobre 2009 à Montauban)
 

http://www.youtube.com/watch?v=oSD3tDoWNQ8&feature=player_embedded


http://www.youtube.com/watch?v=7dC_8PMNp-s&feature=player_embedded

Sur le Boddhisatva Chenrezig Tchenrezig ou Avalokiteshvara voir aussi ici
http://michel1955.blogspot.com/2009/01/namo-valokiteshvara.html

1 décembre 2009

RÉVOLUTION AU SOMMET DE GENEVE, PASCAL LAMY CHANGE DE CAP ET PROPOSE QUE L’OMC SE TRANSFORME EN OIC !



Nous attendions quelque chose pour cette fin du mois de novembre, alors que nous étions dans la 3eme semaine de la 6eme nuit du cycle maya qui doit nous mener au 21/12/2012 , et voici ce que en ce matin du 1er decembre, j'ai recu dans ma boite aux lettres de ma messagerie:



From: M'PEP
Sent: Monday, November 30, 2009 9:59 PM
Subject: [mpep] Incroyable : l'OMC se transforme en OIC !

RÉVOLUTION AU SOMMET DE GENEVE,
PASCAL LAMY CHANGE DE CAP !



Le secrétaire général de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), Pascal Lamy, dénonce le libre-échange et se prononce pour des mesures protectionnistes
Une information exclusive de l’agence de presse du Mouvement politique d’éducation populaire (M’PEP)


Le 30 novembre 2009.

Pour imprimer ou lire l’intégralité du texte, cliquez ici : http://www.m-pep.org/spip.php?article1554

La 7e Conférence ministérielle de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) s’est ouverte le lundi 30 novembre 2009, à Genève. Dans une réunion à huis clos tenue dans le prestigieux hôtel Beau-Rivage, sur les bords du lac Léman, à la fin de cette première journée, le secrétaire général de l’OMC, Monsieur Pascal Lamy, a proposé une véritable révolution aux délégués médusés des quelques pays membres de l’institution auxquels il avait réservé la primeur de sa révélation. Monsieur Lamy, en effet, a proposé de remettre en cause le libre-échange et que l’OMC adopte la Charte de La Havane en la rénovant sur certains points, afin qu’elle devienne ainsi l’Organisation internationale du commerce (OIC) comme le prévoyait cette charte lors de son adoption en 1948.
Le M’PEP a obtenu cette information d’un délégué d’un pays ayant assisté à ce surprenant évènement et qui a voulu conserver l’anonymat.
Pascal Lamy a distribué aux délégués présents à cette réunion confidentielle un texte présentant la Charte de La Havane (voir synthèse ci-dessous) en insistant sur le fait que l’OIC devrait être placée dans le cadre de l’Organisation des nations unies, contrairement au statut actuel de l’OMC. Pascal Lamy a rappelé que La Charte avait été signée en 1948 par 53 pays, mais qu’elle n’avait pu entrer en vigueur du fait du sénat américain dont la majorité venait de changer. La particularité de cette charte est qu’elle rejette le libre-échange et la guerre commerciale qu’il entraine, et préconise la coopération commerciale à partir d’un principe fondateur qui est celui de l’ « équilibre de la balance des paiements ». Selon ce principe, les échanges commerciaux entre pays doivent tendre vers l’équilibre, aucun pays n’ayant de raisons particulières d’être structurellement en excédent commercial ou, inversement, en déficit commercial.

 Le bilan catastrophique du libre-échange

C’est le « bilan catastrophique » des politiques de libre-échange menées par l’OMC, tant pour les pays du Nord dont les emplois industriels sont délocalisés, que pour les pays du Sud qui ne parviennent pas à développer leur agriculture et leur économie, ainsi que son effet sur le climat qui ont convaincu le secrétaire général de faire cette proposition radicale.
Le M’PEP se félicite évidemment de cette conversion soudaine, même s’il s’interroge sur les raisons d’un tel revirement venant d’un homme qui avait jusqu’à présent symbolisé la caricature du libre-échange.
Pascal Lamy confirme ainsi le « mouvement tournant » qu’il avait opéré dès le 26 novembre dans un « courrier de bienvenue à la presse » (Les Echos, 27 et 28 novembre 2009) où il avait déjà annoncé que la réunion de Genève « ne serait pas une session de négociations du cycle de Doha ». Il est vrai que le cycle de Doha, commencé en 2001, est à l’arrêt depuis 2005. Visant à « libéraliser » davantage les échanges, plusieurs dossiers comme l’agriculture ou la propriété intellectuelle n’avancent pas. Monsieur Lamy reconnaît que la politique du libre-échange de l’OMC « est un échec sur toute la ligne » et que pour faire face à la crise « des mesures protectionnistes sont absolument nécessaires ».
La transformation éventuelle de l’OMC en OIC devra être préalablement adoptée par les Etats membres de l’OMC, selon les règles constitutionnelles propres à chaque pays : référendum, vote du Parlement, décision du Gouvernement. A titre personnel, en tant que Français, Monsieur Lamy a souhaité qu’un référendum se tienne en France sur la question suivante : « Etes-vous d’accord pour que la France reprenne le mandat qu’elle avait donné à l’Union européenne pour négocier en son nom au sein de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), sorte de l’OMC, et entre à l’OIC ? ».
Les 153 pays membres de l’OMC pourront se prononcer au cours de l’année 2010, l’OIC entrant en vigueur le 1er janvier 2011. Comme l’unanimité des pays membres de l’OMC semble peu probable – les représentants de la Grande-Bretagne et des Etats-Unis ont déjà fait savoir qu’ils resteraient dans l’OMC – Pascal Lamy a indiqué que le monde entrera « de toute évidence dans un double système de commerce international ». Ceci semble confirmé par une déclaration des 28 pays candidats à l’entrée à l’OMC qui, à l’initiative de la Russie, ont fait part de leur « intérêt » pour l’OIC, en renonçant à leur demande d’adhésion à l’OMC.

 Un double système de commerce international

Le premier système de commerce international serait organisé par l’OMC qui resterait en place avec les pays qui auront refusé sa transformation en OIC. Il serait fondé sur la doctrine du libre-échange, déjà en vigueur à l’OMC. Cependant, ce libre-échange serait intégral et se traduirait par la mise en œuvre complète des « objectifs de Doha ».
Le second système de commerce international concernerait les pays qui auront accepté de quitter l’OMC pour créer l’OIC. A la différence du système de l’OMC, celui de l’OIC sera fondé sur les principes de la Charte de La Havane rénovée qui préconise le remplacement de la guerre commerciale qu’est le libre-échange, par la coopération internationale (voir plus bas).
Lors de cette réunion à huis clos et en petit comité, Monsieur Lamy a également évoqué les relations possibles entre les deux systèmes. A cet égard, il a précisé que rien ne devrait empêcher la « poursuite des échanges commerciaux entre les pays des deux systèmes, sur une base bilatérale ». C’est alors qu’un journaliste allemand, qui venait de bénéficier d’une « fuite », a vivement apostrophé le secrétaire général de l’OMC dans le hall de l’hôtel Beau-Rivage, au motif que la création de l’OIC allait « faire disparaître » l’excédent commercial allemand et « aggraver dans des proportions inimaginables » la crise qui frappe déjà durement ce pays.

 Le principe central de l’équilibre de la balance des paiements

Dans sa réponse, qui a été l’occasion d’une véritable bousculade dans le vénérable établissement hôtelier, Pascal Lamy a d’abord rappelé que le principe central de la Charte de La Havane était celui de l’équilibre de la balance des paiements. Il n’y avait donc aucune raison pour que des pays disposent d’excédents commerciaux structurels, ce qui revient à provoquer des déficits commerciaux structurels dans d’autres pays. Monsieur Lamy a exhorté les pays à faire preuve de « solidarité et de coopération », en abandonnant la « posture égoïste » de ceux qui possèdent des excédents commerciaux structurels. Les pays se trouvant dans cette situation, et donc l’Allemagne, devront en effet, sur une période plus ou moins longue – de 5 ans à 15 ans selon les cas – revenir à l’équilibre avec chacun des pays avec lesquels ils commercent.
Pour y parvenir, ces pays devront engager des négociations bilatérales dans le cadre de l’OIC. Leur but sera de déterminer les modalités et les délais pour un retour à l’équilibre des relations commerciales, ou l’acceptation d’un déséquilibre assumé, négocié et contractualisé. S’ils ne veulent pas y consentir, les pays chez lesquels ils créent des déficits commerciaux seront fondés à se protéger de ces comportements de prédateurs.
En outre, Monsieur Lamy a rappelé que l’excédent commercial allemand avait pu être réalisé grâce à des gains de compétitivité (prix attractifs) obtenus par une «  vague sans précédent de délocalisations et de développement de la sous-traitance à l’étranger », qui sont d’ailleurs la cause d’une importante augmentation du chômage en Allemagne. L’intérêt des principes de la Charte de La Havane est de mettre l’accent sur le développement de chaque pays et non sur la conquête de parts de marché à l’étranger. L’Allemagne pourra donc sans crainte augmenter les salaires de ses travailleurs, relocaliser son appareil productif sur son territoire ainsi que la sous-traitance. Toutefois, dans ce processus, les pays d’accueil des productions allemandes délocalisées ne devront pas être lésés. Une période de transition devra être organisée permettant d’éviter toute perte d’emploi dans les pays concernés.
Lors de cette réunion secrète, Monsieur Lamy a diffusé deux documents que le M’PEP a pu se procurer : une « fiche » de présentation de la Charte de La Havane et de ses principes ; une « annexe technique » précisant certaines des modalités de transformation de l’OMC en OIC.

l'intégralité de l'article sur le site  http://www.m-pep.org/spip.php?article1554
et bien entendu les médias officiels n'en pipent mot ...

29 novembre 2009

Du maître Tibetain DJWAL KHOOL: La responsabilité de la misère incombe principalement à certains groupements importants

découvert ce soir dans ce site qui est une mine :
ECOLE DE SAGESSE H.P. BLAVATSKY
Cycle Karl MARX

Fascicule 30 – Note préliminaire – Ce que nous dit le Maître D.K.
http://blavatsky.chez.com/#_v___3


Les Obstacles…
Publié en 1957


Commençons par certaines déclarations fondamentales :

D’abord, il faut reconnaître que la cause des troubles mondiaux et des guerres
mondiales, qui ont ruiné l’humanité et répandu la misère sur toute la planète, sont attribuables
en grande partie à un groupe égoïste, qui, dans des buts matérialistes, exploite les masses
depuis des siècles et utilise le travail de l’humanité à ses propres fins égoïstes.
Des barons
féodaux en Europe et en Grande-Bretagne au Moyen âge, jusqu’aux puissants groupes
d’affaires de l’ère victorienne et à la poignée de capitalistes, nationaux et internationaux, qui
contrôlent aujourd’hui les ressources du globe, le système capitaliste s’est développé et a
ruiné le monde. Ce groupe de capitalistes s’est acquis l’exclusivité des ressources du monde et
des matières premières nécessaires à une existence civilisée et les a exploitées. Il a pu le faire
parce que les richesses du monde lui appartenaient et qu’il les contrôlait par des
administrations liées entre elles. Il tenait tout en main. Il a rendu possible les vastes
différences existant entre ceux qui sont très riches et ceux qui sont très pauvres. Il possède
l’argent et le pouvoir qu’il donne. Les gouvernements et les politiciens sont ses jouets. Il
contrôle les élections. Il est responsable des étroits buts nationalistes des politiques égoïstes. Il
a financé le commerce du monde et contrôle le pétrole, le charbon, l’énergie, la lumière et les
transports. Il est maître, publiquement ou en secret, des comptes en banque du monde entier.


La responsabilité de la misère, largement répandue aujourd’hui dans tous les pays,
incombe principalement à certains groupements importants d’hommes d’affaires, de
banquiers, de chefs de cartels, monopoles, trusts et organisations internationaux, et aux
directeurs d’immenses corporations, agissant par lucre, pour un gain commun et personnel.
Ils
ne se soucient nullement du bien public, sauf dans la mesure où celui-ci demande plus de
bien-être. Cela leur permet, grâce à la Loi de l’Offre et de la Demande, de fournir les biens,
les transports, la lumière ou l’énergie, qui, en fin de compte leur apporteront les plus gros
bénéfices financiers. L’exploitation de la main d’oeuvre, la manipulation des plus importantes
ressources planétaires et l’encouragement à la guerre, pour leur profit privé ou celui de leurs
affaires, caractérisent leurs méthodes. La masse populaire le sait et sa colère monte
progressivement contre ce groupe de capitalistes ; les classes moyennes, sympathisantes,
craignent ces hommes. Les riches honnêtes, et ils sont nombreux, les chefs d’entreprise bien
intentionnés, qui sont aussi humanitaires (il en existe aussi beaucoup) n’osent rien faire, par
peur des représailles et de la ruine. Cette ruine toucherait à part eux, leurs familles et leurs
actionnaires.

Dans chaque nation existent de tels hommes et des organisations pareilles,
responsables du système capitaliste. Les ramifications de leurs affaires et leur mainmise
financière sur l’humanité s’étaient établies, avant la guerre, dans tous les pays ; elles existent
toujours, quoiqu’elles se soient dissimulées pendant la guerre. Formés en un groupe
international étroitement lié, ils agissent dans une complète communauté d’idées et
d’intentions, se connaissent et se comprennent. Ces hommes se trouvaient parmi les Nations
unies, comme dans les Puissances de l’Axe. Ils travaillaient ensemble auparavant (N.D.L.R.
Nations unies : regroupant les Etats-Unis, la Grande Bretagne, la France, etc ; et les Forces de
l’Axe, regroupant l’Allemagne et l’Italie) et ont continué à le faire pendant la guerre entière,
grâce à des systèmes de contacts interdirectoriaux, sous de faux noms et par des organisations
fictives, aidés de neutres partageant leurs idées. (NDLR : l’existence de ces contacts et de ces
réunions en Suisse, entre financiers Allemands, Français Britanniques et autres…a été
prouvée.

On connaît aujourd’hui les divers lieux choisis pour ces rencontres). Aujourd’hui,
malgré le désastre où ils ont plongés le monde, ils se réorganisent et renouvellent leurs
méthodes (NDLR : par exemple : la mondialisation) Leurs buts demeurent pareils. Leurs
relations internationales ne sont pas rompues (NDLR : mais chaque jour renforcées…) Ils
constituent la plus grande menace pour l’humanité actuelle. Ils contrôlent la politique
(N.D.L.R. d’une manière très visible aux Etats-Unis et davantage cachées, dans les autres
pays). Ils achètent les hommes en vue dans chaque nation. Ils amassent les richesses et se
procurent une popularité illusoire au moyen d’entreprises philanthropiques. Leurs familles
mènent des existences douces et faciles, ; elles ignorent le sens du travail commandé par Dieu.
Ils s’entourent de beauté, de luxe et de trésors, ils ferment les yeux à la pauvreté, à la misère
nue, au manque de chaleur et de vêtements décents, à la famine et à la laideur de l’existence
menée par les milliers de gens qui les entourent. Ils donnent aux oeuvres charitables et aux
Eglises, pour tranquilliser leurs consciences … et pour éviter les impôts sur les revenus. Ils
fournissent du travail à d’innombrables milliers, mais veillent à ce que ceux-ci reçoivent un
salaire si minime, que le vrai confort, les loisirs, la culture et les voyages leur demeurent
inaccessibles.(...)

lire le texte en entier , ainsi qu'une foule d'autres informations toutes plus interressantes les unes que les autres ici
http://blavatsky.chez.com/acrobat/philo30.pdf
Ce groupe d'interets égoistes et malfaisants, ne serait-ce pas ni plus ni moins le groupe Bilderberg?

28 novembre 2009

Le maître Tibetain DJWAL KHOOL:prendre le temps de méditer sur les problèmes mondiaux qui s’imposent à nous


Texte d'un grand maître Tibétain, celui d'Alice Ann Bailey découvert sur ce site 

Ecole de Sagesse H.P. Blavatsky


Initiation à la Philosophie Esotérique



« Il est essentiel pour toute personne réfléchie de prendre le temps de méditer sur les problèmes mondiaux qui s’imposent à nous. Leur importance est urgente. Certains comportent une solution relativement rapide, à condition d’y mettre du bon sens et de
comprendre au mieux son propre intérêt. D’autres exigent des plans à longue échéance et beaucoup de patience, pendant que les mesures nécessaires seront prises l’une après l’autre, pour amener le réajustement des valeurs humaines et l’inauguration de nouvelles attitudes mentales envers les justes relations humaines.
[…
Le but à viser doit être le bien de tous, grands et petits, dans la justice et l’équité totales. 

Le fond du problème est économique et implique une juste distribution. Il faut libérer le monde de la misère et les produits de la planète doivent appartenir à tous, selon un sage
système de participation générale. Il faut que tous les hommes mangent et vivent libres de l’angoisse et de la crainte.
 

Il ne s’agit pas d’une utopie gratuite de visionnaire Une sage
administration .dans le domaine économique et la distribution des denrées de première nécessité résoudraient le problème. Il exigera de tous les chefs une ferme attitude, afin que tous les possédants consentent à partager avec ceux qui n’ont rien et pour supprimer
l’exploitation des surplus de la terre au bénéfice financier de quelques-uns. Une distribution juste et correctement planifiée du blé, de l’huile, des minerais et des denrées alimentaires nécessaires doit être entreprise par toutes les nations, au profit de tous. On me permettra d’indiquer encore la question spirituelle immédiate que nous devons tous envisager.


Comment dissiper peu à peu la haine, tout en inaugurant la nouvelle technique de la bonne volonté exercée, imaginative, créatrice et pratique ?


La bonne volonté est la première tentative de l’homme pour exprimer l’amour divin.
Ses résultats seront la paix sur la terre. D’un moyen si simple et si pratique, les hommes ne réussissent pas à mesurer le pouvoir, ni l’effet scientifique et dynamique. Dans une famille, une seule personne pratiquant la bonne volonté peut transformer complètement les attitudes.


La bonne volonté, pratiquée véritablement dans les groupes, au sein de n’importe quelle nation, des partis politiques ou religieux dans n’importe quel pays et dans tout le monde, peut révolutionner la terre entière en quinze ans. Je réitère qu’il ne s’agit pas là d’une déclaration oiseuse, mais d’une technique, qui n’a jamais encore été appliquée sur une vaste échelle.
[…]
La clé des difficultés de l’humanité, convergeant dans les troubles économiques des deux cents dernières années et dans l’impasse théologiques des églises orthodoxes, se trouve dans le fait qu’elle a pris sans donner, accepté sans partager, accaparé sans distribuer. 

Cela implique la transgression d’une loi et a placé l’humanité dans une situation de coupable reconnu.

L’humanité n’a jamais conformé sa vie à l’enseignement reçu. L’inspiration spirituelle venue du Christ, de Krishna ou de Bouddha et répandue dans les masses par leurs disciples, n’a pas encore trouvé l’expression espérée. Les hommes ne vivent pas selon les principes qu’ils connaissent déjà, ils ne pratiquent point ce qu’ils savent, ils court-circuitent la lumière, ils ne se disciplinent point.


La convoitise et l’ambition déréglée les gouvernent et non la connaissance supérieure. En termes scientifiques et –ésotériques, l’impression spirituelle a été interrompue et une interférence s’est produite dans la circulation du courant divin. Le devoir des disciples en ce monde consiste à rétablir le courant et à faire cesser cette interférence. Tel est le principal problème à envisager en ce moment par ceux qui vivent sur le plan spirituel.

25 novembre 2009

Week end de Paix et de Bonheur au Village des pruniers

 Mais également un week end intense de pratique que nous avons vécu avec notre sangha "l'ile interieure" de Toulouse et sa région 


car nous avons pu vivre et participer ce week end à des moments aussi intenses que rares de la vie monastique du village



arrivée le vendredi après midi, installation dans les chambres


puis repas à 17 h 30
20heures méditation assise et marchée et lecture de soutras

 

avant une nuit de repos dans le noble silence ( jusqu'à après la vaisselle du petit déjeuner)


Dimanche matin : lever 5h15 
méditation à 6h

petit déjeuner 7 h 00
Magnifique lever du jour
 
 


8h30 1er moment exceptionnel : cérémonie d'ordination des nouveaux moines et moniales





 "me debarrassant de ma chevelure, je me debarrasse de toutes mes afflictions dans le but de servir tous les êtres"

Les 10 Préceptes des novices


1. Protéger la vie
Conscient(e) de la souffrance causée par la destruction de la vie, je veux cultiver ma compassion et apprendre à protéger la vie des personnes et des autres espèces. Je suis déterminée(e) à ne pas tuer, à ne pas laisser tuer et à n’excuser aucun acte meurtrier dans le monde, par ma façon de penser ou ma façon de vivre.

Le ou la novice qui pratique ce précepte doit apprendre à regarder toutes les espèces avec le regard de la compassion, afin de nourrir son amour et sa propre compassion qui transformeront sa violence et sa haine. La violence et la haine créent beaucoup de souffrance dans le monde. Chaque jour, qu’il ou elle soit en mouvement, debout, assis(e) ou allongé(e), qu’il ou elle mange, boive, travaille ou parle, le moine ou le moniale doit voir que toutes les espèces souffrent et vivent dans la peur. La protection de la vie constitue le premier pas de celui qui aspire à devenir un bodhisattva.


2. Respecter le bien d’autrui
Conscient(e) de la souffrance causée par l’exploitation, l’injustice sociale, le vol et l’oppression, je veux cultiver la bonté aimante pour apporter la joie et la paix à chacun et à chaque espèce. Je suis déterminé(e) à partager mon temps et mon énergie avec ceux qui en ont besoin. Je fais le vœu de ne pas voler ni posséder ce qui appartient à la Sangha ou à toute autre personne. Je respecterai les biens d’autrui et empêcherai quiconque de tirer de la souffrance humaine ou des autres espèces.

En pratiquant ce précepte, le ou la novice nourrit le sens de la justice et d’une vie simple. Cette vie simple, avec peu de désir et une consommation réduite, est la source de la beauté d’une vie monastique. Grâce à cette vie simple, les moines et les moniales ont plus de temps et d’énergie pour aider les autres et leur apporter de la joie.


3. Protéger la chasteté
Conscient(e) que les aspirations d’un moine ou d’une moniale ne se réalisent pleinement qu’avec l’abandon total de l’attachement au désir sexuel, je fais le vœu de me protéger en pratiquant la chasteté et d’aider les autres à se protéger. Je sais que des rapports sexuels ne pourraient que briser ma vie monastique, gâcher celle des autres et m’empêcher de réaliser mon idéal de servir tous les êtres.

Le ou la novice qui pratique ce précepte protège sa liberté. Pour développer la pratique de ce précepte, il suffit de cultiver le véritable amour et ses aspirations profondes et non de réprimer ses désirs. Parce que nous tenons plus que tout à notre idéal d’aimer tout le monde, nous sommes déterminés à protéger les autres en respectant notre décision.


4. Pratiquer l’écoute profonde et la parole aimante
Conscient(e) de la souffrance causée par des paroles irréfléchies, je fais le vœu de cultiver la parole juste et l’écoute profonde pour apporter de la joie et du bonheur aux autre et les soulager de leur souffrance. Sachant que les mots peuvent inspirer la confiance en soi, la paix, la joie et l’espoir, je suis déterminé(e) à dire la vérité d’une façon qui permette l’harmonie. Je fais le vœu de ne pas mentir et de ne rien dire qui puisse apporter la division et la haine. Je fais le vœu de ne pas répandre d’informations dont l’authenticité ne serait pas établie et de ne pas critiquer ou condamner ce dont je ne suis pas certain(e). Je suis déterminé(e) ) écouter avec amour et compassion, afin de pouvoir comprendre les souffrances et les difficultés des autres et les réconforter. Je fais le vœu de ne rien dire qui puisse entraîner la discorde ou la rupture dans ma communauté de pratique. Je suis déterminé(e) à ne pas parler des erreurs des moines et des moniales d’une autre communauté ou d’un autre centre de pratique, même si je pense que leurs fautes sont réelles.

Le moine ou la moniale qui pratique ce précepte réalise l’harmonie de la parole, des vues et de la pensée, ce qui représente trois des six harmonies. Ce faisant, il ou elle nourrit la compassion et la bienveillance en lui ou elle-même, et peut offrir du bonheur à ceux qui l’entourent.


5. Protéger le corps et l’esprit.
Ne pas consommer d’alcool, de drogue ou de produits toxique Conscient(e) de la souffrance causée par la consommation d’alcool, de drogues et d’autres produits toxiques, je fais le vœu de ne consommer que des aliments et des boissons sans toxines qui ni provoquent ni ivresse, ni perte de contrôle de l’esprit et du corps, ni torpeur ni maladie de l’esprit ou du corps. Je fais le vœu de pratiquer la pleine conscience e n ne mangeant et ne consommant que ce qui apporte de la joie et de la paix à ,on corps et à mon esprit. Je fais le vœu de ne pas boire d’alcool ni de vin, de ne pas prendre de drogues et de ne rien consommer qui contienne de la violence ou crée de la peur, du désir et de la haine, y compris des livres, des magazines ou des films.

Le ou la novice qui pratique ce précepte vivra d’une façon saine et se sentira heureu(se)x et en bonne santé dans son corps comme dans son esprit, créant ainsi des conditions favorables pour pratiquer et servir les autres. Selon ce précepte, le ou la novice ne fume pas et ne boit pas de bière.


6. Ne pas utiliser de produits de beautés et ne pas porter de bijoux
Conscient(e) que la vraie beauté d’un moine ou d’un moniale se trouve dans sa stabilité et sa liberté, je fais le vœu de me parer chaque jour et de parer ma Sangha avec la seule pratique de la pleine conscience et de la rendre concrète en m’entraînant à appliquer les préceptes et les manières raffinées dans la vie quotidienne. Je sais que les produits de beauté et les bijoux portés par ceux qui vivent dans le monde ont pour but de se rendre attirant, se qui crée de l’attachement et favorise l’orgueil. C’est pourquoi je fais le vœu de vivre simplement et de m’habiller proprement. Je prends la résolution de n’utiliser ni parfum, ni produit cosmétique, ni bijou.

Le ou la novice sait que la pratique de la pleine conscience quand il ou elle est en mouvement, debout, assis(e) allongé(e), quand il ou elle mange, boit, travaille, parle ou touche les choses profondément, est un élément de stabilité et de liberté que l’on peut produire chaque jour. Cette pratique rend la vie très belle. Un moine ou une moniale paré(e) de fards et de bijoux ne pourrait plus montrer cette beauté. Un tel moine ou une telle moniale ne pourrait plus être l’objet de notre foi. En pratiquant les gathas, les dix préceptes et les manières raffinées, le novice manifeste une beauté pure et légère qui peut inspirer beaucoup de gens.


7. Ne pas se perdre dans les distractions mondaines
Conscient(e) que nombre de films, de chansons, de livres, de distractions et de jeux peuvent avoir un effet toxique sur le corps et l’esprit d’un moine ou d’une moniale au détriment qu’il ou elle pourrait consacrer à la pratique, je fais le vœu de ne pas me perdre dans ces distractions. Je suis déterminé(e) à ne pas lire de roman ou de magazine, à ne pas regarder de films et à ne pas chercher à me distraire en chantant ou en écoutant des chansons romantiques ou des musiques porteuses d’émotions négatives et à ne pas perdre de temps en jouant à des jeux électroniques ou à des jeux d’argent.

En pratiquant ce précepte, le ou la novice sait que le chant des gathas, des soutras et des chansons de pratique sont des moyens de pratiquer la pleine conscience et de semer des graines saines. Les créations artistiques qui arrosent les graines de chagrin, d’attachement, de désespoir, de haine et de désir peuvent être vues comme des poisons dont il vaut mieux s’éloigner.


8. Ne pas vivre dans le luxe
Conscient(e) qu’un moine ou une moniale vivant dans des conditions luxueuses outrop confortables peut être la proie facile du désir, de l’avidité et de la fierté, je fais le vœu de vivre simplement tout au long de ma vie, sachant me contenter de peu. Je suis déterminé(e) à ne pas m’asseoir , ni m’allonger dans des chaises ou des lits luxueux, à ne pas porter de soie ou de broderies, à ne pas vivre dans des logements somptueux et à ne pas utiliser des moyens de transport de luxe.

Le ou la novice pratique ce précepte pour protéger sa liberté et la vraie beauté de sa vie monastique.


9. Etre végétarien et manger avec la Sangha
Conscient(e) de la nécessité d’entretenir ma santé, de vivre en harmonie avec la Sangha et de nourrir la compassion dans mon cœur, je fais le vœu d’être végétarien(ne) toute ma vie et de ne pas manger à l’écart de la communauté, sauf si je suis malade.

Ce précepte nous permet de montrer concrètement notre compassion envers tous les êtres vivants. C’est une façon de réduire le nombre d’animaux abattus. Manger à l’heure indiquée, pas trop souvent, en quantité suffisante et pas trop tard dans la journée est un moyen de préserver la légèreté du corps, ce qui favorise la pratique et un bon sommeil.


10. Ne pas accumuler d’argent ne de possessions pour soi-même
Conscient(e) que le bonheur d’un moine ou d’une moniale réside dans sa solidité et sa liberté, je fais le vœu de ne pas laisser l’argent et les possessions devenir un obstacle à ma pratique. Je suis déterminé(e) à ne pas accumuler d’argent ou de possessions pour moi-même ni à chercher le bonheur dans l’accumulation d’argent et de biens et à ne pas penser que l’argent, les possessions et les objets précieux vont garantir ma sécurité.

Le ou la novice doit se rappeler que son but et de pratiquer pour se libérer, d’aider les autres à se libérer et de les servir. Il faut donc éviter d’être trop préoccupé par les activités financière du monastère si cela empêche de pratiquer.




 
Après midi marche méditative j'inspire je fais 4 pas en pleine conscience, je me relie au ciel et à l'espace  j'expire je fais 3 pas en pleine conscience je me relie à la Terre


puis repas, vaisselle, Partage avec notre Sangha  et méditation du soir avant une bonne nuit dans le noble silence débuté au son de la grosse cloche du zendo
 
le lendemain dimanche 22novembre dans la grande salle du hameau du bas, après l'enseignement de Thay 
 
"Il nous faut batir des sanghas (...) Un Bouddha ne peut rien faire sans une sangha(...)"

"notre corps de sangha, c'est notre corps de fraternité(...)"

"Une sangha , c'est comme une rivière dont nous sommes les gouutes d'eau"

2eme evenement exeptionnel
La cérémonie des ancetres : hommage aux maitres de la lignée de l'école Lieu Quan dont Thay est le 42 eme



préparation de la cérémonie



 installation, les hommes d'un coté, les femmes de l'autre

 
 offrandes aux ancetres
 
 que nous partagerons ensuite lors du repas tous ensemble



Les moniales nouvellement ordonnées , radieuses 


et l'après midi de cette superbe journée avant de quitter ce lieu merveilleux de sérénité et de Paix
relaxation totale avec Soeur Chân Khong suivi de mouvements d'étirement des "5 tibetains"

 






Pour terminer le Village des pruniers au quotidien présenté dans une emission de "sagesses Bouddhistes" de France 2 du dimanche matin , tel que nous l'avons vécu en dehors de ces moments exceptionnels


http://www.dailymotion.com/video/x3t1f5_village-des-pruniers_travel